1973

Ancienne grande courtisane du célèbre quartier de Yoshiwara (Edo), Osen tente à présent de monnayer ses charmes dans une infâme ruelle. Le décès successif de trois de ses clients explique cette déchéance, le surnom dont elle est désormais affublée et son insuccès.

Se disputant sans cesse avec sa voisine Oyone et exploitée par Tomizo dont elle ne croit plus les promesses, Osen gagne sa vie en étant le modèle préféré d'un riche dessinateur d'estampes. Sur le chemin qui la ramène de sa séance de pose, Osen est enlevée par quatre coquins à la solde de l'artiste, avec la complicité intéressée de Tomizo. Au terme d'une brève étreinte qui semble sceller définitivement la rupture entre le souteneur et son fond de commerce, elle retourne chez elle. Mais avant d'y parvenir, elle s'arrête sur la place des condamnés où un couple, ayant raté son double-suicide, est exposé. Une remarque et un rire qu'elle laisse échapper interpellent Seikichi, un jeune apprenti-marionnettiste...

Amorcé durant les années soixante mais décisif pendant les années soixante-dix, le développement de la télévision entraîne une chute brutale de la fréquentation en salles et par conséquent un déclin important des majors japonaises.

A partir de la seconde moitié des années soixante, la Nikkatsu tente d’enrayer ses pertes en vendant consécutivement ses salles l’une après l’autre, ses studios de tournage et le siège de la société. Le studio se lance aussi dans la production de films érotiques projetés sous le label "Roman porno". Environ 1 100 films seront produits entre From three to sex (Shogoro Nishimura, 1971), histoire d'une femme au foyer frustrée car son mari est toujours absent et Kamu Onna de Tatsumi Kumashiro tourné en juin 1988. A partir de 1984, la censure se renforçant, la Nikkatsu, produira sous le label "Ropponica", des films érotiques plus soft.

Parmi les pinku eiga les plus importants de la grande époque figure ce film de 1973 de Noboru Tanaka, qui récidivera avec La véritable histoire d'Abe Sada en 1975.

critique du DVD
Editeur : Wild Side Video, janvier 2010. Master restauré. V. O. avec sous-titres français. Durée : 2h02. 20 €.
Analyse DVD


 

 

 

Retour à la page d'accueil

(Maruhi : jorô seme jigoku / The hell fated courtesan). Avec : Rie Nakagawa (Osen), Yuri Yamashina (Ocho), Hijiri Abe (Oyone), Chizuyu Azami (Oyoshi), Moeko Ezawa (Omatsu), Toshihiko Oda (Kumezo), Hiroshi Chô (Eisai), Akira Takahashi (Tomizo). 1h18.
Osen la maudite
Genre : film érotique
DVD chez Bach Films