Le tigre du Bengale

1959

Genre : Aventures

Film Germano-franco-italien (Der Tiger von Eschnapur). Avec : Paul Hubschmid (Harald Berger), Debra Paget (Seetha), Walter Reyer (Chandra), Claus Holm (Walter Rhode), Sabine Bethmann (Irène Rhode), Rene Deltgen (Ramigani). 1h37

Un architecte, Henri Mercier, est appelé par le riche maharadjah d'Eschnapur, le tout-puissant Chandra, pour procéder à divers travaux. Pendant son voyage, le jeune homme s'éprend d'une danseuse sacrée, Seetha, et lui sauve la vie alors que son escorte est attaquée par un tigre dont la cruauté est légendaire. ll la revoit dansant parmi les prêtres, dans le temple. Le maharadjha étant également épris d'elle, une rivalité féroce ne va pas tarder à opposer les deux hommes.

Cependant, un complot se noue au palais : le propre frère de Chandra. Ramighani, intrigue pour le renverser. Seetha servira d'appât à ses noirs desseins. Après diverses péripéties, Mercier réussit à quitter le palais avec sa bien-aimée et à gagner le désert. Mais rompus de fatigue, ils s'évanouissent dans les sables

En 1956, Lang reçoit des propositions allemandes et il rentre en Europe. Il dirige en Inde une coproduction inspirée d'un de ses scénarios de jeunesse écrit pour Joe May en 1921 avec sa femme Thea von Harbou et se bat avec les studios de la Bavaria comme il s'était battu contre ceux d'Hollywood pour maintenir ses conceptions.

Le tigre du Bengale est la première partie d'un diptyque qui se poursuit avec Le tombeau hindou. (voir analyse de Jacques Lourcelles).