1922

I- Mabuse, le joueur (Der Gosse Spieler- Ein Bild der Zeit/Le grand joueur - un tableau du temps). L'Allemagne au début des années 20, en proie à l'inflation, à l'affairisme et aux complots occultes. Un traité de commerce secret entre les Pays-Bas et la Suisse est volé dans un train, provoquant l'effondrement des valeurs boursières. L'auteur de ce vol audacieux est un psychanalyste, le docteur Mabuse, spéculateur, faux-monnayeur, expert en déguisement et chef d'un gang d'apaches. Il fait ré-apparaître le traité à point nommé, déclenchant une remontée des cours et réalisant du même coup une excellente opération. Puis il s'emploie à hypnotiser, dans un cercle de jeu, le jeune milliardaire Gerhard Hull, lui soustrayant cinq mille dollars. Venu payer sa dette, Hull tombe sous l'emprise de la Carozza, maîtresse de Mabuse. Il se laisse manipuler par la perfide, dilapidant sa fortune aux cartes. Mabuse semble avoir désormais tous les atouts dans son jeu.
Sur ces entrefaites, Hull croise dans un tripot à la mode la comtesse Told, une habituée des lieux, qui passe son temps à observer les joueurs. Il y a là aussi le procureur von Wenck, un homme intègre, dont l'influence bénéfique sur Hull inquiète Mabuse, qui tente de le discréditer en l'hypnotisant comme les autres. Mais le traitement échoue. Mabuse multiplie en vain les tentatives pour se débarrasser du gêneur qui contrarie ses plans. Il pense y parvenir au cours d'une soirée donnée par le comte Told, riche collectionneur d'art moderne. Après avoir exposé ses conceptions philosophiques il ridiculise le maître de céans et emporte dans son repaire la comtesse évanouie...

II - Mabuse, le démon du crime (Inferno, ein spiel von menschen unserer zeit / Inferno, une pièce sur les hommes de ce temps) ZEIT). Accablé par la disparition de sa femme, qu'il ignore être prisonnière du diabolique docteur Mabuse, le comte Told, qui se trouve de surcroît discrédité auprès de ses amis, sombre dans la dépression. Le procureur von Wenk lui conseille de recourir aux services d'un psychanalyste, qui n'est autre que Mabuse, bien décidé à tirer parti de la situation.
Par crainte d'être dénoncé par sa complice et maîtresse, Cara Carozza, qui a été incarcérée entre-temps, Mabuse persuade celle-ci, avec la complicité d'un geôlier, de s'empoisonner. La malheureuse s'exécute, par désespoir d'amour. Wenk réagit, sans succès. Puis Mabuse persuade le comte Told que sa femme complote contre lui. Désespéré, Told se tranche la gorge.
La rivalité Wenk-Mabuse va atteindre son point culminant à l'occasion d'une séance de spiritisme chez le célèbre hypnotiseur Sandor Weltmann, alias Mabuse, habilement grimé. Ce dernier crée au cours du spectacle une hallucination collective : les invités croient voir une caravane qui traverse la scène. Puis Mabuse hypnotise Wenk, le contraignant à conduire sa voiture à toute allure jusqu'au bord d'une falaise. Par chance, la police intervient à temps, sauvant le procureur à l'instant où il va se précipiter dans le vide.
Refaisant surface, Wenk décide d'investir le repaire de Mabuse. Le siège sera long et meurtrier : les complices du docteur sont tués ou faits prisonniers. La comtesse, saine et sauve, est libérée. Quant à Mabuse, devenu fou, il se laisse arrêter sans résistance.

   

 

Avec la seconde partie, le rythme s'accèlère et l'attaque finale rappelle le fait divers de Fort Chabrol et les exploits de la bande à Bonnot. Mabuse sombre dans la folie.

Le docteur Mabuse
(Dr Mabuse, der Spieler). Avec : Rudolf Klein-Rogge (Dr Mabuse), Aud Egede Nissen (Cara Carozza), Alfred Abel (comte Told), Gertrude Welckler (comtesse Dusy Told) (I 3496 m, II :2560 m).
Retour à la page d'accueil

Thème : Avant guerre
Genre : Film de gangsters
Voir : Photogrammes partie 1
Voir : Photogrammes partie 2