Les Cheyennes
1964

7 septembre 1878. Voila un an que, depuis leur reddition, les Cheyennes végètent dans une région aride de l'Oklahoma, une réserve administrée par le bureau des affaires indiennes. La population souffre d'un défaut de vivres et de soins pourtant assurés par l'accord conclu. Les cheyennes attendent beaucoup de ce jour. Ils ont prié pour que la délégation du Congrès, avec laquelle ils ont rendez-vous, se rende compte de l'injustice faite à leur peuple.

Ainsi, dès le matin, conduits par leur chef Tall Tree, attendent-ils devant la garnison où Deborah Wright, une institutrice Quaker, a préparé la table de réception. La délégation partie de Fort Scott ne donne pourtant aucune nouvelle et les Indiens attendent des heures sous un soleil brulant. Tall Tree s'écroule puis se relève, seul. En fin d'après-midi, le cavalier parti en reconnaissance revient sans nouvelle et c'est un télégramme qui avertit que la délégation, prise dans une tempête de sable sur une mauvaise route, a préféré rentrer à fort Reno pour assister au bal des officiers. Deborah explose de colère : sur plus de 1 000 Cheyennes arrivés il y a un an, seulement 286 sont en vie. Les autres sont morts de la petite vérole ou de la malaria, faute de médicaments et affaiblis par le manque de nourriture. Le major Braden refuse de protester auprès du congrès et seul le capitaine Thomas Archer, présent sur la réserve depuis le début, semble affecté. Il rappelle néanmoins à Dull Knife et sa femme espagnole et Little Wolf leurs devoirs tout en étant sensible à leur colère.

Le lendemain, les enfants ne vont plus à l'école en dépit du souhait de la femme espagnole. Mais ni son mari ni leur fils, Red Shirt, ne le permettent. Thomas Archer prévient Deborah Wright qu'en dépit de sa sollicitude pour eux, les Indiens peuvent se montrer impitoyables. En quittant l'école, il a laissé un message à son attention sur le tableau noir "Voulez-vous m'épouser ?" que Deborah s'empresse d'effacer. Le soir, Déborah s'aperçoit que les Cheyennes ont décidé de fuir pour rejoindre leurs terres dans le Wyoming sur les rives du Yellowstone à 1500 miles plus au Nord.

Au matin, Thomas Archer découvre leur fuite et, sur le tableau de l'école, un message comme quoi Déborah les accompagne. Chargé de les arrêter, le capitaine Archer à la tête de deux compagnies ne manifeste aucun empressement à intervenir contre cette population composée en grande partie de femmes et d'enfants. Le lieutenant Scott le lui reproche. Il hait les Indiens depuis que son père fut massacré par eux en 1866 alors que lui-même participait à la guerre de Sécession. Le capitaine Archer laisse les Indiens franchir la rivière Cimarron qui les met hors la loi. Plus tard, il refuse de s'engager dans un canyon quand il soupçonne un piège des Indiens. Le major Braden arrive alors avec des canons, et partisan des solutions brutales, met Archer aux arrêts et ouvre le feu au canon sur les Cheyennes. Ceux-ci passent alors à l'action, dispersent les chevaux des soldats. Le major Braden est tué avec huit hommes.

De leur côté, les Indiens sont divisés car Red Shirt a attaqué trop tôt. Little Wolf espère que l'une de ses deux femmes lui donnera un fils sur la terre de ses ancêtres. Même un chien a le droit d'aller où il veut dit-il lorsque Deborah tente de le raisonner. Tall Tree meurt et est enterré. Little Wolf devient le chef car c'est à lui et non à Dull Knife que Tall Tree  a remis le coussin sacré.

Le rapport à Omaha ne cite que neuf victimes mais quand la presse de Kansas City s'en empare le chiffre passe à 29 puis à 109 dans les plaines de l'Ouest. Les colons demandent protection, le mot "Cheyenne" fait peur. Le ministre de l'intérieur est bientôt attaqué pour avoir favorisé la médiation des Quakers qui auraient encouragé les Indiens à se révolter. Un projet de loi vise à retirer le bureau des affaires indiennes au ministère de l'intérieur pour le transférer à l'armée. Carl Schurz, secrétaire d'Etat à  l'intérieur s'y oppose mais sait que ce sera le cas si les Cheyennes qui se sont évaporés, ne sont pas vite retrouvés. Leur territoire se réduira à un timbre-poste facile à contrôler pour l'armée. Seul le New York Globe décide de suivre une autre stratégie que les autres journaux pour apitoyer sur les nobles peaux-rouges afin de vendre du papier.

Little Wolf se plaint à Dull Knife que son fils, Red Shirt, cherche à lui voler sa plus jeune femme. Tout deux ne veulent pourtant pas se disputer. Ils provoquent les soldats au combat. Méfiant, Archer bénéficie de l'appui de sergents Plumtree et Murphy et prévient Scott : pour être brave mieux vaut ne pas être trop brave. Mais Scott lance une attaque : les chariots sont pris dans le feu de prairie allumé par les Indiens et les canons sauvés de justesse.

Malgré la peur des Indiens, des convois remontent du Texas vers le chemin de fer de Dodge City. Deux indiens pacifiques des environs qui mendient un peu de nourriture pour survivre deviennent une proie facile pour les cow-boys racistes en mal d'exploit. Trois d'entre-eux assassinent un Indien à bout portant et, n'arrivant pas à attraper l'autre, scalpent le premier. Pendant ce temps, les Cheyennes traversent des déserts. La faim les tenaille et ils s'en prennet aux chevaux de Deborah qui tirent le chariot de sa jeune protégée. Little wolf interdit àses hommes deUne enfant espère voir des bisons...

A Dodge city, Wyatt Earp joue aux cartes avec Doc Holliday et le major. Il ne reconnait pas, Mlle Plantagenet. Un tain militaire part à la recherche des Cheyennes inquiétant le maire qui s'en prend à Wyatt mais celui-ci est plus attentif au jeu de cartes il en manque une. Le maire insiste :  les Texans doivent dépenser, ne pas avoir peur de venir alors que l'on dit que les fermes sont incendiées. Avez-vous lu quelque chose de vrai dans un journal.  Ils sont dérangés par les trois cowboys qui ont assassiné l'Indien et qui prétendent avoir vu les cheyennes. Wyatt lui tire eu balle dans le pied et l'opère sur le comptoir

Le capitaine Archer arrive au fort. Le 29 septembre, alors qu'il leur reste encore 900 miles à parcourir, les cheyennes se heurtent à un obstacle inattendu, les longs rails d'acier de la Kansas Pacific Railroad forment les barreaux de leur prison. Le sergent Wichowsky ne veut pas prolonger son engagement pour poursuivre des femmes et des enfants affamés. De nuit, les Indiens franchissent le pont dans un silence absolu, avec leurs chevaux et leurs enfants. Le passage est particulièrement délicat, car des soldats circulent en permanence le long des voies. Au matin, Murphy retrouve un livre d'écolier indiquant que les Indiens ont franchi la rivière. La traque continue au fil de saisons. Scott les rejoint.

C'est l'hiver et Dull Knife  décide de rejoindre fort Robinson avec femmes et enfants alors que Little Wolf, le chef, continue. Et c'est dans le nord du Nebraska alors qu'il leur restait moins de 700 miles à parcourir et après 800 miles de souffrance et de  faim que la nation cheyenne se sépara. La plus jeune des femmes de Little Wolf rejoint Red Shirt.

Le capitaine Wessels se montre heureux de les accueillir leur fait donner à manger et du feu. Lorsqu'Archer arrive, il manifeste aussi sa connaissance de la culture indienne. Au diner, avec Archer et Deborah, il reçoit un message du quartier général militaire, comme quoi les cheyennes doivent être placés en détention. Comme ils refusent de retourner dans leur réserve, Wessels leur supprime nourriture, eau et feu.

Archer part à Washington rencontre Carl Schurz qu'il informe des conditions mortelles dans lesquelles survivent les Indiens à Fort Robinson. Si les gens (people) étaient au courant de cela ils n'aimeraient pas dit-il alors que Schurz regarde le portrait de Lincoln en s'interrogeant : "Vieil ami, que ferais-tu ?"

Le capitaine Wessels, saoul, est mis aux arrêts par ses officiers mais c'est trop tard : les Indiens se révoltent et les survivants rejoignent les Cheyennes à 1200 miles de leur point de départ en un lieu des collines du Dakota qu'ils tiennent pour sacré, la Caverne de la Victoire

Devant celle-ci, un colonel de cavalerie qui tient ses ordres de Sheridan a fait poster ses canons lorsqu'Archer et le ministre de l'intérieur arrivent. Ce dernier lui demande : "Vous aimez tuer des Indiens, des femmes et des enfants ? ... Alors vous me remercierez d'être venu. Le terrain appartient au gouvernement et dépend du ministère de l'intérieur." dit Carl Schurz pour le convaincre. Lorsqu'il s'approche avec Archer, Dull Knife et Little Wolf leur font remarquer qu'ils n'ont plus de tabac pour le calumet de la paix". "Et bien commençons une nouvelle coutume" propose Schurz en offrant des cigares.

La nation Cheyenne s'est installée près d'une rivière verdoyante mais tous les drames personnels ne sont pas réglés. Little Wolf tue Red Shirt qu'il accuse de lui avoir volé sa jeune épouse. Il transmet alors le coussin sacré, symbole du chef des chefs, à Dull Knife car il ne pouvait rester à celui qui avait rependu le sang d'un autre Chevenne. Deborah et Archer ramènent l'enfant Cheyenne, complètement rétablie, chez elle alors que Little Wolf et sa femme s'en vont vers le soleil couchant.

La longue marche des Indiens Cheyennes partis de leur réserve de l'Oklahoma pour rejoindre leurs terres dans le Wyoming sur les rives du Yellowstone à 1500 miles plus au Nord en passant par Fort Robinson dans le Nebraska constitue l'ossature du film. La courte séquence de Dodge City apparait comme un moment pittoresque de détente qui tranche avec la gravité du film. Elle montre comment les Indiens pouvaient souffrir et sembler déjà anachroniques dans une Amérique en pleine mutation où Wyatt Earp et Doc Holliday, détachés de l'action, se contentent de jouer (très bien) aux cartes.

Les véritables indiens que l'on voit à l'écran ne sont pas des Cheyennes, dont le nombre était trop faible, mais des Navajos. Mais les principaux rôles d'indiens Cheyennes sont joués par des acteurs hispaniques.

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Western
(Cheyenne Autumn). Avec : Richard Widmark (Thomas Archer), Caroll Baker (Deborah Wright), Ricardo Montalban (Little Wolf), Gilbert Roland (Dull Knife), Eward G. Robinson (Carl Schurz), Karl Malden (Capt. Wessels), Sal Mineo (Red Shirt), Dolores del Rio (La femme espagnole), James Stewart (Wyatt Earp), Arthur Kennedy (Doc Holliday), Patrick Wayne (Lt. Scott), George O'Brien (Maj. Braden). 2h39.
Les Cheyennes
Thème : Guerres indiennes
Voir : Photogrammes