1941

Le narrateur se rend dans une vieille maison sinistre à la recherche de sa tante qui a disparu. Là, il rencontre le monstre de Frankenstein, une sorcière, un Indien, des personnages en bois qui reviennent à la vie, et d'autres monstres effrayants, qui, tous, réussissent à lui à jeter quelque chose vers lui... et donc le sepctateur.

 

Le troisième et dernier des courts-métrages produits par la MGM suite aux succès de Audioscopiks (1935) et New Audioscopiks (1938) avec Pete Smith comme narrateur. Pour les deux précédentes, Pete Smith n'avait été que le narrateur d'images tournées par Jacob Leventhal et Jack Norling. Il souhaite maintenant jouer dans un film fait tout exprès.

Smith consulte J. M. Nickolaus du département de caméra à la MGM qui se vit confié par E. J. Mannix un budget "d'environ 3000 $" pour créer une plate-forme de caméras stéréoscopiques. Après quelques tâtonnements, Nickolaus crée une caméra utilisant deux Bell & Howell 35mm avec des lentilles spécialement adaptées faite par Bauch & Lomb. Ces lentilles de 2 ¾ pouces sont taillées en prismes. Les copies utilisent le procédé anaglyphe dans les laboratoires Technicolor.

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Fantastique
(Third Dimensional Murder). Avec : Pete Smith (le narrateur), Ed Payson (le monstre de Frankenstein). 0h08.
Meurtre en 3D
Thème : Cinéma en 3D