La peur
1954

Irène est l'épouse d'un directeur d'usine de produits pharmaceutiques, Albert Wagner. Elle est sur le point de rompre avec Heinrich, son amant, quand une femme l'accoste au sortir de sa voiture et menace de tout révéler de cette liaison à son mari. C'est une ancienne maîtresse d'Heinrich, bien résolue à se livrer à un chantage en règle. Irène croit pouvoir se débarrasser d'elle en lui versant une grosse somme d'argent. Ses enfants lui apportent une consolation provisoire. Mais l'autre s'incruste et exige toujours davantage. Lors d'une soirée à l'Opéra, elle se glisse dans la loge de la jeune femme et, profitant d'une absence d'Albert, lui dérobe sa bague. Pour expliquer la disparition du bijou, Irène s'enferre dans le mensonge. Mais cette situation fausse lui pèse.

Les demandes d'argent auxquelles elle doit faire face ne peuvent bientôt plus être satisfaites. C'est alors que, prise de pitié, la rançonneuse lui révèle le fin mot de la machination : c'est son mari lui-même qui a organisé cette comédie du chantage, afin de l'obliger à confesser sa faute et implorer son pardon. La découverte de ce complot achève de bouleverser Irène, qui tente de se suicider en s'injectant un poison dans le laboratoire de l'usine d'Albert. Celui-ci survient à temps pour prévenir l'issue fatale. Le couple réuni s'avoue mutuellement son amour.

 

Retour à la page d'accueil

 

(La paura). D'après Stefan Zweig. Avec : Ingrid Bergman (Irene Wagner), Mathias Wieman (Albert Wagner), Renate Mannhardt (Luisa Vidor), Kurt Kreuger (Erich Baumann). 1h15 ou 1h24.

Genre : Drame sentimental