né en 1937
12 films
   
   
1
 

Peter Fleischmann est né en 1937 à Zweibrücken, dans le Palatinat. Son court métrage L'éphémère (1960), présenté à Bruxelles lui permet de rencontrer des cinéastes et de trouver l'appui de Polanski et d'Agnès Varda. Il reçoit une bourse pour l'I.D.H.E.C. où il passe deux années et ne termine pas ses études car il devient l'assistant de Jean Dewever pour Les honneurs de la Guerre. Plus tard, il fera encore de l'assistanat avec Robert Menegoz pour Les voleurs d'arc-en-ciel, avec Jacques Rozier pour Adieu Philippine, avec Jean Chapot pour La voleuse. Entre temps, il a réalisé deux courts métrages en Tunisie : La Rose des Sables 1961 (émission de 40 minutes pour une série de la télévision allemande sur les enfants du monde) et Le Pain du Désert 1962 (court métrage de 18 minutes sur la situation des Bédoins qui refusent la sédentarisation).

En 1963, il écrit le scénario d'un long métrage de Hubert Schonger : Paradies ohne Sunde et réalise ensuite : Rencontre avec Fritz Lang 1963 (interview filmée pendant le tournage du Mépris de Godard), Le Test 1964 (court métrage pour enfants), Alexandre et l'auto sans phare gauche 1965 (film d'animation pour enfants), L'Automne des Gammlers 1968, Scènes de chasse en Bavière 1969.

Il fonde sa maison de production. Il montre dans les films qu'il tourne un talent clair et vigoureux. Il sait d'ailleurs s'entourer d'excellents scénaristes (J.-C. Carrière pour Dorothée, Topor pour La maladie de Hambourg). A travers la fiction, c'est la nouvelle société allemande qu'il dénonce : son racisme (Scènes de chasse), l'érotisme (Dorothée), la toute puissance de l'État et la brutalité des méthodes de sa police (La maladie de Hambourg qui analyse les conséquences d'une épidémie dans notre société apparemment policée). En 1989, il signe Un dieu rebelle, spectaculaire film de science-fiction.

Filmographie :

1968 L'automne des Gammlers
  (Herbst der Gammler) documentaire de style cinéma direct sur les hippies allemands et les réactions de l'opinion publique à leur égard ; produit par la télévision bavaroise, ce moyen métrage est présenté au Festival de Tours en 1968
   
1969 Scènes de chasse en Bavière

(Jagdszenen aus Niederbayern). Avec : Martin Sperr (Abram), Angela Winkler (Hannelore), Else Quecke (Barbara). 1h20.

Abram, jeune mécanicien de vingt ans, revient chez sa mère qui habite un village de Bavière. Bientôt les commérages empoisonnent l'atmosphère : on dit qu'Abram a été en prison parce qu'il est homosexuel, on l'accuse d'avoir eu des rapports avec un jeune débile mental. Les persécutions commencent par des quolibets et des remarques perfides. Quand Abram veut fuir, il est déjà trop tard. Commence alors la chasse à l'homme.

   
1972 Les cloches de Silésie
  (Das Unheil). Avec : Vitus Zeplichal (Hille), Reinhard Kolldehoff (Pfarrer), Silke Kulik (Dimuth), Helga Riedel-Hassenstein (La mère), Ingmar Zeisberg (Sibylle), Werner Hess (Dr. Raucheisen). 1h46.
   
1974 Dorothée
 

(Dorotheas Rache). Avec : Anna Henkel (Dorothea), Alexander von Paczensky (Bert), Anemon Gehann (Anemone), Barbara Ossenkopp (Nora), Monika Steffens (Elke), Elisabeth Potkanski (Sissi). 1h31

Dorothée, une jeune fille de 16 ans, bourgeoise de Hambourg, joue avec ses amis des deux sexes à imitert les films pour adultes...

   
1975 La faille

(Der dritte grad). Avec : Michel Piccoli (un enquêteur), Ugo Tognazzi (Georgis), Mario Adorf (le patron), Adriana Asti (une petite-amie), Dimos Starenios (un surveillant de la Police), Thimios Karakatsanis (une coiffeuse), Costas Skifas (l'homme en gris). 1h51.

Sous un régime totalitaire, un homme est arrêté et séquestré pour ses opinions politiques.

   
1979 La maladie de Hambourg

 

(Die Hamburger Krankheit). Avec : Helmut Griem (Sebastian), Fernando Arrabal (Ottokar), Carline Seiser (Ulrike), Tilo Prückner (Fritz), Ulrich Wildgruber (Heribert), Rainer Langhans (Alexander). 1h57.
   
1984 Frevel

 

 
   
1987 Der Al Capone von der Pfalz
  Documentaire
   
1989 Un dieu rebelle

(Es ist nicht leicht ein Gott zu sein). Avec : Edward Zentara (Rumata / Anton), Aleksandr Filippenko (Reba), Hugues Quester (Suren), Anne Gautier (Kyra), Christine Kaufmann (Okana). 1h59.

Dans un futur où les Terriens ont enfin réussi à dompter leurs émotions, une équipe de chercheurs est envoyée en observation d'une civilisation humaine découverte sur une autre planète, dont les mœurs et la technologie sont restées aux stades les plus barbares. L'un des observateurs finira par prendre parti contre la règle la plus élémentaire, celle de non-ingérence, pour lutter contre le régime de terreur des obscurantistes.

   
1991 Allemagne, Allemagne
  Documentaire
   
1993 Mein Onkel der Winzer
  Téléfilm Documentaire
   
2006 Mein Freund, der Mörder

 

Documentaire
   
   
   
Retour à la page d'accueil