1950

A une époque qui n'est pas définie, dans un lieu qui ne l'est pas davantage, (peut-être) la capitale d'une petite principauté italienne avec des monuments du XVII, siècle. se meuvent des personnages en costumes romantiques A l'Université, on fête le jubilé du doyen, le professeur Faust à qui, bientôt, Méphisto fait avouer qu'il ne sait rien et qu'il va mourir sans avoir rien accompli. Il accepte alors de retrouver, mais sans s'engager avec le diable, sa jeunesse. Il prend l'aspect d'un jeune étudiant Henri, tandis que Méphisto prend lui. l'apparence du vieux Docteur Faust. Ivre de sa nouvelle jeunesse, Henri-Faust rencontre Marguerite chez les forains. Il est bientôt arrêté, soupçonné d'avoir fait disparaître, pour le voler, le professeur Faust. Méphisto réapparaît pour le faire libérer, mais il se retrouve manceuvre alors que le démon fabrique de l'or pour le Prince. Bientôt, pourtant Henri obtient fortune, gloire. science et tombe amoureux de la Princesse pour se réveiller pauvre comme avant : alors Faust signe le pacte avec le Diable. Conseiller à la cour. Henri-Faust propose de construire sous-marins, machines volantes, et surtout d'extraire de l'énergie d'un grain de poussière Mais Méphisto lui montre son avenir : il assassine le Prince pour obtenir sa femme, la trompe, détruit tout devant lui Affolé, HenriFaust retrouve Marguerite que Méphisto va essayer de circonvenir. En vain. Alors, il fait se transformer en sable tout l'or qu'il avait prodigué. La révolte gronde et Marguerite est arrêtée comme sorcière. Méphisto-Faust montre à Marguerite le parchemin : elle lui arrache et le lance à la foule qui se rue sur Méphisto, " sauvé " par Lucifer, Henri part avec Marguerite et les forains.

 

Retour à la page d'accueil

Avec : Michel Simon (Méphistophélès / le vieux Professeur Henri Faust), Gérard Philipe (Henri Faust jeune / Méphistophélès sous une forme jeune), Nicole Besnard (Marguerite, la gitane), Simone Valère (La Princesse), Carlo Ninchi (Le Prince). 1h36.
La beauté du diable
Genre : Fantastique