(El Gran Calavera). Avec : Fernando Soler (Ramiro), Rosario Granados (Virginia), Francisco Jambrina (Gregorio), Rubén Rojo (Pablo), Luis Alcoriza (Alfredo), Gustavo Rojo (Eduardo), Andrés Soler (Ladislao), María Luisa Serrano, Antonio Bravo, José Chávez, Maruja Grifell, Pepe Martínez, Antonio Monsell, Gerardo Pérez Martínez, Juan Pulido, Nicolás Rodríguez. 1h30.

1946

Parce qu'il vit mal son veuvage, Ramiro, un homme riche dilapide sa fortune dans l'alcool et des fêtes sans fin. Ses domestiques, ses employés, son frère, Ladislao, qui fait profession de ne rien faire, sa belle-sœur hypocondriaque, et même ses enfants Virginia et Gregorio savent profiter de ses largesses. Seul son fondé de pouvoir, Alfredo, tente de le mettre en garde.

Ramiro rentre ivre mort l'après-midi des fiançailles de sa fille avec Eduardo un bellâtre qui veut profiter de la fortune de Virginia. Il insulte, la mère d'Eduardo, fait fuir les invités et s'écroule victime d'une attaque cardiaque.

Un frère de Ramiro, accouru à la demande d'Alfredo pour mettre de l'ordre dans la famille propose alors de monter un subterfuge pour ramener Ramiro à la raison. Il ordonne à Ladislao, à sa femme et aux enfants de Ramiro de déménager avec lui dans un quartier pauvre de Mexico. Ils feront croire à Ramiro qu'il est ruiné et que sa famille vit dans la misère. Peut-être ainsi réussira-t-il à vaincre son alcoolisme et reprendra-t-il la direction de son affaire. Lorsque Ramiro se réveille quatre jours après son évanouissement, on lui fait croire qu'un an s'est écoulé, que les journaux ont annoncé sa faillite et que, comme il peut le voir, son frère est réduit à réparer des chaises son fils à cirer des chaussures et sa fille et sa belle-sœur à faire la lessive pour les autres afin de survivre.

Bouleversé, Ramiro tente de se suicider mais un jeune électricien qui habite là l'en empêche. Il lui révèle aussi que cela en fait que quatre jours qu'il est arrivé et Ramiro comprend qu'on s'est joué de lui. Pablo le frappe pour l'empêcher de se mettre en colère et lorsqu'il revient dans la famille il décide de tirer avantage de la mascarade montée contre lui.

Ramiro va voir Alfredo et lui propose de venir annoncer à tous qu'il est ruiné. Lorsque Alfredo survient: la familel qui jouait la ruine comprend quil s'agit maintenat d'une situation réelle. Cependant tout le monde le prend plutôt bien. Le jeune électricien, Pablo, sauveur de Ramiro est amoureux de Virginia qui partage ses sentiments et il a trouvé du travail pour tous. Pablo avoue ses sentiments à Virginia et celle-ci accepte son amour ce que tout le monde peut entendre puisque Pablo avait laissé ouvert le micro de sa voiture publicitaire équipée de haut-parleurs.

Cependant Eduardo, qui a compris le subterfuge débarque un soir et fait semblant de se montrer généreux ce quia pour effet de faire fuir Pablo.

Le matin du mariage de Eduardo et Virginia, le serviteur apprend à Ramiro qu'il la trahit en informant Eduardo qu'il n'a jamais été ruiné. Ramiro ne peut pourtant convaincre Virginia de renoncer au mariage, blessé de ce qu'elle croit être la haine de Pablo à son égard.

Lorsque le prêtre prononce les rigoureux préceptes du mariage, Pablo avec son haut-parleur vente les bas de Vénus qui seuls peuvent rendre désirables les jambes des femmes. Ramiro n'y tient plus et sabote une nouvelle fois le mariage de sa fille pour qu'elle rejoigne Pablo.

 

 

Film enlevé avec d'excellents acteurs qui assument le côté typé de leur personnage tout en sachant les rendre sympathiques et humains. Morale bon enfant où l'amour et les bons sentiments triomphe de la cupidité.

Quelques bons gags burlesques: la les mosutacjes de la mère d'Edourdo qui al font nommer monsieur par ramiro qui appelar ensuite madame un gros homme qu'ila pensé pouvoi retre le pendant de la première. Le haut-parleur de Pablo qui laisse entendre à tous al déclaration amoureuse et qui sert à couvrir les propos moralisateurs du prêtre : ne pas succomber à la chair autrement que pour faire des enfants, boucler les femmes à la maison, obéir à son mari comme à Dieu....

 

Retour à la page d'accueil

Le grand noceur
Genre : Comédie burlesque