Sans toit ni loi

1985

Avec : Sandrine Bonnaire (Mona Bergeron), Setti Ramdane (le marocaine qui la trouve), Francis Balchère (un gendarme), Jean-Louis Perletti (un autre), Urbain Causse (un paysan interrogé). 1h40.

Quelle est donc l'histoire de cette jeune fille retrouvée morte de froid, dans un fossé, un matin d'hiver, dans le Midi ?

Venue de la mer, "Mona vit sa liberté", témoignent ceux qui l'ont rencontrée. Motards, routards, routiers ou garagistes sur la piste d'une fille seule.

Mona rencontre David, squatte avec lui un château inoccupé, coule le parfait amour et fume sa provision d'herbe en quatre jours.

Des bergers l'hébergent quelque temps. Mais peu de temps après elle reprend la route. Une platanologue prend en stop cette jeune fille seule et sale. Ensemble elles font la tournée des arbres malades; mais leur monde est si différent, la séparation est inévitable. Une bonne l'a "à la bonne". Mais trop complice avec la patronne, une vieille femme presque impotente, elle doit partir.

Avec Assoun, un travailleur saisonnier tunisien, elle taille la vigne et trouve refuge chez lui. Cependant ses collègues, de retour, ne sont pas d'accord pour voir cette fille flemmarde et pas bavarde s'installer; elle est chassée.

En ville Mona, révoltée et sous-voltée, boit. Elle se "met à la colle" avec des zonards, à la gare. L'un d'entre eux, Robert, souhaite la mettre sur le trottoir.

Dans un incendie, Mona perd son duvet et sa tente. Elle se réfugie dans une serre à la nuit tombée.

Le jour venu, elle est prise dans les fêtes de viticulteurs. Affamée, transie, elle se laisse tomber dans un fossé.

Sans toit ni loi est un film sur l’errance et sur ceux que l’on a nommés (depuis) les SDF.