La griffe du passé
1947
Genre : film noir
Pendez moi haut et court (Out of the Past). Avec : Robert Mitchum (Jeff Bailey), Jane Greer (Kathie Moffett), Kirk Douglas (Whit Sterling), Rhonda Fleming (Meta Carson), Richard Webb (Jim), Steve Brodie (Fisher), Virginia Huston (Ann), Paul Valentine (Joe), Dickie Moore (the Kid), Ken Niles (Eels). 1h36.

Jeff Bailey raconte son passé à la jeune femme qu'il doit épouser : avant de s'occuper d'une petite station-service, il a exercé la profession de détective privé. Un jour, il a été chargé par un joueur professionnel, Whit Sterling, de retrouver son amie, Kathie, qui s'est enfuie avec une grosse somme d'argent, après lui avoir tiré dessus.

Bailey a retrouvé la jeune femme à Acapulco, mais a succombé à son charme. Il est resté avec elle. Pourtant, il l'a quittée le jour où elle a tué l'un de ses amis. D'ailleurs, elle lui avait menti au sujet de l'argent.

Depuis, Bailey a voulu oublier son passé, mais celui-ci ne le laisse pas en repos. Quelques années plus tard, il retrouve Whit et Kathie, la femme qu'il a aimée. Ils sont ensemble et Bailey doit travailler pour eux à nouveau, sous la menace d'un chantage. En fait, le piège se referme lentement sur lui ; il ne pourra échapper au traquenard. Kathie tuera Whit, puis Bailey, avant d'être abattue à son tour... Bailey l'entraînant dans la mort avec lui.

 

Pour Jacques Lourcelles :"Oeuvre fondamentale du film noir, Out of the past contient les éléments constitutifs du genre dans leur forme la plus achevée: fatalisme tragique soulignant l'impuissance de l'individu ; relation perverse et empoisonnée entre le passé et le présent ; portrait de femme fatale dont la nature plus encore que le caractère est de trahir.

L'action baigne dans une pénombre fantômatique. Elle se développe dans une atténuation volontaire, quasi iréelle des voix et des sons et évolue selon un rythme austère qui, malgré les circonvolutions de l'intrigue, la mènera inexorablement vers son terme.

Pour le héros, le personnage de Jene Greer est une fascinante messagère de la mort. Elle lui barre l'accès à l'autre versant de sa destinée, celui qu'il aura entrevu comme un mirage dans le désert, à travers les montagnes et près du lac Tahoe en Californie

En rupture avec la norme du genre, le héros ne participe pas, si peu que ce soit, à l'avilissement, à la corruption environnante. Quoiqu'il ne soit pas un héros au sens positif et exaltant du terme, c'est un être curieusement intact, auquel Mitchum, dans son premier rôle en vedette dans un film de série A, prête son flegme et son laconisme si singulier...
"

 

Retour à la page d'accueil