Le Général Della Rovere
1959

Gênes en 1943, sous l'occupation allemande. Emmanuel Bertone, un quinquagénaire viveur et sans scrupules, fraternise volontiers avec l'occupant. Il vit de menus larcins : en se faisant passer pour le Colonel Grimaldi, il extorque de l'argent à des familles crédules, en leur promettant d'intercéder en faveur d'un fils ou d'un mari emprisonné. Il exploite aussi ses maîtresses et s'empresse de perdre aussitôt au jeu les sommes que lui rapportent ses petits trafics.

A la même époque, un chef de la résistance italienne, le Général della Rovere, est tué lors d'une tentative de débarquement. Le colonel nazi, dans l'espoir de noyauter la rébellion, décide de tenir sa mort secrète et de faire courir le bruit de son arrestation. Il lui faut un homme de paille qui accepte de se faire passer pour le Général. Bertone, qui se trouve à bout de ressources et de compromissions, accepte de jouer le jeu.

Il le joue si bien qu'à l'occasion d'un bombardement de la prison, il donne à tous l'exemple du courage et de la dignité. La Comtesse della Rovere lui envoie sa photo, un des lieutenants de la résistance devient son ami. L'escroc devient un héros malgré lui. Une exécution d'otages doit avoir lieu à l'aube. En dépit de l'intercession du colonel, Bertone non seulement ne trahira pas ses compagnons mais marchera à la mort à leurs côtés. Il sera fusillé.

Les contraintes de temps de tournage très strictes imposées par le producteur ont contraint Rossellini à utiliser des plans très longs, plus faciles à monter.

Retour à la page d'accueil

Genre : Film de guerre

(Il generale della Rovere). Avec : Vittorio De Sica (Emanuele Bardone), Hannes Messemer (Col. Mueller), Vittorio Caprioli (Banchelli), Sandra Milo (Olga). 2h09.