Né en 1974
6 films
   
   
1
 

Ruben Östlund commence par réaliser des documentaires sur le ski au début des années 1990, pour ensuite étudier le cinéma dans la ville de Gothenburg d'où il sort diplômé en 2001. En compagnie du producteur Erik Hemmendorff, il fonde sa propre société de production, Plattform Produktion, qui l'accompagnera tout au long de sa carrière.

Touchant à tout puisqu'il est aussi scénariste, monteur et directeur de la photographie, Ruben Östlund réalise en 2004 son premier long métrage de fiction, Gitarrmongot, centré sur plusieurs personnages vivant en dehors des normes au sein d'une ville fictionnelle. Le long métrage remporte, entre autres, le prix FIPRESCI au Festival de Moscou.

Fort de ce premier essai concluant et après avoir réalisé deux courts métrages, Ruben Östlund livre en 2008 son second long, Happy Sweden, une tragi-comédie présentant cinq histoires parallèles ayant pour point commun d'explorer l'influence du groupe sur l'individu. Le film est remarqué dans divers festivals dont Cannes où il est projeté en Sélection Officielle dans la catégorie Un Certain Regard.

En 2011, Ruben Östlund réalise l'original Play, abordant les thématiques du harcèlement scolaire et du racket, puis en 2014 Snow therapy (le titre français, Force Majeure, ne s'est pas imposé) présenté au Festival de Cannes de cette même année où il remporte le prix du jury dans la section Un Certain Regard. Dans cette comédie dramatique se situant dans une station de ski, une famille voit ses certitudes ébranlées lorsqu'une avalanche (finalement sans lourdes conséquences) pousse le père à s'enfuir sans sa femme et ses enfants.

C'est en 2017 que Ruben Östlund connaît la consécration, lorsque son nouveau film, The Square, décroche la Palme d'Or au 70ème Festival de Cannes alors qu'il n'était pas favori. Le président du jury, Pedro Almodovar, a justifié son choix : "Ça parle du politiquement correct, c’est une dictature. Cette dictature est aussi horrifiante que d’autres dictatures. Le réalisateur a montré plusieurs exemples du politiquement correct. C’est extrêmement drôle."

 

Filmographie :

Courts-métrages :
2001 : Låt dom andra sköta kärleken (Documentaire)
2005 : Scen nr: 6882 ur mitt liv
2006 : Nattbad
2009 : Händelse vid bank

Longs-métrages :

2002 Familj igen
  Documentaire
   
2004 Gitarrmongot
   
   
2008 Happy Sweden
(De Ofrivilliga). Avec: Villmar Björkman (Villmar), Linnea Cart-Lamy ( Linnea), Leif Edlund (Leif), Sara Eriksson (Sara). 1h38.

L'influence du groupe sur l'individu. L'individu qui pense trop à son image. L'imbécile qui fait des blagues salaces pour amuser la galerie, deux adolescentes qui jouent aux allumeuses, la maîtresse d'école zélée qui en fait trop avec ses collègues... jusqu'au jour où les limites sont franchies. Un tableau de la société suédoise telle qu'on ne la soupçonne pas.

   
2011 Play
Avec : Johan Jonason (Arg papa #1), John Ortiz ( John). 1h58.

Entre 2006 et 2008, en plein centre ville de Göteborg en Suède, un groupe de garçons âgés de douze à quatorze ans rackette d’autres enfants à plus de quarante reprises. Par le biais d’un savant jeu de rôles qui reposait sur l’usage d’une rhétorique de gang, les voleurs ont mis au point une stratégie élaborée connue sous le nom de «coup du petit frère», n’impliquant aucune violence physique.

   
2014 Snow therapy
(Turist). Avec : Johannes Bah Kuhnke (Tomas), Lisa Loven Kongsli (Ebba), Clara Wettergren (Vera), Vincent Wettergren (Harry). 2h00.

Une famille suédoise passe ensemble quelques précieux jours de vacances dans une station de sports d’hiver des Alpes françaises. Le soleil brille et les pistes sont magnifiques mais lors d’un déjeuner dans un restaurant de montagne, une avalanche vient tout bouleverser. Les clients du restaurant sont pris de panique, Ebba, la mère, appelle son mari Tomas à l’aide tout en essayant de protéger leurs enfants, alors que Tomas, lui, a pris la fuite ne pensant qu’à sauver sa peau. Mais le désastre annoncé ne se produit pas, l’avalanche s’est arrêtée juste avant le restaurant, et la réalité reprend son cours au milieu des rires nerveux. Il n’y a aucun dommage visible, et pourtant, l’univers familial est ébranlé. La réaction inattendue de Tomas va les amener à réévaluer leurs rôles et leurs certitudes, un point d’interrogation planant au dessus du père en particulier. Alors que la fin des vacances approche, le mariage de Tomas et d’Ebba est pendu à un fil, et Tomas tente désespérément de reprendre sa place de patriarche de la famille.

   
2017 The square
Avec : Claes Bang (Christian), Elisabeth Moss (Anne), Dominic West (Julian Gijoni), Terry Notary (Oleg), Christopher Læssø (Michael). 2h22.

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains...