(1892-1952)
168 dont 65 après 1919
   
1
3
 

Gregory La Cava naît le 10 mars 1892 à Towanda, en Pennsylvanie. Il est le fils du musicien Pascal La Cava.

Il étudie les arts plastiques au “Chicago Institute of Art”, où il a pour camarades d’études Grim Natwick et à la “New York Art Students League”. Il est employé comme reporter à Rochester, puis comme “cartoonist” et caricaturiste pour ” l’American Press Association” dans le “Globe”, l’”Evening World” et le “Sunday Herald” à New York, il entre, en 1915, dans le studio d’animation de Raoul Barré. Il travaille sous sa supervision avec Frank Moser au titre d’animateur et co-réalisateur sur 13 films de la série “Animated Grouch Chaser” qui combine prises de vues réelles et dessins animés.

À la fin de la même année, Gregory quitte Raoul Barré pour occuper un poste de chef de production à "l’International Film Service" : c’est un studio d’animation que vient de créer le magnat de la presse William Randolph Hearst. Il y supervise et parfois co-dirige plus de 120 films de diverses séries.

En 1921, Gregory La Cava s’oriente vers le cinéma. A ses débuts, il est embauché comme gagman et scénariste pour Lloyd Hamilton, Jack White et Johnny Hines, puis réalise un premier long métrage : ”His Nibs”.En 1922, il est engagé par la “All-Star Comedies Incorporation” où il dirige des “2 bobines” burlesques avec Charlie Murray.

En 1924, il met en scène 2 films : The New School Teacher et Restless Wives.

De 1925 à 1928, il tourne pour la firme 10 films relevant principalement de la comédie et de la farce : Let’s Get Married, Say It Again, Aïe, Mes Aïeux (1926), Un Mariage À Forfait, Dans La Peau Du Lion (1927) avec Mary Brian, Au bout du quai (1927), Tais-toi mon coeur (1928) avec William Powell, Papa spécule (1925), Un Mariage À L’Essai et Caballero.

En 1929, il enménage à Los Angeles depuis que Paramount s’y est installé. Gregory La Cava accepte l’offre de “Walter Morosco Productions” et “First National” de diriger Corinne Griffith dans Saturday’s Children : une comédie romantique qui constituera ses films au passage au son. Il enchaîne avec 2 productions Pathé-Exchange : ”Big News” avec Carole Lombard, et “His First Command” : une comédie dramatique.

Il tourne 5 films entre 1931 et 1932 : “Laugh And Get Rich”, “Mon Mari Et Sa Fiancée”, “L’Âme Du Ghetto”, “Age Of Consent” et The Half-Naked Truth. Suite à une série de désaccords avec les responsables du studio, il se crée une réputation de réalisateur difficile.

En 1933, Gregory La Cava signe un contrat avec “Twentieth Century Pictures” qui sera sans suite. La même année, il tourne son film le plus insolite : Gabriel over the White House. La MGM lui propose alors un contrat qu’il refuse préférant se passer d’un contrat d’exclusivité et travailler en toute liberté.

De cette date à 1942, il réalise 12 films dont Mondes Privés (1935) qui se situe dans un hôpital psychiatrique, et une série de brillantes comédies sociales dans la veine de Frank Capra : Mon homme Godfrey (1936) avec William Powell et Carole Lombard, Pension d’artiste avec Katharine Hepburn et Ginger Rogers, La fille de la 5e Avenue(1939) et Primrose Path (1940) avec Ginger Rogers. Suivront Unfinished Business (1941) avec Irene Dunne et Robert Montgomery et Lady In A Jam avec Irene Dunne.

L’échec de Lady In A Jam écarte Gregory La Cava des plateaux durant 5 ans. En 1947, il co-écrit et met en scène Living In A Big Way avec Gene Kelly qui sera son dernier film. En 1948, il est engagé pour diriger Un Caprice de Vénus mais il l’abandonne le 11ème jour de tournage après une dispute à propos du scénario.

Gregory La Cava est emporté par une crise cardiaque à 60 ans, le 1er mars 1952, à Malibu en Californie.

 

Filmographie après 1929 :

1931 Laugh and get rich
   
   
1931 Smart woman
   
   
1932 Symphony of six million
   
   
1932 The age of consent
   
   
1932 The half naked truth

Avec : Lupe Velez (Teresita), Lee Tracy (Bates), Eugene Pallette (Achilles), Frank Morgan (Farrell), Shirley Chambers (Ella). 1h17.

Pour promouvoir ses spectacles, le producteur Jimmy Bates, attire l'attention de la presse sur Teresita, sa protégée, en la faisant passer pour une princesse étrangère, puis en provoquant des scandales factices.

   
1933 Gabriel over the white house

Avec : Walter Huston (le Président), Karen Morley (Pendola Molloy), Franchot Tone (Hartley Beekman). 1h25.

Judson Hammond est élu Président des Etats-Unis. Il n'a aucune envie de s'occuper des deux problèmes principaux du moment : le chômage et le gangstérisme. Mais alors qu'il se rendait à l'Académie Navale, Hammond est victime d'un accident dont il se remet miraculeusement. Il se révèle soudain un véritable chef d'Etat...

   
1933 Bed of roses

 

 
   
1933 Gallant lady
   
   
1934 The affairs of Cellini
  Avec : Fredric March (Benvenuto Cellini), Constance Bennett (la Duchesse de Florence), Frank Morgan (le Duc de Florence), Fay Wray (Angela), Vince Barnett (Ascanio), Jessie Ralph (Beatrice), Louis Calhern (Ottaviano), Jay Eaton (Polverino). 1h20.
   
1934 What every woman knows
   
   
1935 Private worlds
  Avec : Claudette Colbert (Dr. Jane Everest), Charles Boyer (Dr. Charles Monet), Joan Bennett (Sally MacGregor), Helen Vinson (Claire Monet), Joel McCrea (Dr. Alex MacGregor), Jean Rouverol (Carrie Flint), Esther Dale (l'intendante), Guinn 'Big Boy' Williams (Jerry), Dora Clement (Bertha Hirst), Sam Godfrey (Tom Hirst). 1h24.
   
1935 She married her boss

Avec : Claudette Colbert (Julia Scott), Melvyn Douglas (Richard Barclay), Michael Bartlett (Lonnie Rogers), Raymond Walburn (Franklin), Jean Dixon (Martha Pryor), Katharine Alexander (Gertrude Barclay), Edith Fellows (Annabel Barclay), Clara Kimball Young (Parsons), Charles Arnt (Victor Jessup). 1h25.
   
1936 Mon homme Godfrey

(My Man Godfrey). Avec : Carole Lombard (Irene Bullock), Gail Patrick (Cornelia Bullock), Eugene Pallette (Alexander Bullock). 1h35.

Godfrey, un clochard est engagé comme maître d'hôtel chez les Bullock, une famille de milliardaires. Grâce à ses compétences, Godfrey devient vite indispensable dans la maison. Il sauve les affaires de son patron, au bord de la faillite, organise la vie mouvementée de sa patronne et fait l'éducation des deux filles de la maison...

   
1937 Pension d’artiste

(Stage Door) Avec : Katharine Hepburn (Terry Randall), Ginger Rogers (Jean Maitland), Adolphe Menjou (Anthony Powell). 1h27.

Intrépide et déterminée, Terry, une jeune femme issue d'une riche famille du Midwest, débarque à New York pour tenter sa chance au théâtre. Son père essaie de l'en dissuader, mais elle ne veut rien savoir, persuadée de parvenir seule à ses fins.Elle devient pensionnaire d'une maison de théâtre tenue par Mrs Orcutt...

   
1939 La fille de la 5e Avenue

(5th Ave Girl). Avec : Ginger Rogers (Mary Grey), Walter Connolly (Mr. Timothy Borden), Verree Teasdale (Mrs. Martha Borden).

Le riche industriel Timothy Borden se sent déprimé et négligé par les membres de sa famille qui oublient son anniversaire. Il fait la connaissance de Mary, une jeune femme sans emploi, qu'il invite dans un night club à la mode pour fêter son anniversaire. Séduit par sa joie de vivre, il lui propose de vivre chez lui afin de rendre ses proches jaloux.

   
1940 Primrose Path

Avec : Ginger Rogers (Ellie May Adams), Joel McCrea (Ed Wallace), Marjorie Rambeau (Mamie Adams), Henry Travers (Gramp). 1h33.

Fille d'une prostituée et d'un ivrogne, Ellys May décide de cacher son passé lorsqu’elle tombe amoureuse d'un jeune homme de bonne famille. Quelque temps après leur mariage ce dernier découvre la vérité...

   
1941 Unfinished business
   
   
1942 Lady in a jam
   
   
1947 Living in a big way
   
   
   
   
Retour à la page d'accueil