Masaki, un jeune type banal, renfermé, presque hébété et quasi muet, piètre joueur de base-ball et pompiste lent et incompétant. Un petit malfrat mécontant des soins insuffisamment diligents réservés à sa Mercedes, s'énerve et bouscule Misaki, qui se rebiffe en envoyant un timide coup de poing. Le yakusa se pleint d'une improbable fracture du bras, mais surtout, il a perdu la face ce qui est inacceptable. Résultat : son gang menace d'incendier la station service.

Effrayé Misaki demande l'aide de l'entraineur de Eagles, son équipe de base-ball : Iguchi est aujourd'hui patron de bar, mais c'est un ancien yakusa. Il accepte d'intervenir et rend visiste au chef du gang offensé, pour essayer de calmer le jeu. Mais il se fait humilier et tabasser. L'honneur est en jeu, Misaki se sent responsable et entreprend une virée à Okinawa, avec un de ses co-équipiers des Eagles pour se procurer des armes. Il rencontre Uhehara (Kitano) et Tamagi, deux yakusas dégénérés qui finiront assassinés. De retour chez eux, l'arme s'enraye et Masaki se suicide avec un camion citerne qu'il fait exploser chez les Yakusas. Il se retrouve dans les chiottes et les mêmes plans qu'au départ défilent.

 

 

Retour à la page d'accueil

Jugatsu
1990
(3-4x juugatsu / Boiling point). Avec : Yûrei Yanagi (Masaki), Yuriko Ishida (Sayaka), Gadarukanaru Taka (Takashi Iguchi), Dankan (Kazuo), Eri Fuse (Fumiyo), Makoto Ashikawa (Akira), Hiroshi Suzuki (Takuya). 1h36.

Genre : Film de gangsters