Apres le tremblement de terre qui secoua le nord de l'Iran en 1990, un homme (cinéaste) et son fils se rendent en voiture jusqu'au village de Koker, difficile d'accès du fait l'étendue de la destruction. Et pourtant, la vie continue pour les survivants du desastre.

L'homme s'inquiète de savoir si les enfants d'un ancien film de Kiarostami, Où est la maison de mon ami ? Ahmad et Babak Ahmadpur, ont survécu. Bientôt, il se servira d'une photo de promotion du film pour interroger les passants.

 

Et la vie continue (1992) est un film ouvertement réflexif autour du travail de cinéaste. Il prolonge Close-up (1990) et annonce Au travers des oliviers (1994)

Et la vie continue est aussi un film charnière sur les rapports enfants-adultes. Le premier rôle est tenu cette fois par le père qui joue le rôle de Kiarostami mais c'est l'enfant qui s'y révèle bien plus précis et perspicace.

 

Test du DVD

Les films du paradoxe. Octobre 2007. 1h31. format 4/3 VOSTFR.

   
Test du DVD

Suppléments :

 

Retour à la page d'accueil

Et la vie continue

(Zendegi édame dârad). Avec : avec : Farhad Kheradmand (le réalisateur du film), Buba Bayour (Puya), Hocine Rifahi , Ferhendeh Feydi , Mahrem Feydi. 1h31.

1992
dvd chez Carlotta Films