Juillet 1914. Le Gloria N. se prépare à quitter le port pour une étrange croisière. Le reporter Orlando, filmé par l'équipe de cinéma présente, explique qu'au terme de ce voyage, les cendres de la grande cantatrice Edmea Tetua seront dispersées au large d'une île de l'Adriatique..

Orlando présente les participants du voyage, tous admirateurs de la diva défunte: chanteurs, chefs d'orchestres, mélomanes, ainsi que le grand duc d'Autriche-Hongrie, accompagné de sa suite. Les jours passent. La troisième nuit, au cours d'une séance de spiritisme, la morte apparaît. Ce n'est en fait qu'une plaisanterie.

Des réfugiés serbes, fuyant leur pays envahi par l'Autriche, sont recueillis à bord, alors qu'un cuirassé austro-hongrois croise au large... La présence insolite de ces étrangers perturbe la vie des passagers. Le navire, au terme de son pèlerinage, sombre sous le feu du bâtiment de guerre, lui-même détruit par une bombe des naufragés serbes.

Dans une barque, Orlando a survécu grâce au lait du rhinocéros géant, lui aussi rescapé du naufrage.

 

Retour à la page d'accueil

Et vogue le navire
1983
(E la nave va) Avec : Freddie Jones (Orlando), Barbara Jefford (Ildebranda Cuffari), Victor Poletti (Aureliano Fuciletto), Peter Cellier (Sir Reginald J. Dongby), Elisa Mainardi (Teresa Valegnani). 2h12.