née en 1971
6 films
   
   
6
histoire du cinéma : cristaux de temps

Fille du cinéaste Francis Ford Coppola, Sofia Coppola débute sa carrière d'actrice dès le berceau : elle a à peine un an quand elle se fait baptiser devant la caméra de son père dans Le Parrain. Ses rôles suivants restent étroitement liés au réalisateur : il la fait figurer dans Le Parrain II, Outsiders, Rusty James, Cotton Club, ou encore dans Peggy Sue s'est mariée, aux côtés de son cousin Nicolas Cage. Elle participe également à l'un des premiers court métrage de Tim Burton (Frankenweenie) et est à l'affiche en 1987 de Anna, long métrage de Yurek Bogayevicz avec Sally Kirkland dans le rôle titre.

Elle a 18 ans quand, parallèlement à ses études d'arts plastiques au California Institute of the Arts, elle incarne Mary Corleone dans Le Parrain III, après le désistement soudain de Winona Ryder. Les critiques désastreuses qu'elle reçoit pour son interprétation pourtant remarquable lui font renoncer à embrasser une carrière d'actrice. Par la suite, elle fera quelques apparitions sur grand écran, notamment dans les films de son ancien mari, Spike Jonze (le court métrage Ciao L.A., le documentaire Torrance Rises), de son frère Roman Coppola (CQ) ou dans le premier épisode de la saga Star Wars, La Menace fantôme.

Cultivant son éclectisme, Sofia Coppola s'essaye à différents postes cinématographiques : elle est scénariste en 1989 pour le segment du film à sketch New York stories de son père, productrice en 1994 de Ciao L.A., directrice de la photographie sur Torrance Rises, costumière en 1990 pour The Spirit of '76, de Lucas Reiner. Mais elle trouve réellement sa vocation lorsqu'en 1996, elle réalise le court métrage Lick the star, présenté au Festival de Venise, dont elle est également scénariste et productrice et qui décrit l'errance de jeunes filles paumées ...

En 1996, elle réalise son premier long métrage, Virgin suicides, drame emmené par Kirsten Dunst, observant le mal-être de cinq adolescentes dans une ville de l'Amérique puritaine des années 1970. Le film, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes en 1999, est encensé par la critique. La cinéaste récidive en 2002 avec le modeste Lost in Translation, qui relate la rencontre de deux âmes esseulées à Tokyo, incarnées par Bill Murray et Scarlett Johansson et qui permet à Sofia Coppola de remporter l'Oscar du meilleur scénario original. Auréolée de ce succès, la réalisatrice présente en 2006 sa biographie de la reine Marie-Antoinette, campée par Kirsten Dunst au festivale de Cannes. La critique est glaciale... La jeune américaine ayant loué le vénérable chateau de Versailles on attendait d'elle un brillant film historique. Or c'est à attendre, attendre encore, attendre toujours que Sofia Coppola condamne l'adolescence éternelle.

Chacun de ses film évoque un "Bientôt" qui bascule en un "Trop tard" que crient successivement Lux Lisbon, Charlotte, Marie-Antoinette ou Edwina. Cette attente et ce regret font penser aux personnages de Luchino Visconti. Comme lui, Sofia Coppola construit ses mondes comme des cristaux, celui d'un pavillon bourgeois dans Virgin suicides, celui d'une chambre d'hôtel dans Lost in translation, le château de Versailles dans Marie-Antoinette ou le pensionnat de dans Les proies.

Filmographie :

1999 Virgin suicides

Avec : Kirsten Dunst (Lux Lisbon), James Woods (M. Lisbon), Kathleen Turner (Mme Lisbon), Chelse Swain (Bonnie Lisbon). 1h36.

Durant les années 70, une petite ville bourgeoise au Michigan est ébranlée par le cas de Cecilia, treize ans, conduite à l'hôpital après s'être tailladé les poignets. Élevée avec rigueur par une mère très puritaine et un père professeur de mathématiques absorbé par ses rêves, Cecilia est la cadette des sœurs Lisbon (Lux, quatorze ans, Bonnie, quinze ans, Mary, seize ans et Thérèse, dix-sept ans)...

   
2003 Lost in translation

Avec : Scarlett Johansson (Charlotte), Bill Murray (Bob Harris), Giovanni Ribisi (John). 1h40.

Bob Harris, star du cinéma d'action, aujourd'hui un peu trop âgé pour ces rôles, arrive à l'aéroport de Tokyo pour tourner un spot publicitaire pour un whisky japonais. Il croise Charlotte, jeune épouse d'un jeune photographe de Los Angeles déjà célèbre qui délaisse sa femme pour de longues journées de travail. Entre eux se noue une relation amicale, filiale et finalement amoureuse....

   
2006 Marie-Antoinette

Avec : Kirsten Dunst (Marie-Antoinette), Jason Schwartzman (Louis XVI), Rip Torn (Louis XV), Asia Argento (Madame du Barry). 2h03.

Au sortir de l'adolescence, une jeune fille découvre un monde hostile et codifié, un univers frivole où chacun observe et juge l'autre sans aménité. Mariée à un homme maladroit qui la délaisse, elle est rapidement lassée par les devoirs de représentation qu'on lui impose...

   
2010 Somewhere

Avec : Stephen Dorff (Johnny Marco), Elle Fanning (Cleo), Benicio del Toro (la célébrité), Michelle Monaghan (Rebecca), Laura Ramsey (la femme marin), Eliza Coupe (une voisine à l'hotel), Karissa Shannon (Cindy). 1h38.

A Hollywood, au légendaire hôtel Château Marmont, l'acteur Johnny Marco est seul même quand il est entouré. Il collectionne les filles, dont il oublie aussitôt les prénoms, enchaîne les fêtes, où il boit trop. Un matin, son ex-femme lui envoie Cleo, sa fille de 11 ans...

   
2013 The bling ring

Avec : Emma Watson (Nicki), Israel Broussard (Marc), Taissa Farmiga (Sam), Katie Chang (Rebecca). 1h38.

À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le "Bling Ring".

   
2017 Les proies

(The Beguiled). Avec : Colin Farrell (Corporal McBurney), Nicole Kidman (Miss Martha), Kirsten Dunst (Edwina), Elle Fanning (Alicia). 1h31.

En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d'un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu'elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l'atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu'à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.