Sourires d'une nuit d'été

1955

Voir : photogrammes du film

(Sommarnattens Leende). Avec : Gunnar Björnstrand (Fredrik Egerman), Ulla Jacobsson (Anne Egerman), Eva Dahlbeck (Désirée Armfeldt), Jarl Kulle (Carl Magnus Malcolm), Harriet Andersson (Petra), Margit Carlqvist (Charlotte Malcom), Åke Fridell (Frid), Björn Bjelfvenstam (Henrik Egerman), Naima Wifstrand (Mme Armfeldt), Jullan Kindahl (la cuisinière), Gull Natorp (Malla), Birgitta Valberg (la première actrice), Bibi Andersson (la seconde actrice). 1h48.

Maître Fredrik Egerman apprend qu'une troupe théâtrale doit se produire dans sa petite ville de province. Désirée Armfeldt, son ancienne maîtresse, tient le rôle principal de la pièce.

Egerman a épousé en secondes noces, Anne, beaucoup plus jeune que lui. Son fils Henrik, étudiant en théologie, vient d'arriver : son idéal de pureté est fortement ébranlé par les agaceries coquines de la servante Petra. Pendant le demi-sommeil d'une sieste, Egerman prononce le prénom de l'actrice. Le lapsus n'échappe pas à Anne.

Fredrik Egerman ne peut s'empêcher de revoir Désirée. Mais l'arrivée impromptue et toute militaire de son rival, le comte Carl Magnus Malcolm, transforme le rendez-vous en vaudeville humiliant.

Avec la complicité de sa vieille maman amorale, Désirée organise un souper aphrodisiaque. Au cours d'une folle nuit, le hasard met Anne dans le lit d'Henrik, Malcolm renoue avec sa femme Charlotte, Egerman trouve consolation et amour auprès de Désirée. En guise de conclusion, Petra et Frid, le cocher, proclament leur joie de vivre hédoniste en sortant d'une meule de paille.

"Malgré d’acerbes piques sociales, tout le film baigne dans une grisante euphorie qui le fit triompher à l’époque (le "Prix de l'humour poétique" à Cannes et une renommée internationale pour son auteur). L’amertume et le cynisme du propos fondent devant l’irrésistible invitation aux jeux de l’amour : les couples s’entre-déchirent et s’humilient, se font et se défont dans une atmosphère fin de siècle moqueuse et réjouissante." N.T. Binh

Une comédie romantique de Ingmar Bergman : "Et la nuit d'été a souri pour la troisième fois à ceux qui sont tristes, opprimés, insomniaques, à ceux qui sont seuls, perdus et qui ont peur".

Woody Allen rendra hommage à son maître dans Comédie érotique d’une nuit d’été.

 

critique du DVD
Editeur : Opening. Novembre 2007. VOST
critique du DVD

Edition double DVD avec L'oeil du diable dans le coffret Bergman