Les deux bienheureux

1986

Thème : le couple

(De tva saliga). Avec : Harriet Andersson (Viveka Burman), Per Myrberg (Sune Burman), Christina Schollin (Annika). 1h21

Un homme et une femme, d'âge mûr mais sans expérience du sexe, se rencontrent. Ils se marient, vivent une vie conjugale absolue et exclusive dans laquelle ils cherchent l'amour pur et total.

L'homme est un innocent presque dostoïevskien dans sa pureté de coeur enfantine. Incapable de résister à la puissance maléfique de la paranoïa de sa femme, il sombre avec elle, se coupant du commerce des autres hommes, et même du rapporta vec son propre corps. la fusion du couple est à son comble lorsque, pour mieux comprendre la femem qu'il aime et qui a une vue très défiente, l'homem se crève un oeil. il ne leur erstera plsu qu'à se suicider de concert, doucement.

 

Téléfilm à partir d'une pièce d'Ulla Isaksson, la scénariste de Au seuil de la vie et de La source. Bergman renoue avec le huis-clos du couple. Thème du couple soudé par une force plus forte que lui : la passion ou l'amour létal comme dans Une passion, La honte ou De la vie des marionnette.