né en 1952
8 films
   
   
1
 

Roberto Benigni passe son enfance dans l'Italie rurale avec ses parents et ses trois sœurs. Lors de sa scolarité à Florence, il travaille en tant qu'apprenti magicien. A l'âge de vingt ans, le destin cinématographique lui sourit lorsqu'un réalisateur romain le remarque et l'entraîne dans sa troupe de théâtre. Après plusieurs années sur scène, Benigni devient la vedette d'un show télévisé très populaire en Italie, intitulé The Other sunday. Son humour et sa liberté lui confèrent une grande popularité, mais lui jouent également de mauvais tours. En 1980, il se moque du Pape Jean-Paul II et se voit bannir un an du petit écran.

La carrière cinématographique de Roberto Benigni débute en 1976 avec Berlinguer ti voglio bene, un film de Bernardo Bertolucci dont il signe le scénario. Après s'être distingué dans Clair de femme de Costa-Gavras, Pipicacadodo de Marco Ferreri et La Luna, il réalise son premier long métrage en 1983 : la comédie Tu me troubles. Le film marque la rencontre de Benigni avec Nicoletta Braschi, qui deviendra sa compagne et sa plus fidèle collaboratrice. En 1984, il participe à L'addio a Enrico Berlinguer, film collectif hommage au dirigeant italien à l'occasion de ses funérailles. En 1986, il s'introduit dans le cinéma américain en collaborant avec Jim Jarmusch. Ils travaillent d'abord ensemble sur la première saynète de Coffee and cigarettes. Begnini écrit le scénario et joue dans ce film. Son talent d'acteur lui permet de rejouer dans deux autres films de Jarmusch : Down by Law et Night on Earth.

Avec Le Petit Diable et Le Monstre, deux comédies qu'il met en scène et dans lesquelles il tient le premier rôle, il remporte un joli succès public et impose son physique lunaire et son humour poético-burlesque, qui lui donne des airs de Charlie Chaplin transalpin. En 1990, il joue sous la direction de Federico Fellini avec La Voce della luna puis retourne aux États-Unis en 1993 en incarnant Jacques Clouseau Jr. dans Le Fils de la panthère rose de Blake Edwards. Roberto Benigni accède à la gloire internationale en 1997 grâce à La vie est belle dont il est réalisateur, scénariste et acteur. Cette fable tendre et émouvante lui vaut le Grand Prix du Jury à Cannes ainsi que l'Oscar du Meilleur film étranger et du Meilleur acteur.

Après avoir participé à l'aventure d'Astérix et Obélix contre César en 1999, l'artiste italien se lance en 2002 dans la réalisation de Pinocchio, adaptation du conte de Collodi, dans laquelle il s'attribue le rôle du célèbre garçon de bois. Trois ans plus tard, il part à la recherche de l'amour en Irak en réalisant Le Tigre et la neige. A l'instar de ses autres réalisations, Begnini joue dans ce film aux côtés de son épouse Nicoletta Braschi. L'auteur participe ensuite à des projets italiens comme les documentaires Towards the Moon with Fellini (2006) et Il quinto dell'Inferno (2007) ou le film La commedia di Amos Poe (2010). Il reçoit en 2012 une proposition inopinée : jouer dans un film de Woody Allen. L'acteur, n'ayant jamais collaboré avec le réalisateur new-yorkais, n'hésite pas à accepter le rôle et regagne le grand écran avec To Rome with Love, lui permettant ainsi de visiter le monde allénien dans son propre pays.

Filmographie :

1983 Tu me troubles

(Tu mi Turbi). Avec : Roberto Benigni (Benigno, Roberto ,Soldat), Olimpia Carlisi (Angela), Giacomo Piperno (Diotaiuti), Nicoletta Braschi (Maria). 1h36.

Parabole philosophique ou un berger ayant perdu son troupeau, au bout du rouleau, rencontre un certain Joseph qui lui propose de garder un enfant qui n'est autre que Jesus. Cet enfant ne dort jamais la nuit. Le berger va lui raconter des histoires melangeant mythe et realite.

   
1984 Non ci resta che piangere

Coréalisé avec Massimo Troisi. Avec : Massimo Troisi (Mario), Roberto Benigni (Saverio), Iris Peynado (Astriaha), Amanda Sandrelli (Pia), Carlo Monni (Vitellozzo). 1h53

Saverion, un enseignant et Mario, un surveillant, se perdent dans la campagne italienne. Ils se retrouvent à la fin du 15ème siècle et rencontrent Leonard de Vinci auquel ils apprennent à jouer aux cartes, Christophe Colomb qu'ils tentent d'empêcher de partir aux Indes. Il chantent les chansons de Beatles... etc.

   
1988 Le petit diable

(Il piccolo diavolo). Avec : Walter Matthau (Maurice), John Lurie (Cusatelli), Stefania Sandrelli (Patrizia), Roberto Benigni (Giuditta). 1h50.

A Rome, Maurice, pretre americain, est appele au chevet d'une coiffeuse nommee Giuditta pour l'exorciser. Elle a commencee a parler en anglais, marche curieusement et porte, malgre la chaleur, un manteau de fourrure. Maurice reconnait les symptomes de la possession et decide de l'exorciser. Pendant la seance, Giuditta rejette un petit diable nu et bizarre. Celui-ci, amuse, annonce son intention de rester sur Terre quelque temps aux cotes de Maurice.

   
1991 Johnny Stecchino

Avec : Roberto Benigni (Dante/Johnny Stecchino), Nicoletta Braschi (Maria), Paolo Bonacelli (D'Agata), Franco Volpi (Le ministre).

Dante est conducteur d'un bus transportant des personnes handicapés. Il aime son métier mais se sent seule. Il fait la connaissance de Maria.

   
1994 Le monstre

(Il Mostro). Avec : Roberto Benigni (Loris), Nicoletta Braschi (Jessica Rossetti), Michel Blanc (Taccone, le psychiatre), Jean-Claude Brialy (Roccarotta). 1h51.

Un tueur en série sévit en Italie. L'inoffensif Loris ne tarde pas à être suspecté.

   
1997 La vie est belle

(La vita e bella). Avec : Roberto Benigni (Guido), Horst Buchholz (Dr Lessing), Marisa Paredes (La mère de Dora), Nicoletta Braschi (Dora). 1h57.

En 1938, Guido, jeune homme plein de gaieté, rêve d'ouvrir une librairie, malgré les tracasseries de l'administration fasciste. Il tombe amoureux de Dora, institutrice étouffée par le conformisme familial et l'enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont un fils: Giosue. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur et Guido est juif. Il est alors déporté avec son fils. Par amour pour eux, Dora monte de son plein gré dans le train qui les emmène aux camps de la mort où Guido veut tout faire pour éviter l'horreur à son fils...

   
2002 Pinocchio

Avec : Roberto Benigni (Pinocchio), Nicoletta Braschi (La Fée Bleue), Carlo Giuffrè (Geppetto), Mino Bellei (Medoro). 1h41.

Un pantin de bois nommé Pinocchio, créé par Gepetto, un vieux menuisier toscan, s'anime par la magie de la Fée Bleue. Devenu un vrai petit garcon, il fait l'apprentissage de la vie. Au lieu d'aller à l'école, Pinocchio se rend au théâtre de marionnettes de Mangiafuoco. Sans le savoir, il s'apprête à vivre de grandes aventures, à découvrir de merveilleux endroits comme le Pays des Jouets, et à rencontrer de drôles de personnages comme Lucignolo, un adolescent déluré, ou encore un chat et un renard, deux fripouilles qui vont lui donner du fil à retordre...

   
2005 Le tigre et la neige

(La tigre e la neve). Avec : Roberto Benigni (Attilio de Giovanni), Nicoletta Braschi (Vittoria), Jean Reno (Fouad), Tom Waits (Lui-même). 1h55.

Attilo est poète et, comme tous les poètes, c'est un grand rêveur. Chaque nuit, il fait le même rêve, celui où la femme idéale lui parle d'amour. Et voilà qu'il la rencontre, la femme de ses rêves, en chair et en os au cours d'une conférence d'un ami irakien ! Pas une minute à perdre pour la séduire. Mais Vittoria semble inaccessible et s'évapore dans la nuit. Quand Attilo apprend que Vittoria a disparu lors de son voyage en Irak, il décide d'aller la retrouver envers et contre tout.