Isaac Davis, 42 ans, réécrit sans cesse le premier chapitre d'un livre où ses expériences restent inséparables de son amour pour New York. Au rythme des saisons : Manhattan et Broadway, le Brooklyn Bridge et l'Hudson River, Central Park, Times Square et Greenwich Village.

Sa seconde épouse, Jill, l'a quitté pour une autre femme et rédige elle-même un ouvrage de souvenirs. Il sort de temps en temps, "en garçon", avec son jeune fils Willie. Isaac vit présentement avec Tracy, collégienne de 17 ans : il l'abandonne pour Mary Wilke qui se sépare de Yale, lui-même marié à Emily et meilleur ami d'Isaac. Mary, cependant, regagnera le giron de l'homme adultère et Isaac essaiera de reconquérir l'affection de Tracy. La jeune fille, maintenant âgée de 18 ans, lui imposera une salutaire période de réflexion.

Après Interieurs, Woody Allen revient à la comédie sentimentale. Il y incarne un écrivain aux prises avec une vie sentimentale plutôt perturbée, entre une ancienne épouse -où se révèle une Meryl Streep encore peu connue - une nouvelle liaison - qu'interprète Diane Keaton - et une toute jeune fille de dix-sept ans, jouée par Mariel Hemingway. Les superbes images de Manhattan, en cinémascope et en noir et blanc, signées Gordon Willis, traduisent à merveille l'amour porté par W. Allen aux paysages new-yorkais dont il a fait des protagonistes essentiels de son film. La plus jolie scène du film reste ainsi l’inoubliable promenade au clair de lune au pied du Queensboro Bridge, le long de l'East River qui relie l’île de Manhattan et le Queens sur l'île de Long Island enjambant la petite île de Roosevelt Island.

Retour à la page d'accueil

Manhattan
(Manhattan). Avec : Woody Allen (Isaac), Diane Keaton (Mary), Michael Murphy (Yale), Mariel Hemingway (Tracy), Meryl Streep (Jill), Anne Byrne Hoffman (Emily), Karen Ludwig (Connie), Michael O'Donoghue (Dennis). 1h36.
1979
Thème : New York
Genre : comédie sentimentale