Paysage avec saint Paul ermite Nicolas Poussin 1638
 
 

Paysage avec saint Paul ermite
Nicolas Poussin, 163761638
huile sur toile, 155× 234 cm
Madrid, Musée du Prado

   

Nicolas Poussin fut parmi les artistes résidents à Rome le plus déterminant de tous ceux qui prirent part au projet décoratif du palais de Buen Retiro à Madrid. Il est le seul à avoir participé aux deux ensembles les plus importants : la série des Paysages et celle de l’Histoire de la Rome antique.

Le Paysage avec saint Paul ermite fut peint pour la première série et son style, si proche de Dughet, valut longtemps au tableau d’être attribué à ce dernier dans les inventaires royaux et dans les premiers catalogues du Prado. Contrairement à ce qui a été parfois répété, le saint représenté n’est pas saint Jérôme dont les attributs habituels sont absents, mais bien saint Paul ermite, comme le mentionne l’inventaire de 1701.

Persécuté par l’empereur Dèce au milieu du IIIe siècle, saint Paul préféra s’enfuir au désert plutôt que de renoncer à sa foi. Il y vécut en anachorète, nourri par un corbeau, en compagnie d’un autre ermite, saint Antoine qui l’accompagna jusqu’à sa mort et lui creusa sa tombe avec l’aide deux lions.

La restauration du tableau en 1999 a révélé que le saint avait été ajouté par l’artiste lui-même une fois la peinture achevée.

Texte : Guillaume Kientz pour l'exposition Nature et idéal, le paysage à Rome 1600-1650

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts