Saint Pierre guérissant avec son ombre

1427
Saint Pierre guérissant un malade avec son ombre
Masaccio, 1425-27
Fresque 230 x 162
Florence, Santa Maria del carmine, Chapelle Brancacci

Cet épisode des Actes des Apôtres ( 5, 12-14) est raconté immédiatement après l'histoire d'Ananias, illustré dans la fresque de la droite.

Vasari a identifié dès 1568, l'homme guéri comme étant un portrait de Masolino et l'a reproduit dans sa biographie de l'artiste. L'identification des autres personnages contemporains représentés dans la scène est plus problématique. L'homme barbu tenant ses mains jointes pour  la prière est le même personne que l'un des Rois Mages dans la prédelle du polyptyque de Pise, maintenant à Berlin;  ce pourrait être un portrait de Donatello. Mais  Donatello pourrait aussi être le vieil homme avec une barbe entre St Pierre et St Jean. Ce dernier pourrait être Le Scheggia, le frère de Masaccio ou un autoportrait.

La suppression de l'autel  a permis de découvrir une partie de la fresque à l'extrême droite, qui comprend la façade d'une église, un clocher, un tronçon de ciel bleu et une colonne à chapiteau corinthien derrière St Jean. Masaccio a conçu cette partie pour donner à l'espace une construction géométrique plus régulière. La rue, représentée selon une perspective précise  est bordée de maisons florentines, généralement médiévales. La scène semble être située à proximité de la place San Felice qui possédait une colonne commémorative. Le splendide palais en pierre rustique ressemble  à la partie inférieure du Palazzo Pitti alors que la  façade supérieure pourrait se situer le long de la Via della Ninna.