David Le Bernin 1624
 
 
David
le Bernin 1623-24
Marbre, h=170
Musée Borghèse, Villa Borghèse, Rome
   


Les versions de ce sujet à la Renaissance (Donatello, Verrocchio et Michel-Ange) montrent un David très calme avec, pour attribut, ou la tête de Goliath ou sa fronde. Le Bernin représente ainsi David en action, au moment où il ajuste son tir.

C'est le cardinal Scipione Borghese qui a commandé la statue de David avec une fronde face à l'armée ennemie et au géant Goliath. Le Bernin l'exécute entre 1623 et 1624 alors qu'il est âgé de vingt-cinq ans.

La cuirasse donnée à David par le roi Saül avant la rencontre gît sur le terrain avec la harpe dont David jouera après sa victoire. Elle est décorée avec une tête d'aigle, une référence symbolique à la famille Borghèse.

Le sculpteur présente au spectateur plusieurs points de vue selon l'endroit où il se trouve. Du côté droit, il perçoit les mouvements de David, sa foulée et comment, presque dans un saut, il tend sa fronde. Vu de devant, c'est la pose juste une seconde avant le coup mortel qui est privilégiée. Enfin, la diagonale permet de saisir cet équilibre entre le rythme du mouvement et la pose.

Selon les sources, la tête de David est un autoportrait de l'artiste ou le cardinal Maffeo Barberini. Celui-ci s'est rendu plusieurs fois dans l'atelier du Bernin et aurait tenu lui-même un miroir pendant l'exécution de la sculpture.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts