Tënk, le documentaire d'auteur sur abonnement

S'inscrire sur Tënk
S'inscrire sur Tënk

7 nouveaux films font leur entrée chaque semaine, le vendredi, et restent disponibles pour les abonnés pour une durée de 2 mois. En tout, 70 films sont en tout temps disponibles, et les changements de films se font donc par glissement.

Tënk fonctionne par plage thématique: coup de coeur, histoire et politique, écologie, etc. Les films sont classés selon leur thématique, indépendamment de leur forme.

Au sein des 70 films proposés cette semaine, on trouvera le documentaire de Catherine Bernstein, Le modèle Turing (2012, 30')

Film produit à l''occasion du centenaire de la naissance du scientifique, Le modèle Turing retrace en trente minutes le parcours du mathématicien britannique Alan Turing. En 1936, il pose les fondements de l'informatique en inventant la vision algorithmique du savoir, la machine de Turing. Il permet aux Alliés de gagner la Seconde Guerre mondiale en créant un immense dispositif électromécanique qui permettait de décrypter les messages allemands codés par la machine Enigma, et considérés comme quasiment indéchiffrables. Après la guerre, il est l'un des premiers à théoriser l'intelligence artificielle.

En 1948, Turing est installé à Manchester. Il publie un article sur  la mécanisation de l'intelligence. Il prévoit que la notion d'intelligence ne se limitera pas bientôt au seul cerveau humain. Il expose le jeu de l'imitation qui consiste à isoler dans deux pièces séparées, un ordinateur et un être humain et à positionner un examinateur dans une autre pièce. L'examinateur les bombarde de questions pour savoir qui est l'ordinateur et qui est l'être humain. Pour Turing, l'ordinateur devrait être capable dans un laps de temps de 5 minutes de tromper l'examinateur dans 70 % des cas.

On remarquera à quel point ce jeu a inspiré la célèbre séquence initiale de Blade runner (Ridley Scott, 1982).


L'article de Turing dans la revue Mind en 1948
Blade runner (Ridley Scott, 1982)

C'est un peu ce que nous entendons aujourd'hui par intelligence artificielle : les machines font illusions en accomplissant des taches. C'est cependant JJohn Mc Carthy, mort en octobre 2011, qui en 1955 ouvre la voie aux travaux scientifiques sur le domaine. Il s'agira de décomposer l'intelligence en éléments simples tel que la machine puisse se les approprier.