Citizen Kane (Orson Welles, 1941)
Zodiac (David Fincher, 2007)

Le journaliste, comme le détective privé, est un personnage mythique du cinéma. Comme lui, il est souvent seul, sans compagne attitrée, obsédé par son métier, capable de traverser les différents milieux sociaux, des plus pauvres aux plus puissants. Il doit affronter ses propres chefs voir des patrons de presse et se confronter aux menaces des politiques. Son triomphe est de parvenir à faire éclater la vérité à la une des journaux ou devant les caméras de télévisions ou sur le net.

Le journaliste héroïque

C'est le cas dans Les hommes du président (Alan J. Pakula, 1976), Un film matrice. Adaptation du livre de Bob Woodward et Carl Bernstein, les deux journalistes qui ont révélé au monde le scandale du Watergate pour le compte du Washington Post, où comment deux grands professionnels peuvent faire tomber un président des Etats-Unis, envers et contre tous, en prouvant sa culpabilité. Les hommes du président tout à la gloire des journalistes, les présentee comm les sauveurs de la démocratie, implacables justiciers, enquêteurs infatigables. Révélations de Michael Mann (2000) porte sur les magouilles et les mensonges de l’industrie du tabac. C’est Al Pacino, présentateur vedette, qui mène l’enquête, aidé par Russell Crowe en vice-président de la recherche et du développement de Brown & Williamson Tobacco Corporation. Ils devront non seulement affronter les lobbys cigarettiers, mais aussi les menaces que les annonceurs publicitaires font peser sur sa chaîne. Good night, and good luck de George Clooney (2006) est L’histoire du présentateur de CBS Edward R. Murrow qui, soir après soir, porta ses coups pour faire tomber le sénateur Mac Carthy, l’homme qui lança la terrible chasse aux sorcières contre les communistes. Spotlight (Tom McCarthy, 2016) met en scène la bande d’enquêteurs vedettes du Boston Globe qui vont découvrir et révéler que l’église catholique américaine est infestée de prêtres pédophiles, et qu’elle les dissimule sciemment. Veronica Guerin (Joel Schumacher, 2003) est un biopic glaçant sur les dangers du  journalisme. Au péril de sa vie et de celle de sa famille, la journaliste irlandaise du Sunday Independent Veronica Guerin, spécialisée dans les affaires criminelles, enquête sur le trafic de drogue à Dublin dans les années 1990. Après plusieurs tentatives d’assassinat, elle est finalement abattue en 1996 à un feu rouge par deux motards agissant pour le compte de barons de la drogue. Elle est aujourd’hui une héroïne nationale grâce à laquelle des lois furent modifiées, des trafiquants arrêtés et a reçu en 2000 le titre de « héros de la liberté de la presse » par l'International Press Institute. Le film met l’accent sur le courage et la solitude de cette femme qui, seule contre tous, ose se dresser contre la pègre. L'enquête (Vincent Garenq, 2015) revient sur l’affaire Clearstream. Son détonateur est Denis Robert, un journaliste de Libération qui, en 2000, dénonce le fonctionnement pour le moins obscur de la société bancaire en question. À l’instar du juge Renaud Van Ruymbeke avec qui il enquête main dans la main, Robert a été obsédé des années durant par l’éclatement de la vérité. Résultat ? Une soixantaine de procédures judiciaires lancées contre lui, une vie privée esquintée et un homme usé. Snowden (Oliver Stone, 2016), retrace le parcours du lanceur d'alerte Edward Snoden.

Le journaliste manipulateur

Plus manipulateur, Citizen Kane (Orson Welles, 1941) qui veut utiliser son pourvoir de presse pour  se lancer dans la politique. Le journalisme apparait comme une arme de propagande qui peut se retourner contre ceux qui l'utilisent. Dans L'homme de la rue (Frank Capra, 1941), Ann Mitchell pour se venger de son licenciement, écrit un ultime article dans lequel elle prétend avoir reçu une lettre d'un certain John Doe, affirmant vouloir se suicider le soir de Noël depuis le toit de l'Hôtel de Ville. Dès la parution de l'article, tout le monde s'intéresse à cet homme mystérieux et Ann Mitchell convainc son rédacteur en chef de la réembaucher pour continuer à écrire son histoire. Dans La 5e victime (Fritz Lang, 1956), un tueur psychopathe terrorise la ville. Le nouveau patron d’un grand journal promet à celui de ses journalistes qui confondra l’assassin un poste très élevé. L’un d’entre eux va utiliser sa compagne comme appât. C’est une fois de plus le mal qui fascine Lang. Notamment celui qui pousse un ambitieux à mettre en danger la vie de sa femme. Qui est le plus criminel ? L’assassin ou celui qui le tente sciemment ? Le journaliste langien est un personnage ambigu. Un héros dangereux. Dans Deux hommes dans Manhattan (Jean-Pierre Melville, 1959) à New York, un délégué français s'est volatilisé à l'ONU. Un journaliste, Moreau, et un photographe alcoolique, Delmas, tentent à tout prix de le retrouver. Trois photos de femmes les mettent sur une première piste. Mais après leur avoir rendu visite, l'une d'entre elle tente de se suicider. Moreau et Delmas obtiennent alors ses aveux: le délégué est chez elle, mort d'une crise cardiaque. Sur ordre de son patron, Moreau veut étouffer l'affaire. Delmas pense au contraire se faire de l'argent en vendant des photos à la presse à scandale

Le journaliste désabusé

Dès L’homme qui tua Liberty Valance, John Ford faisait dire au patron du journal local, que lorsque la légende est plus belle que la vérité, il faut imprimer la légende. Ces journalistes désabusés, on les retrouve dans La dolce vita (Federico Fellini, 1960). Marcello (Mastroianni) est un reporter people. Avec son photographe Paparazzo, il hante les boîtes de nuit, les aéroports, la campagne romaine, en quête d’un scoop, d’un scandale, d’une liaison, d’un miracle. Dans Profession reporter (Michelangelo Antonioni, 1975) Le reporter américain basé en Afrique est dégoûté de son métier de journaliste de télévision. Il plaque tout à cause de son incapacité à découvrir la vérité par le biais de sa caméra.

L'amour est néanmoins possible. Ainsi dans La femme de l'année (George Stevens, 1942) Employés dans le même journal, Tess Harding (Katharine Hepburn), brillante chroniqueuse à la rubrique International, et Sam Craig (Spencer Tracy), reporter vedette du service des sports, ne cessent de s'envoyer des piques par éditoriaux interposés. Sommés par leurs rédacteurs en chef de mettre un terme à leurs querelles, ils finissent par faire connaissance. Tout les oppose et pourtant, ils se marient au grand étonnement de leurs amis. Commencent alors les difficultés. Au contraire dans Vacances romaines (William Wyler, 1953), c'est une histoire d'amour impossible entre une princesse fuyant de ses obligations protocolaires pour aller faire la fofolle dans les rues de Rome et un reporter qui, le temps d’une journée, va la recueillir et, bien sûr, tomber amoureux d’elle. L’heure tournant, la réalité les rattrapera, Ann sera rattrapée par sa condition tandis que le bel Américain renoncera à publier le scoop qui aurait pu changer son destin.

Les journalistes au cinéma
       
Pentagon papers Steven Spielberg U.S.A. 2017
Snowden Oliver Stone U.S.A. 2016
Spotlight Tom McCarthy U.S.A. 2016
L'enquête Vincent Garenq France 2015
Zodiac David Fincher U.S.A. 2007
Good night, and good luck George Clooney U.S.A. 2006
Veronica Guerin Joel Schumacher U.S.A. 2003
Révélations Michael Mann U.S.A. 2000
Mille milliards de dollars Henri Verneuil France 1981
Absence de malice Sydney Pollack U.S.A. 1981
Network: main basse sur la télévision Sidney Lumet U.S.A. 1976
Les hommes du Président Alan J. Pakula U.S.A. 1976
Profession reporter Michelangelo Antonioni Italie 1975
Spéciale première Billy Wilder U.S.A. 1974
La dolce vita Federico Fellini Italie 1960
Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville U.S.A. 1959
La 5e victime Fritz Lang U.S.A. 1956
Bas les masques Richard Brooks U.S.A. 1953
Vacances romaines William Wyler U.S.A. 1953
Violences à Park Row Samuel Fuller U.S.A. 1952
Le gouffre aux chimères Billy Wilder U.S.A. 1951
Bel Ami Albert Lewin U.S.A. 1947
La femme de l'année George Stevens U.S.A. 1942
L'homme de la rue Frank Capra U.S.A. 1941
Citizen Kane Orson Welles U.S.A. 1941
La dame du vendredi Howard Hawks U.S.A. 1940
Spéciale première Lewis Milestone U.S.A. 1931