À la suite d'une dispute avec son épouse, l'ingénieur Scott Henderson fait la connaissance dans un bar d'une jeune inconnue coiffée d'un chapeau extravagant, à qui il propose de passer la soirée au théâtre.

De retour chez lui, trois policiers l'attendent : sa femme a été étranglée avec l'une de ses cravates. Incapable de fournir suffisamment d'indices pour permettre de retrouver sa compagne d'un soir, Scott est condamné à la chaise électrique.

Mais sa secrétaire Carol, surnommée "Kansas", secrètement amoureuse de lui, croit à son innocence et entreprend de faire des recherches pour le disculper. Elle trouve une aide inespérée en la personne de l'inspecteur Burgess qui, lui non plus, ne croit pas à sa culpabilité.

Ensemble, ils retrouvent deux témoins qui ont été soudoyés par l'assassin pour affirmer que Henderson était seul le soir fatal. Mais le premier, un barman, est victime d'un accident de la circulation, et le second, un batteur nommé Cliff, est étranglé à son tour.

Reparaît alors le meilleur ami de Henderson : le sculpteur Jack Marlowe, qui était en voyage à l'étranger au moment du drame. Sans grande conviction, Jack accepte d'accompagner Kansas dans ses investigations. La jeune femme finit par retrouver Ann Terry, l'inconnue d'un soir, grâce à la copie qu'elle avait fait reproduire du chapeau de la chanteuse Estela Monteiro. Mais Ann Terry est incapable de témoigner, suite à une dépression provoquée par la mort de son fiancé.

Jack se démasque alors pour récupérer le chapeau compromettant : c'est lui qui avait tué la femme de Scott; elle était sa maîtresse et refusait de quitter son mari. Jack tente d'étrangler Kansas; lorsque survient l'inspecteur Burgess, il se jette par la fenêtre.


 

Test du DVD

Editeur : Carlotta-Films, avril 2007. (Format 1.33 respecté – 4/3 – N&B - 83 minutes). Version Originale sous-titrée Français restaurée Dolby Digital mono 1.0.

   
Alalyse du DVD

Suppléments:

  • Entretien avec Hervé Dumont (17 mn)
    Un retour sur la genèse, les thèmes et l’esthétique de Phantom Lady par Hervé Dumont, Directeur de La Cinémathèque Suisse et auteur de l’essai Robert Siodmak, Le maître du film noir.
  • Conversations avec Robert Siodmak (1971 – Noir & Blanc – 60 mn) Un entretien exclusif et unique de Robert Siodmak dans lequel celui-ci se confie avec humour et nostalgie.
  • Bande-annonce
Retour à la page d'accueil

Les mains qui tuent
1944
(Phantom Lady). Avec : Alan Curtis (Scott Henderson) Franchot Tone (Jack Marlowe) Ella Raines (Carol Richman "Kansas") Thomas Gomez (Inspecteur Burgess) Elisha Cook Jr. (Cleff Milburn) Aurora Miranda (Estela Monteiro) Fay Helm (Ann Terry) Virginia Brissac (Ellen Chase) Milburn Stone (La voix du district attorney) Jay Novello (Anselmo) Samuel S. Hinds (La voix du juge) Victoria Horne (Mrs.Payton) Matt McHugh (Al Alp) Andrew Tombes (Mac, le barman) Joseph Crehan (Tom) Cyril Delevanti (Claude) Adolf Licho (Max) Doris Lloyd (Mme. Kettisha) Regis Toomey (Le policier au chewing-gum) Ralph Dunn (Un ouvrier) Harry Cording (Un spectateur du procès) Norman Willis (Un ouvrier) Eddie Hart (Un maton) . 1h23.
Genre : Film noir
dvd chez Carlotta Films