L'amour fou
1968

Sébastien Gracq et sa femme Claire forment, en apparence, un couple parfait. Lui est metteur en scène de théâtre et elle, comédienne. Lorsque Sébastien entreprend de monter Andromaque, il fait appel à de jeunes acteurs et, en particulier, à son épouse qui interprétera le rôle d'Hermione. La jeune femme, gênée dans son jeu par la présence d'une équipe de télévision qui filme les répétitions, s'oppose violemment aux directives de Sébastien et quitte la scène. Une explication orageuse ne résout rien et Sébastien, soucieux de ne pas laisser son projet en panne, engage Marta, qui fut sa première femme, pour jouer Hermione. Claire se rend compte que Marta se donne à son rôle avec une fougue et un talent qui la rapprochent de son ex-mari. Elle en conçoit une jalousie qui rend encore plus pénible la vie du couple. Peu à peu, Sébastien, de plus en plus absorbé par son travail, s'éloigne de Claire pour vivre pratiquement au théâtre, avec ses acteurs, avec Marta, avec " son " Andromaque. Il ne reviendra auprès de Claire qu'après que celle-ci aura tenté de se suicider. Pas pour longtemps; la jeune femme en plein désarroi, menace même de tuer son mari. Consciente enfin de ne plus pouvoir le retenir, Claire quitte Sébastien qui se retrouve seul, disponible totalement pour sa tragédie, celle du théâtre. La pièce va être jouée. Qu'adviendra-t-il de Sébastien après la "générale" ?

 

Rivette coordonne improvisation des comédiens, reportage directe de A-S labarthe sur J-P Kalfon répétant avec les comédiens "Andromaque" de Racine et fiction. Essai du principe de non intervention avec les comédiens. Jean-Pierre Kalfon et Bulle Ogier participent à la création de leur personnage en improviant.

 

Ciné-club de Caen

Avec : Bulle Ogier (Claire), Jean-Pierre Kalfon (Sébastien), André S. Labarthe (André), Denis Berry (Denis), Michèle Moretti. 4h12.