Le rouge est mis

1957

Avec : Jean Gabin (Louis Bertain / Louis le Blond), Paul Frankeur (Fredo), Marcel Bozzuffi (Pierre), Albert Dinan (L'inspecteur Pluvier), Antonin Berval (Zé). 1h55.

Sous son apparence de paisible garagiste. Louis Bertain, dit "Ie Blond", dirige en réalité une redoutable bande de casseurs composée de Frédo, Pépito et Raymond. Pendant ce temps, interditde séjour à Paris, Pierre, lejeune frère de Louis, se fait cueillir par la police alors qu'il sortait de chez sa maîtresse, Hélène. Le commissaire Pluvier, qui cherche à se renseigner sur les activités de Louis, tente d'obtenir sa coopération. Mais Pierre refuse et retourne à la Santé. Louis rencontre Hélène et juge la jeune femme : seul l'argent l'intéresse. Il lui fait promettre de ne plus revoir son frère...

Remis en liberté provisoire, Pierre est engagé par Louis dans son garage. Mais, malgré son interdiction, il retourne voir Hélène. Le soir, Pierre surprend une conversation entre Louis et Pépito : l'organisation d'un nouveau hold-up. Le lendemain, sur la route de Dourdan, l'attaque d'un transport de fonds tourne mal : Pépito est contraint d'abattre les deux convoyeurs et deux motards qui les ont pris en chasse; Raymond est tué.

Rentré chez lui, Louis est appréhendé par la police. Prévenu, Pépito est convaincu que Pierre les a dénoncés. Mais, dans le bureau du commissaire Pluvier, Louis est confronté à Frédo : c'est lui, dont les nerfs ont lâché, qui a donné la bande. Louis parvient à s'échapper et fait irruption chez Hélène pour empêcher Pépito d'abattre son frère. Les deux gangsters s'entretuent dans l'escalier.