Tout va bien
1972

Une journaliste américaine enquêtant sur le patronat français est séquestrée avec le cinéaste qui l'a introduite dans l'usine par des ouvriers en grève. Amoureux, ils subissent de violentes polémiques avant d'être enfin libérés. Leurs rapports avec la société et la perception de leur bonheur ont désormais changés

Après les échecs répétés du groupe Dziga Vertov pour faire diffuser par les télévisions les films que celles-ci leur ont commandés et payés, Godard et Gorin décident de revenir au film cinéma. Ce sera Tout va bien. Ils comptent sur des stars pour obtenir des financements. Jane Fonda et Yves Montand sont choisis pour leurs positions politiques. Jane Fonda s'était engagée contre la guerre américaine au Vietnam.

Le film s'interroge sur le rôle que les intellectuels peuvent jouer dans le processus révolutionnaire et sur comment mettre ses propres pratiques d'artiste en question pour les révolutionner.

 

Retour à la page d'accueil

(co-réalisé avec Jean-Pierre Gorin). Avec : Jane Fonda (Elle), Yves Montand (Lui), Vittorio Caprioli (Manager de l’usine), Jean Pignol (Delegate), Pierre Oudrey (Frederic). 1h35.