Nouvelle vague
1990

Elena Torlato-Favrini, Comtesse italienne, héritière d'industries, renverse un homme en voiture. Elle le secoure puis l'héberge dans sa luxueuse demeure. L'homme devient l'amant de cette femme altière avec qui, dit-on dans son entourage, aucun homme n'a jamais été à la hauteur. L'homme, Roger Lennox faible, mou, lointain, conduit Elena, par son attitude, à se détacher de ses affaires. Arrive l'été. Au cours d'une promenade en bateau, il clame ne pas savoir nager. Elle le pousse à l'eau, et ne fait rien pour l'aider. Il se noie. Pour elle, la vie reprend, comme avant... Mais Lennox réapparaît. Il en est en tout cas le sosie. Il dit être le frère du défunt et avoir assisté à sa noyade. Il fait planer la menace du scandale. Tout à l'opposé de Roger, Richard Lennox est décidé, sûr de lui, conquérant. Richard n'est-il pas Roger ? Il prend une part de plus en plus active aux décisions de l'entreprise. Nouvel été et nouvelle promenade en bateau. Cette fois, c'est elle qui manque se noyer, et lui qui la sauve.

Titre en forme d'anniversaire au mouvement qui a maintenant trente ans. Nouvelle vague, récit d'un homme sans qualité ni histoire, sinon celles qu'il transporte dans ses valises le long des chemins. Il est renversé la voiture d'une riche comtesse dont il tombe amoureux par. Elle le laissera se noyer mais il ressurgira, frère jumeau, double réincarné pour hanter les sphères du pouvoir et y participer afin d'aimer autrement la comtesse et de corriger les manques et erreurs d'avant la noyade. Rectifier le passé et le rendre capable d'en convertir l'enseignement en preuves d'amour lucides et durables, c'est ce que le film invite à penser

Source : David Vasse : Le nouvel âge du cinéma d'auteur français. 2008.

Retour à la page d'accueil

Avec : Alain Delon (lui : Roger Lennox, Richard Lennow) Domiziana Giordano (elle : Elena Torlato-Favrini) Roland Amstutz (Jules, le jardinier) Laurence Côte (la gouvernante) Jacques Dacqmine (le PDG) Christophe Odent (l'avocat) Laurence Guerre (la secrétaire) Joseph Lisbona (le docteur). 1h29.