Volpone
1941

Volpone est un commerçant levantin établi à Venise qui connaît quelques ennuis parce qu'un de ses navires est annoncé comme disparu. Emprisonné pour dettes, il rencontre en prison Mosea qui lui remonte le moral. Libéré à l'arrivée inespérée de son bateau, Volpone paie les dettes de Mosca, le prend comme confident et homme à tout faire et, pour se venger de ses créanciers qui l'avaient accablé, monte avec la complicité de Mosca une farce macabre : il va se faire passer pour mourant. Il envoie ce dernier répandre le bruit qu'il laissera son héritage à celui des Vénitiens qui lui témoignera la plus vive amitié !

Ainsi l'usurier Corbaccio ira jusqu'à déshériter son fils à son profit, tandis que Corvino, le plus jaloux des maris de Venise, amènera sa femme fidèle dans le lit de Volpone. Mais la pudeur effarouchée de la belle attire le fils de Corbaccio et le scandale serait éclatant si Mosca ne retournait la situation, mais à son profit.

Volpone, déclaré mort, devrait être pendu. Il ne le sera pas, mais Mosca, devenu unique héritier, chasse Volpone et jette les pièces d'or de celui-ci par la fenêtre à la foule...

La pièce de Ben Jonson, écrite en 1605, a été adaptée ensuite par Stephen Zweig et Jules Romains. C'est ce dernier qui est crédité au générique. Le film, commencé par Jacques de Barroncelli en 1938, est réalisé pour sa plus grande part par Maurice Tourneur, un an et demi après.

 

Retour à la page d'accueil

D'après la pièce de Jules Romain. Avec : Harry Baur (Volpone), Louis Jouvet (Mosca), Charles Dullin (Corbaccio), Jean Témerson (Voltore), Fernand Ledoux (Corvino) 1h34.