Au large de la Guyane française, une île et sa colonie pénitentiaire. Parmi les forçats, Verne, une forte tête, champion de l'évasion. En ville, des prostituées, comme Julie, des mouchards, M'sieu Pig par exemple, des aventuriers, tel Marfeu.

Au bagne, une évasion se prépare sous la direction de Moll ; il y a six places sur le bateau qui attend les évadés à l'autre bout de l'île. Pour y arriver, les fuyards devront traverser la jungle infestée d'Indiens et de bêtes sauvages. Moll emmène Dufond, un jeunot Hessler, un assassin, Flaubert. un lâche, Telez, la Bible en mains et l'invective aux lèvres, et un homme étrange, Cambreau, que personne ne semble avoir jamais vu.

Verne, empêché par Moll de se joindre au groupe, s'évade à son tour et part à sa poursuite. En chemin il recueille Julie, expulsée de l'île par Grideau, le directeur du bagne, parce qu'elle avait, malgré elle, reçu Verne dans sa chambre. Tous se rejoindront au bateau. En route, Cambreau a pris un ascendant presque magique sur ses camarades frappés par sa bonté et la grandeur de ses sentiments. De leur côté, Verne et Julie, le forçat et la prostituée, ont appris à s'aimer. La traversée est longue; l'eau manque. C'est Verne qui commande, mais tous écoutent Cambreau. Les morts se succèdent et chacun affronte sa fin avec une sérénité puisée dans la force spirituelle de leur étrange compagnon.

A l'arrivée sur le continent, il ne reste plus qu'Hessler, qui disparaît Verne, Julie et Cambreau. Ce dernier révèle aux jeunes gens les réserves d'humanité, d'amour et de foi qu'ils se refusaient à voir en eux. Verne décide alors de retourner au bagne purger sa peine, Julie l'attendra. Cambreau disparaît comme il est venu, mission accomplie

 

Retour à la page d'accueil

Le cargo maudit

(Strange Cargo). Avec : Joan Crawford (Julie), Clark Gable (André Verne), Ian Hunter (Cambreau), Peter Lorre (M'sieu 'Pig' Cochon), Paul Lukas (Hessler), Albert Dekker (Moll), J. Edward Bromberg (Flaubert), Eduardo Ciannelli (Telez), John Arledge (Dufond), Frederick Worlock (Grideau), Bernard Nedell (Marfeu). 1h53.

1940