Rodrigo Sorogoyen

Né en 1981
5 films
   
   
1

Rodrigo Sorogoyen est né le 16 septembre 1981 à Madrid. Il a étudié à l’ECAM (école de cinéma et d’audiovisuel de la Communauté de Madrid) avec une spécialisation en scénario et il a commencé à travailler très jeune comme scénariste pour des séries du petit écran. À 25 ans il coréalise le film OCHO CITAS. Depuis il a travaillé comme scénariste et réalisateur pour la maison de production Isla de Babel pour des séries télévisées comme IMPARES, LA PECERA DE EVA ou FRÁGILES. En 2011, avec trois associés, il fonde Caballo Films. Là, ils produisent STOCKHOLM que Rodrigo Sorogoyen a co-écrit. Le film est une des révélations de l’année ; il reçoit de très bonnes critiques et de nombreux prix, notamment trois Biznagas au Festival de Málaga (dont Meilleur réalisateur et Meilleur scénario), trois médailles du Círculo de escritores cinematográficos (Cercle des écrivains de cinéma) dont celle du Meilleur réalisateur, le prix Feroz du Meilleur film en 2013 et le Goya du Meilleur espoir en 2014. Rodrigo Sorogoyen était nommé pour le Goya du Meilleur réalisateur.

Son court-métrage MADRE, avec Marta Nieto dans le rôle principal a remporté le Prix du public et le Prix de la Meilleure actrice dans la catégorie court-métrage au Festival de Malaga. MADRE a ensuite été sélectionné pour participer à de nombreuses compétitions dont le Festival International Toronto et a obtenu plus de 50 prix, tant au niveau national qu’international, dont le Goya du courtmétrage de fiction et le Prix José María Forqué du Meilleur courtmétrage. Lors de la 91ème cérémonie des Oscars, MADRE est nommé dans la catégorie du Meilleur court-métrage de fiction.

Filmographie :

Courts-métrages

2000 : Cero en conciencia
2018 : Quién lo impide. Tú también lo has vivido ; Sólo somos; Si vamos 28, volvemos 28.

Longs-métrages :

2008 8 citas
  Coréalisé avec Peris Romano. Avec : Fernando Tejero (Antonio), Raúl Arévalo (Jesús), Belén Rueda (Elena), Jordi Vilches (Juan)
   
2013 Stockholm

Avec : Javier Pereira (Lui), Aura Garrido (Elle), Jesús Caba, Susana Abaitua (amis). 1h30.

La rencontre d'un garçon et d'une fille. Il lui confesse qu'il l'a aimée dès le premier instant, mais elle ne le croit pas. Cependant, petit à petit, tandis qu'ils se promènent dans la nuit de Madrid, ils se confient leurs désirs, leurs secrets, et peut-être quelques mensonges. Après cette prémiere rencontre, nous assistons à la dure réalité de la lutte de pouvoir, du jeu psychologique, du duel entre les sexes. Le film propose ainsi une radiographie incroyable des relations entre les jeunes d'aujourd'hui.

   
2016 Que Dieu nous pardonne
  (Que Dios nos perdone). Avec : Antonio de la Torre (Détective Velarde), Roberto Álamo (Détective Alfaro), Javier Pereira (Andrès Bosque), Luis Zahera (Alonzo). 2h06.

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte hyper-tendu que l'improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l'enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion. Une course contre la montre s’engage alors, qui progressivement les révèle à eux-mêmes ; sont-ils si différents du criminel qu'ils poursuivent ?

   
2018 El reino

Avec : Antonio de la Torre (Manuel López-Vidal), Monica Lopez (Inés), Josep María Pou (José Luis Frías), Nacho Fresneda (Paco Castillo). 2h11.

Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu'il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal...

   
2019 Madre
Avec : Marta Nieto (Elena), Jules Porier (Jean), Alex Brendemühl (Joseba), Anne Consigny (Léa). 2h09.

Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd’hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu’à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu…