né en 1923
7 films
   
   
1
 

Issu d'une famille nombreuse de la moyenne bourgeoisie, Mrinal Sen grandit dans un contexte d'engagement dans la lutte nationaliste anti-britannique, et au sein d'un milieu éclairé. En effet sa famille, ouverte aux musulmans, rejette le système des castes et dénonce l'obscurantisme religieux.

Plus tard, Sen rejoint l'organisation militante d'avant-garde du parti communiste, dont l'influence sur le théâtre et le cinéma sont fortes. Ses premiers films en seront marqués, empruntant le chemin de l'agitation politique, voire de la propagande. Son discours politique s'affinera, devenant plus personnel avec la maturité. Le premier combat qu'il mène est celui contre la misère et la famine : critiquant "les bonnes intentions " de l'humanisme bourgeois tagorien, Sen refuse de montrer une "pauvreté digne".

Filmographie :

1956 L'aube
  (Raat Bhore)
   
1969 Monsieur Shome
  (Bhuvan Shome)
   
1971 Calcutta 71

 

 
   
1974 Fantassin

 

(Padatik)
   
1979 Un Jour comme un autre

 

(Ek Din Pratidin)

   
1980 Akaler Sandhane
   
   
1982 Affaire classée
 

(Kharij). Anjan Dutt (Anjan Sen), Mamata Shankar (Mamata Sen), Sreela Majumdar (Sreeja), Indranil Moitra (Pupai). 1h35.

Pour éviter la famine, un jeune garçon est placé comme serviteur, par son père, dans une famille de classe moyenne. Un matin, l'enfant est trouvé mort, enfermé dans la cuisine. Ses employeurs, Mamata et Anjan Sen, sont bouleversés...

   
1984 Les ruines
 

(Bon à rien/ Khandar)

Trois amis quittent le tumulte de la grande ville pour le silence des ruines, le cœur d'un ancien palais. Seul vestige à peu près intact: une immense demeure, partiellement habitée. Au cours de cette brève escapade de trois jours, propice au repos et au recueillement, les trois compagnons - parmi lesquels Subash, un jeune photographe - font la connaissance d'une jeune fille, Jamini, et de sa mère aveugle et grabataire....

   
1986 Genèse
 

(Genesis)

Deux hommes, un tisserand et un fermier, fuient le monde des pauvres et des humbles où, pour espérer travailler, se nourrir, survivre, il leur faut se soumettre aux puissants. C'est dans un village en ruines, aux portes du désert, qu'ils tentent de construire un monde nouveau, libre. Le fermier s'acharne à mettre en valeur une terre aride ; le tisserand transforme en étoffes, contre de la nourriture, la laine que lui apporte le marchand.

   
1989 Soudain un jour

 

(Ek Din Achanak
   
202 Ma terre

 

(Aamaar Bhuvan)
   
   
   
   
Retour à la page d'accueil