Lucky Luciano
1973

A New York, le 11 février 1946, Salvatore Lucania, alias Lucky Luciano, gangster notoire, s'embarque pour la Sicile, où il est né en 1897.

Protagoniste, au début des années 30, de la guerre des gangs et responsable de la "Nuit des Vêpres siciliennes" au cours de laquelle furent abattus les principaux chefs de la Mafia américaine, Luciano vient d'être libéré après seulement neuf ans de prison sur les trente- cinq prévus, pour "services rendus" à l'armée américaine, dont il aurait facilité le débarquement en Sicile et la progression en Italie. "Services" illustrés, sur le terrain, par l'étroite collaboration entre le colonel Poletti, de l'U.S. Army, et Vito Genovese, un homme de Luciano, pour développer la corruption et le marché noir en Italie "libérée".

Taciturne, effacé, Luciano, établi à Naples et chef d'entreprises d'import-export qui lui servent de paravent, a fait de la Sicile la plaque tournante du trafic d'héroïne dans le monde. On s'en émeut jusqu'à l'O.N.U. et, en 1950, Harry Anslinger, patron du Narcotics Bureau, charge son agent Charles Siragusa d'établir la culpabilité de Luciano.

Pour ce faire, Siragusa compte sur les renseignements de son indicateur, Gene Giannini. Mais celui-ci, trahi par "la Comtesse", sa maîtresse, est abattu par des tueurs.

La controverse sur les motifs réels de la libération de Luciano gangrène les sphères dirigeantes aux Etats-Unis : Siragusa est relevé de son enquête en 1958... En 1961, la police italienne saisit 350 kgs d'héroïne; les trafiquants sont tous des "relations" de Luciano, qui est arrêté le 26 janvier 1962 et, faute de preuves, relâché.

Accueillant un complice à l'aéroport de Naples, Lucky Luciano s'effondre, victime d'une crise cardiaque.

 

Retour à la page d'accueil

Avec : Gian Maria Volonté (Lucky Luciano), Vincent Gardenia (Colonel Charles Poletti), Silverio Blasi (Le capitaine italian), Charles Cioffi (Vito Genovese), Larry Gates (Le juge Herlands), Magda Konopka (La contesse), Karin Petersen (Igea), Edmond O'Brien (Harry J. Anslinger), Charles Siracusa (lui-même), Rod Steiger (Gene Giannini). 1h45.

Genre : Film de gangsters