né en 1955
38 films
   
1
7
histoire du cinéma : Pointes de présent

Kiyoshi Kurosawa naît le 19 Juillet 1955 à Kobe. Après une enfance influencée par les films de Don Siegel, Sam Peckinpah, Richard Fleischer ou encore Robert Aldrich, il passe ses années lycées devant ceux de Federico Fellini et de Jean-Luc Godard, avant d'user les bancs de l'Université de Sociologie de Rikkyô, à Tokyo.

Cinéaste phare d'une nouvelle génération succédant à "la nouvelle vague japonaise", il a fait ses débuts derrière la caméra en réalisant une demi-douzaine de petits films 8 mm de 1974 à 1982. Influencées à la fois par le cinéma hollywoodien des années 70 et par sa vie de tous les jours, ces premières mises en scène explorent les conflits professeurs-élèves ou parodient les films de gangsters en plein campus universitaire.

C'est grâce au triomphe de son moyen-métrage Shigarami gakuen, récompensé en 1980 au PIA Film Festival, que le metteur en scène acquiert une réputation dans le milieu du cinéma : assistant des réalisateurs Shinji Somai et Kazuhiko Hasegawa, il apprend à leurs côtés pendant trois ans.

Embauché juste après par la major japonaise "Nikkatsu", Kurosawa tourne en 1983 son premier long métrage, Kandagawa pervert wars, film mi-politique mi-pornographique soft, sorte d'hommages au cinéma de Godard (Passion, Prénom Carmen) qu'il découvre à l'époque... et qui aura peu de succès. Lorsque la major refuse de produire son film suivant Joshi Dasei : Hazukashii seminar, qui correspond peu aux conventions du Pink Eiga, le réalisateur s'en remet à une société indépendante qui rachète ses droits et le distribue en 1985 sous le nom plus vendeur de The Excitement of the Do-Re-Mi-Fa Girl.

Désormais sur la liste noire des producteurs, la carrière de Kurosawa connaît un arrêt brutal. A trente ans, il revient sur les bancs de l'université en tant qu'enseignant et mentor de futurs cinéastes japonais tels que Takashi Shimizu, le futur réalisateur de The Grudge. En 1988, grâce au réalisateur Juzo Itami, devenu son ami et producteur pour la Toho, Kurosawa réalise Sweet home (1989) thriller fantastique influencé par Poltergeist (Tobe Hooper) qui pose les bases de son univers.

Les années 90 marquent ses débuts pour la Kansai TV et les téléfilms d'horreur ou de fantômes. En 1992, le huis clos sanglant The Guard from the underground, s'impose comme son film le plus abouti. Fort de ce succès, il se lance la même année dans l'écriture d'un ouvrage Eizo no Karisma : Kurosawa Kiyoshi Eigashi et du scénario de Charisma. Alors qu'il enchaîne les productions pour la télévision et notamment la série des Suit yourself of shoot yourself! , il continue de travailler sur des thrillers horrifiques plus ou moins inégaux.

À la faveur d’une projection de Cure, son premier grand film, au Festival d’automne en 1997, d’une rétrospective au Forum des images en 1999 et de la sortie conjointe, la même année, de Cure et Charisma, qui avait été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, le cinéma de Kurosawa se fait connaître hors du Japon, et en France notamment.

Son premier film hors-genre, Licence to live en 1998 puis Vaine illusion, conte philosophique et farce absurde ne bénéficient toutefois que d'une sortie confidentielle.

Kaïro en 2001, impose son sens du cadre et du rythme parmi les grands noms du cinéma de la peur. Le film dans le dispositif Lycéens au cinéma. A l'honneur en 2003 à Cannes, avec la sélection du drame Jellyfish en compétition, le cinéaste repart bredouille de la croisette. Depuis, les films ont connu un sort chaotique. Certains sont demeurés inédits (l’infernal Doppelgänger n’a pas connu de sortie en salles, avant d’être édité en DVD chez Arte), d’autres ont été rattrapés avec retard (Séance, sorti en 2004, réalisé quatre ans plus tôt),

Il reviendra par la suite aux films de fantômes et réalisera Loft en 2006, année où Kaïro fait l'objet d'un remake américain produit par Wes Craven (Pulse).

Retribution marque la septième collaboration de Kurosawa avec l'acteur, Koji Yakusho, que le cinéaste retrouve encore dans un petit rôle dans Tokyo Sonata (2008). Le film obtient le Prix Spécial du Jury au festival de Cannes.

Kurosawa tourne une série télévisée en cinq épisodes Shokuzai (Pénitence) qui est programmée avec succès au Japon en 2012. La réputation du cinéaste en France (Invité d'honneur du dernier festival du cinéma asiatique de Deauville) et le succès de la série au Japon conduisent les distributeurs français la sortir en salle sous la forme de deux films distincts en mai -juin 2013 Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir et Shokuzai- Celles qui voulaient oublier.

Real (2013) film à gros budget est présenté hors compétition au festival asiatique de Deauville alors que Seventh code (2013), variation fauchée sur En quatrième vitesse d'Aldrich n'est pas distribué en France. Vers l'autre rive (2015) reçoit le prix de la mise en scène de la sélection Un certain regard au festival de Cannes 2015.

Bibliographie :

Filmographie :

Courts-métrages :
1975 : Bôryoku kyôshi : Hakushû dai satsuriku
1977 : Shiroi hada ni kurû kiba
1978 : School Days
1980 : Shigarami gakuen
1982 : Tôsô zen'ya
2004 : Ghost Cop
2013 : Beautiful New Bay Area Project

Longs-métrages :

1983 Kandagawa pervert wars

(Kanda-gawa inran senso). Avec : Usagi Asô (Akiko), Makoto Yoshino (Masami), Yûichi Kishino (Le jeune homme). 1h00.

Aki et Masami, deux jeunes femmes qui vivent en collocation dans une immense tour de Tokyo voient un jour de leur fenêtre une mère et son fils faire l'amour dans l'appartement en face du leur. Elles décident de libérer le fils de cet inceste. L'une d'elle tombe réellement amoureuse du jeune garçon même si elle continue ses relations sexuelles avec Ryô, son petit ami, et sa collocatrice...

   
1985 The excitement of the Do-Re-Mi-Fa Girl

(Do-re-mi-fa-musume no chi wa sawagu). Avec : Jûzô Itami (Professor Hirayama), Yoriko Dôguchi (Akiko), Usagi Asô (Emi), Kensô Katô (Yoshioka). 1h23.

Une jeune fille de la campagne, Akiko, pousuit un musicien dont elle est amoureuse sur le campus d'une universite étrange à Tokyo. Elle y rencontre des étudiants en psychologie guidés par un professeur curieux, dont les recherches portent sur les limites de la honte et de la pudeur. Il tente d'expérimenter sur elle des gadgets robotisés pour vérifier sa thèse.

   
1989 Sweet home
(Sûîto Homu). Avec : Nobuko Miyamoto, Juzo Itami, Shingo Yamashiro. 1h41.

Une équipe de télévision se rend dans la maison où a vécu le célèbre peintre mort Ichiro Mamiya. Ils seront attaqués par le fantôme de sa femme...

   
1989 Abunai hanashi mugen monogatari

Coréalisé avec Kazuyuki Izutsu et Banmei Takahashi. Avec : Shirô Sano, Shirô Shimomoto, Naoto Takenaka, Takashi Ebata. 1h47.
   
1992 The guard from the underground
(Jigoku no keibîn). Avec : Makiko Kuno (Akiko Narushima), Yutaka Matsushige (Fujimaru), Hatsunori Hasegawa (Hyodo), Ren Ohsugi (Kurume), Tarô Suwa (Yoshioka). 1h36.

Complètement sous influence de Tobe Hooper, dont il recopie presque textuellement des séquences entières de Massacre à la Tronçonneuse, Kurosawa invente un personnage opaque, mutique, qui massacre tout le monde sans réelle motivation. Tout comme Leatherface, il tue presque professionnellement, sans affect, mais avec la même brutalité que son modèle américain.

   
1993 Watanabe
  Série Télé
   
1995 Suit yourself or Shoot yourself 1 : The heist
 

(Katte ni shiyagare! Goudatsu-keikaku). Téléfilm. Avec : Shô Aikawa (Yûji), Kôyô Maeda (Kôsaku), Kensuke Asakawa (Thug), Yoriko Dôguchi (Ryôko), Yuri Ishihara (Etsuko), Jun Kunimura (Kondo), Masahiko Miyabi (Thug).

Yuji et Kosaku, deux petits malfrats bras-cassés, tombent tous les deux amoureux de la même fille, enseignante de maternelle le jour et hôtesse de bar la nuit. Non seulement leur relation avec cette femme va les plonger dans le trafic de drogue et l'extorsion de fonds, mais il rencontreront un ancien médecin timide contraint de jouer aux yakuzas, et un chef de la pègre à la recherche de plusieurs millions de yens qui joue aux travestis durant ses heures creuses...

   
1995 Suit yourself or Shoot yourself 2 : The Escape
  (Katte ni shiyagare!! Dasshutsu keikaku). Téléfilm.

Cette fois, Yuji et Kosaku, qui en ont marre de piquer des télés dans les décharges pour survivre, sont engagés pour kidnapper et livrer au parrain local un jeune homme qui a trop lorgné sa fille. A la clé : deux millions de yen, qui pourront leur permettre d'aller tenter la belle vie en Australie. C'est compter sans leur sens de l'empathie et le bon coeur qu'ils essayent de cacher sous les crâneries : ils prennent leur otage en pitié, s'intéressent à ses affaires sentimentales...

   
1996 Door III
(Doa 3). Avec : Minako Tanaka (Miyako Sasaki), Akiyasu Nakazawa ( Mitsuru Fujiwara), Noriko Mayumi (Reiko Ioka), Hatsunori Hasegawa (Yoshikawa)

Miyako est vendeuse commerciale pour une compagnie d'assurance-vie. Lorsqu'elle rencontre Mitsuru Fujiwara pour lui faire signer un contrat, elle en tombe imperceptiblement amoureuse. En réalité, un parasite est en Mitsuru et stimule ses hormones sexuelles pour attirer Miyako et pour qu'elle l'embrasse afin qu'il puisse pondre ses oeufs à l'intérieur du corps de la jeune femme..

   
1996 Suit yourself or shoot yourself 3 : the Loot>
  (Katte ni shiyagare!! Narikin keikaku). Téléfilm.

Yuji et Kosaku tuent accidentellement un vieil homme et doivent alors s'occuper de sa petite-fille : une pas si charmante demoiselle de 19 ans, foldingue et insupportable, qui va non seulement pulvériser l'ordre de leur appartement (elle a une tendance instinctive à tout fourguer au vide-grenier du quartier) mais les mettre sur la piste d'un trésor hypothétique caché dans la forêt. Sur la piste du trésor, ils rencontreront quelques concurrents peu amènes, et notamment un flic corrompu qu'il va falloir assommer à maintes reprises pour l'évincer définitivement.

   
1996 Suit yourself or shoot yourself 4 : The Gamble
  (Katte ni shiyagare! Eiyû-keikaku) Téléfilm.

Les yakuzas locaux ont perdu une valise pleine d'argent

   
1996 A visite from fate (The revenge 1)
   
   
1996 Suit yourself or shoot yourself 5 : The nouveau rich
  (Katte ni shiyagare!! Ôgon keikaku).

Yuji et Kosaku découvrent un camion plein d'héroïne

   
1996 Suit yourself or shoot yourself 6 : The hero
  (Katte ni shiyagare!! Ôgon keikaku).

un frère et une soeur veulent jeter hors de leur quartier un membre du gang local des yakuza

   
1997 A scar that never disappears (The revenge 2)

 

(Fukushu the Revenge Kienai Kizuato)
   
1997 Haiko kidan
  première partie du téléfilm, Gakkô no kaidan F, dont la seconde partie est réalisé par Hideo Nakata.
   
1997 Cure
(Kyua). Avec : Kôji Yakusho (Kenichi Takabe), Masato Hagiwara (Kunio Mamiya), Tsuyoshi Ujiki (Makoto Sakuma), Anna Nakagawa (Fumie Takabe), Yoriko Douguchi (Dr. Akiko Miyajima). 1h55.

Un officier de police, Takabe, enquête sur une série de meurtres dont les victimes sont retrouvées avec une croix gravée dans le cou. Un jour, un jeune vagabond est arrêté près de l'endroit ou a été retrouvé le dernier corps. Il est vite identifié comme un ancien étudiant en psychologie, devenu fou et ayant d'inquiétants pouvoirs hypnotiques, lui permettant de pousser des gens à commettre des actes criminels...

   
1998 Serpent's Path (The Revenge 3)

 

(Hebi no michi) Avec : Shô Aikawa (Nijima), Teruyuki Kagawa (Miyashita). 1h25
   
1998 Eyes of the Spider (The Revenge 4)
  (Kumo no hitomi). Avec : Shô Aikawa (Naomi Niijima), Dankan (Iwamatsu), Ren Ohsugi (Yoda). 1h23.

Eyes of the Spider commence là où Serpent's Path s'était arrêté : on retrouve notre vengeur sans pitié à la recherche des tueurs de sa petite fille, et pendant un quart-d'heure on croit même à un remake pur et dur : même garage glauque, même torture psychologique, mêmes grands coups de boîtes en carton dans la face (les boîtes en carton semblent être une sorte d'exutoire dans l'oeuvre de Kurosawa, y a sûrement un truc à creuser là-dedans). Mais très vite, le film prend un autre virage. Après l'exécution sommaire du responsable, Nijima n'est plus le même : il va se trouver enrôlé dans une bande de yakuzas modernes, sur les conseils d'un de ses potes de fac, et va faire de l'assassinat son job quotidien. Le sentiment irrépréssible de vengeance va se trouver canalisé, ou décuplé, par ces meurtres froids qu'il va multiplier.

   
1997 Kodama
première partie du téléfilm, Gakkô no kaidan G, coréalisé avec Tetsu Maeda (Shokki) et Takashi Shimizu (Katasumi et 4444444444).
   
1998 License to Live
(Ningen gokaku). Avec : Hidetoshi Nishijima (Yutaka), Shun Sugata (Shinichiro), Lily (Sachiko), Kumiko Asô (Chizuru), Shô Aikawa (Kazaki), Yoriko Dôguchi (Miki). 1h49.

A 24 ans, Yutaka Yoshii sort d’un coma qui a duré dix ans. Il doit reprendre pied dans un monde qui a considérablement changé et tente de retrouver de fragiles repères. Toutefois, sa famille a éclaté : ses parents ont divorcé tandis que sa sœur revient tout juste des Etats-Unis. La maison familiale, qui était un hôtel ranch, est devenue une sorte de pisciculture tenue par le très peu conformiste Fujimori, un ami du père. Yutaka essaie de reconstruire cette famille en même temps qu’il veut rouvrir l’hôtel.

   
1999 Charisma
Avec : Kôji Yakusho (Goro Yabuike), Hiroyuki Ikeuchi (Naoto Kiriyama), Ren Ohsugi (Satoshi Nakasone). 1h44.

Un brillant détective mis en échec au cours d'une prise d'otages où le ravisseur et sa victime ont ete tués se retire dans une forêt. Au milieu d'une clairière, isolé, se dresse un arbre. On le nomme Charisma. En errant dans la foret, le détective découvre que ses habitants s'affrontent et se déchirent à propos de cet arbre...

   
1999 Vaine illusion

(Ôinaru gen'ei). Avec : Shinji Aoyama, Yôko Oguchi, Miako Tadano, Shinji Takeda, Takashi Urai. 1h35.

Haru dirige une compagnie de production musicale avec son ami Kenji. Il ne s'envestit guère dans son travail. Sa fiancée, Michi, rêve d'autres horizons. Ils s'aiment, mais n'arrivent pas à se retrouver dans un Japon venteux, gris et étrangement vide. Ils se déchirent et sont attirés par des fantasmes de plus en plus violents...

   
2000 Séance
(Kôrei). Téléfilm avec : Kôji Yakusho (Sato, le mari bruiteur), Jun Fubuki (Junko Sato, la femme médium), Tsuyoshi Kusanagi (Hayasaka, l'étudiant en psychologie), Hikari Ishida (la cliente de Junko), Kitarou (l'enquêteur), Ittoku Kishibe (le professeur du collège), Ren Osugi (le client au restaurant suivi par un fantôme), Sho Aikawa (le prêtre Shinto) et Daikei Shimizu (Tazaki, l'ingénieur du son). 1h37.

Banlieue de Tokyo, de nos jours. Jun et Koji forment un couple sans histoires. Koji est ingénieur du son et travaille beaucoup. Il se déplace souvent en extérieur pour récupérer des bruitages. Pour sa dernière mission, il s’est rendu dans une forêt. Jun, elle, est dotée d’étranges pouvoirs de médium. Elle sent la présence des morts et parfois même, les voit en chair et en os. Un jour, une fillette est kidnappée. Sans véritables indices pour faire avancer l’enquête, la police piétine. Un inspecteur fait alors appel à Jun, espérant qu’elle pourra l’aider grâce à ses talents paranormaux. Tout bascule...

   
2001 Kaïro
Avec : Haruhiko Katô (Kawashima), Kumiko Aso (Michi), Koyuki (Harue), Kurume Arisaka (Junko). 1h58.

Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable. Ils sont bientôt appelés via les réseaux internet au secours de fantomes qui essaient de les vampiriser. A Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que les disparitions se propagent. Un autre petits groupe d'informaticien tente de résister...

   
2003 Jellyfish
(Akarui mirai) avec : Joh Odagiri (Yuji Nimura), Tadanobu Asano (Mamoru Arita), Tatsuya Fuji (Shin-ichiro Arita), Takashi Sasano (Mr. Fujiwara), Marumi Shiraishi (Mrs. Fujiwara), Yoshiyuki Morishita (Mori), Sayuri Oyamada (Miho Nimura). 1h32.

Yuji et Mamoru sont colocataires et travaillent tous les deux dans la même blanchisserie industrielle. Englués dans un quotidien qui vire au train-train, les deux jeunes hommes semblent sans repères.

Leurs loisirs ne sont pas plus réjouissants : Mamoru passe ses journées à admirer sa méduse vénéneuse, enfermée dans son aquarium. Ces deux solitaires attirants piquent quiconque s'approche de trop près.

Les deux amis mènent également une relation froide avec leur chef, un homme rongé par sa vie de couple avec une femme dominatrice et leur petite fille de 13 ans...

Fasciné par son collègue Mamoru, Yuji, un adolescent sans repères, se laisse influencer par ce dernier. Lorsque Mamoru est arrêté pour le meurtre de son patron, Yuji accepte de s'occuper de la méduse. Il sympathise avec le père de Mamoru qui l'aide à s'ouvrir à la vie.

   
2003 Doppelganger
(Dopperugengâ). Avec : Kôji Yakusho (Michio Hayasaki), Hiromi Nagasaku (Nagai Yuka), Yusuke Santamaria (Kimishima), Masahiro Toda (Aoki), Hitomi Sato (Takano). 1h47.

Michio Hayashi travaille pour la recherche médicale. Dix ans auparavant, il a conçu une machine novatrice qui permet à la compagnie qui l’emploie de faire de gros profits. Ses employeurs ont de grandes espérances avec son nouveau projet, une chaise roulante intelligente qui fait corps avec son malade. Soumis à cette forte pression, Michio Hayashi traverse une crise difficile à gérer. Un jour, lors d’une expérimentation, il fait la connaissance de son «doppelganger», un double qui, d’après les croyances locales, annoncerait une mort prochaine.

   
2005 Bug's house
Film de 0h50 inclu dans la série Kazuo Umezu's horror theater, hommage au père du manga d'horreur.

Inquiet, Koji confie à son amante que sa femme n'a plus rien d'humain. Comment s'assurer que ce n'est pas lui qui est en train de devenir fou ? Qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Pour s'assurer que tout cela n'est pas qu'une illusion, il lui demande de venir chez lui afin qu'elle puisse le vérifier de ses propres yeux.

   
2006 Loft
(Rofuto) Avec : Miki Nakatani (Reiko Hatuna), Etsushi Toyokawa (Makoto Yoshioka), Hidetoshi Nishijima (Koichi Kijima), Yumi Adachi (Aya), Sawa Suzuki (Negumi Nonomura). 1h55.

Reiko, jeune écrivain auréolée par la récente obtention d'un fameux prix littéraire, étouffe dans son petit appartement tokyoïte. Aidée par son éditeur, elle décide par conséquent de s'installer dans une grande maison isolée de tout. Elle rencontre un archéologue victime d'étranges malaises depuis qu'il a déterré une momie vieille de mille ans.

   
2007 Rétribution
(Sakebi). Avec : Kôji Yakusho (Yoshioka), Manami Konishi (Harue), Tsuyoshi Ihara (Miyaji), Riona Hazuki (La femme en rouge). 1h43.

Yoshioka est un inspecteur sous pression qui enquête sur le meurtre d'une jeune femme. Lorsque ses empreintes sont retrouvées sur le corps de la victime, Yoshioka pense qu'il est peut-être l'assassin. Il commence également à voir un fantôme...

   
2008 Tokyo sonata
(Tôkyô sonata). Avec : Haruka Igawa (Mlle Kaneko), Kai Inowaki (Kenji Sasaki), Teruyuki Kagawa (Ryuhei Sasaki). 1h59.

Portrait d'une famille japonaise ordinaire. Le père, licencié sans préavis, le cache à sa famille. Le fils aîné est de plus en plus absent. Le plus jeune prend des leçons de piano en secret. Et la mère, impuissante, ne peut que constater qu’une faille invisible est en train de détruire sa famille.

   
2012 Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir ... oublier
(Shokuzai/ Pénitence). D'après le roman de Kanae Minato. Avec : Masaaki Akahori, Manatsu Kimura, Kyôko Koizumi. 1h59 et 2h28.

Quatre écolières, témoins de l’enlèvement qui précède le viol et le meurtre d’une de leurs camarades, demeurent incapables d’identifier le coupable, à qui elles ont pourtant parlé. Au bout de six mois d'une enquête policière totalement infructueuse, Asako, la mère d'Emiri les convoque chez elle et leur déclare que tant qu'elles ne se souviendront pas du visage de l'homme qu'elles ont pourtant vu, elle ne leur pardonnera pas et elles devront payer pour leur faute. 15 ans plus tard, Sae, Maki, Yuka et Akiko mènent des existences difficiles, toujours traumatisées par leur passé...

   
2013 Real
(Riaru : Kanzen naru kubinagaryû no hi). Avec : Takeru Sato (Koichi Fujita), Haruka Ayase (Atsumi Kazu), Jô Odagiri (L'éditeur), Shôta Sometani (L'assistant d'Atsumi). 2h07.

Atsumi, talentueuse dessinatrice de mangas, se retrouve plongée dans le coma après avoir tenté de mettre fin à ses jours. Son petit-ami Koichi ne comprend pas cet acte insensé, d'autant qu'ils s'aimaient passionnément. Afin de la ramener dans le réel, il rejoint un programme novateur permettant de pénétrer dans l'inconscient de sa compagne. Mais le système l'envoie-t-il vraiment là où il croit ?

   
2013 Seventh code
(Sebunsu kôdo). Avec : Atsuko Maeda (Akiko Takayama), Ryôhei Suzuki (Matsunaga), Aissy Aissy (Xiao Yen). 1h00.

Vladivostok, Russie. Akiko est à la recherche de Matsunaga, un homme d’affaires qu’elle n’arrive pas à oublier depuis qu’ils ont passé une soirée ensemble. Le retrouvant enfin, Matsunaga, qui ne se souvient pas d’elle, lui dit de ne faire confiance à personne dans ce pays étranger et disparaît à nouveau....

   
2015 Vers l'autre rive
(Kishibe no tabi). Avec : Eri Fukatsu (Mizuki), Tadanobu Asano (Yusuke), Yû Aoi (Tomoko), Akira Emoto (Mr Hoshitani). 2h07

Au cœur du Japon, Yusuke convie sa compagne Mizuki à un périple à travers les villages et les rizières. A la rencontre de ceux qu'il a croisés sur sa route depuis ces trois dernières années, depuis ce moment où il s'est noyé en mer, depuis ce jour où il est mort. Pourquoi être revenu ?

   
2016 Creepy
Avec : Hidetoshi Nishijima (Takakura), Yuko Takeuchi (Yasuko), Teruyuki Kagawa (Nishino), Masahiro Higashide (Nogami), Haruna Kawaguchi (Saki), Ryoko Fujino (Mio), Takashi Sasano (Tanimoto). 2h10.

Un ex-détective devenu professeur en criminologie s’installe avec son épouse dans un nouveau quartier, à la recherche d’une vie tranquille. Alors qu’on lui demande de participer à une enquête à propos de disparitions, sa femme fait la connaissance de leurs étranges voisins.

   
2016 Le secret de la chambre noire
Avec : Tahar Rahim (Jean), Constance Rousseau (Marie Hégray), Olivier Gourmet (Stéphane Hégray), Mathieu Amalric (Vincent). 2h11.

Stéphane, ancien photographe de mode, vit seul avec sa fille qu'il retient auprès de lui dans leur propriété de banlieue. Chaque jour, elle devient son modèle pour de longues séances de pose devant l'objectif, toujours plus éprouvantes. Quand Jean, un nouvel assistant novice, pénètre dans cet univers obscur et dangereux, il réalise peu à peu qu'il va devoir sauver Marie de cette emprise toxique.

   
2017 Avant que nous disparaissions
(Sanpo suru shinryakusha). Avec : Masami Nagasawa (Narumi Kase), Ryuhei Matsuda (Shinji Kase), Hiroki Hasegawa (Sakurai). 2h09.

Alors que Narumi et son mari Shinji traversent une mauvaise passe, Shinji disparaît soudainement et revient quelques jours plus tard, complètement transformé. Il semble être devenu un homme différent, tendre et attentionné. Au même moment, une famille est brutalement assassinée et de curieux phénomènes se produisent en ville. Le journaliste Sakurai va mener l’enquête sur cette mystérieuse affaire.