Né le 24 janvier 1888 à Christiansburg (Virginie) (certaines sources indiquent l'année - moins probable - de 1892), et décédé le 29 juillet 1982. Son père, avocat, était propriétaire d'une plantation de tabac.

Après divers emplois, notamment dans une compagnie de chemin de fer, Henry King devient acteur de vaudeville dans une troupe itinérante puis entre dans le monde du cinéma en 1912. Il joue quantité de petits rôles de 1912 à 1915 dans des films de Pathé ou de la Lubin, tout en exerçant la fonction d'assistant-réalisateur. Il aborde la mise en scène dès 1915.

Son premier succès commercial lui vient en 1919 avec 23 1/2 hours leave, une comédie militaire réalisée pour Thomas Ince. En 1921, il fonde avec l'acteur Richard Barthelmess, sa propre compagnie de production, Inspiration Films, qui présente son premier chef-d'oeuvre, David le tolérant et attire sur lui l'attention de la profession.

Devenu cinéaste attitré de la Fox-Film de 1930 à 1934, Henry King sera le protégé de Darryl F. Zanuck jusqu'à la fin de sa carrière et l'un des piliers de la 20th Century-Fox à partir de 1935 (une seule exception : Cette terre qui est mienne réalisé en 1959 pour Universal).

King dirige ses plus grands succès au cours des années trente: Lloyds of London sur la destinée d'un grand homme d'affaires britannique au XlXe siècle; L'incendie de Chicago, l'un des plus gros budgets d'avant-guerre à Hollywood, un mélodrame prenant place dans les quelques jours qui précédèrent le grand incendie de 1871; Le brigand bien-aimé, une biographie très romancée et devenue fort populaire du célèbre bandit de grands chemins, Jesse James

"Académique dans ses mauvais jours, classique dans ses bons, écrivent Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier ("Trente Ans de cinéma américain"), il représente à merveille une génération d'artistes américains, fort rares maintenant, plus intéressés par l'exaltation que par la critique, par les sentiments nobles que par l'exposé des turpitudes humaines, plus attirés par les histoires romanesques que par l'action".


Son frère Louis King (1898-1962) fut également cinéaste, dirigeant de 1929 à 1956, plus d'une cinquantaine de films (westerns et aventures) à petits budgets.

Filmographie :

1915 THE NÉMÉSIS - SHOULD A WOMAN FORGIVE ?
1916 LITTLE MARY SUNSHINE - WHEN MIGHT IS RIGHT - THE OATH OF HATE - SHADOWS AND SUNSHINE - JOY AND THE DRAGON - MAINSPRING.
1917 THE KIDDIES - TOLD AT TWILIGHT - THE DEVIL'S BAIT - SUNSHINE AND GOLD - SOULSINPAWN- THE BRIDE'S SILENCE - THE CLIMBER - L'ORGUEIL DU SUD (Southern Pride) - SALLY ANN (The Male of the Sally Ann) - A GAME OF WITS - VENGEANCE OF THE DEAD.
1918 LA RUSE DE MARÉ (Beauty and the Rogue) - MARY L'ENFANT VOLÉE (Powers that Prey) - LE COLLIER D'ÉMERAUDE (Hearts or Diamonds) - SOCIAL BRIARS - UP ROMANCE ROAD - LE POIDS D'UNE FAUTE (Locked Heart) - UNE VEINE DE PENDU (Hobbs in a Hurry) - L'ÉTOILE SOLITAIRE (When a Man Rides Alone) - UNE SITUATION DE TOUT REPOS (All the World to Nothing).
1919 UNE AVENTURE DU FAR-WEST (Where the West Begins) - JACK, POLICEMAN D'OCCASION (Brass Buttons) - LE MAUVAIS GARNEMENT (Some Liar) - JACK, LE BOXEUR (A Sporting Chance) - UN HÉROS D'OCCASION (This Hero Stuff) - UN TYPE A LA HAUTEUR (Six Feet Four) - 23 1/2 HOURS LEAVE - A FUGITIVE FROM MATRIMONY
1920 HAUNTING SHADOWS - THE WHITE DOVE - UNCHARTED CHANNELS - UNE HEURE AVANT L'AUBE (One Hour Before Dawn) - HELP WANTED MALE - DICE OF DESTINY
1921 WHEN WE WERE 21 - THE MISTRESS OF SHENSTONE - SALVAGE - SOUS LE FOUET (The Sting of the Lash) - DAVID LE TOLÉRANT (Tol' able David).
1922 THE SEVENTH DAY - SONNY (Sonny) - THE BOND BOY.
1923 LE VENGEUR (Fury) - DANS LES LAVES DU VÉSUVE ou LA SŒUR BLANCHE (The White Sister).
1925 SACKCLOTH AND SCARLET - ANY WOMAN - ROMOLA (Romola) - LE SUBLIME SACRIFICE DE STELLA DALLAS (Stella Dallas).
1926 PARTNERS AGAIN - BARBARA, FILLE DU DÉSERT (The Winning of Barbara Worth).
1927 LA FLAMME MAGIQUE (The Magic Flame).

1928

Soirs d'orage

(The Woman Disputed, coréalisé avec Sam Taylor)

Mary Ann Wagner, une jeune fille orpheline adoptée conjointement par deux jeunes officiers de l'armée, Paul Hartman, un Autrichien, et Nika Turgenov, un Russe. Lorsque son village est conquis par les Russes, Mary Ann se soumet aux désirs charnelles de Turgenov, à la condition qu'il accepte de ne pas exécuter trois des principaux citoyens de la ville...

   

1929

Elle s'en va en guerre
(She Goes to War).
   

1930

Sous le ciel des tropiques

(Hell Harbor)

Sur une lointaine île des Caraïbes, Henry Morgan oblige sa fille Anita à se marier avec Joseph Horngold, un méprisable usurier. Heureusement Bob Wade, un marin américain naufragé vient à sa rescousse

   

1930

The eyes of the world
   
   

1930

Lightnin'
   
   

1931

Merely MaryAnn
   
   
1931 Maman

(Over the Hill).

Ma Shelby s'est sacrifiée toute sa vie pour ses deux garçons, Isaac et Johnny. Mais quand elle est âgée son fils Issac n'a que de l'indifférence pour elle...

   
1932 The woman in room 13
   
   

1933

La foire aux illusions

(State Fair). Avec : Janet Gaynor (Margy Frake), Will Rogers (Abel Frake), Lew Ayres (Pat Gilbert), Sally Eilers (Emily Joyce), Norman Foster (Wayne Frake), Louise Dresser (Melissa Frake), Frank Craven (le gérant du magasin), Victor Jory (Hoop Toss Barker), Frank Melton (Harry Ware). 1h36.

A la veille d'un comice agricole, un père de famille ne pense qu'à faire primer son cochon. Ses enfants ont tout autre chose en tête.

   

1933

I loved you wednesday
  (coréalisé avec William Cameron Menzies).
   
1934 Carolina
   
   
1934 Marie Galante
Marie Galante est enlevée par un capitaine ivrogne. Dans le Yucatan, elle réussit à lui fausser compagnie et elle obtient un emploi comme chanteuse de café dans l'espoir de payer son retour vers la zone du canal de Panama. En route, elle rencontre le Docteur Crawbett qui, contrairement à la plupart des autres hommes qu'elle a rencontrés croit à son histoire de kidnapping.
   

1935

One more spring
 

 

   

1935

A travers l'orage

(Way Down East).

Une famille d'agriculteurs puritaine vivant dans une ferme du Maine héberge chez elle une jeune femme qui garde un secret...

   
1936 Le médecinde campagne

(The country doctor).

Les difficultés du vieux médecin de campagne, Docteur Allan Dafoe, qui travaille au fin fond du Canada...

   
1936 Ramona

(Ramona). Avec : Loretta Young (Ramona), Don Ameche (Alessandro), Kent Taylor (Felipe Moreno), Pauline Frederick (Señora Moreno), Jane Darwell (Tante Ri Hyar), Katherine DeMille (Margarita), Victor Kilian (Père Gaspara), John Carradine (Jim Farrar), Beverly Firestine (Baby). 1h30.

Les amours tragiques de Ramona, une jeune métisse indienne, adoptée par un riche propriétaire, et d'un indien poursuivi pour vol de chevaux.

   
1936 Le pacte

(Lloyds of London). Avec : Tyrone Power (Jonathan Blake), Madeleine Carroll (Lady Elizabeth Stacy), Guy Standing (John Julius Angerstein), Freddie Bartholomew (Jonathan Blake jeune), C. Aubrey Smith (le vieux 'Q'), Virginia Field (Polly), Douglas Scott (Horatio Nelson jeune), George Sanders (Lord Everett Stacy), J.M. Kerrigan (Brook Watson). 2h00.

1770. Jonathan Blake et son ami Horatio Nelson surprennent l'activité de trafiquants. Le second ne pouvant partir, les deux adolescents se séparent et Jonathan s'en va seul à Londres. Il se rend aux Lloyds et révèle la malhonnêteté de ceux qui s'enrichissent au détriment des armateurs et de leurs équipages. Le courage et l'habileté de Jonathan lui valent alors l'estime des dirigeants des Lloyds, qui l'engagent. Les années passent. Jonathan, adulte, est devenu l'un des piliers des Lloyds. C'est alors qu'il fait la connaissance de la belle Elizabeth Stacy...

   
1937 L'heure suprême

(Seventh Heaven). Avec : Simone Simon (Diane), James Stewart (Chico), Jean Hersholt (le père Chevillon), Gregory Ratoff (Boul, le chauffeur de taxi), Gale Sondergaard (Nana), J. Edward Bromberg (Aristide l'astrologue), John Qualen ('Rat d'Égout'), Victor Kilian (Gobin, le balayeur). 1h42.

Paris, à la veille de la Première Guerre mondiale. Nana tient un dancing louche à Montmartre, obligeant sa soeur cadette, Diane, à flirter avec les clients, à sa grande répugnance, car la jeune fille est une nature fragile, qui souffre de cette condition humiliante. Un jour, elle se rebiffe contre un consommateur trop entreprenant, provoquant la colère de sa soeur, qui la roue de coups devant tout le quartier. Chico, un honnête garçon, s'interpose et arrache Diane aux griffes de la mégère. Égoutier de condition modeste, il loge dans une mansarde sous les toits. Sa protégée accepte de l'y suivre, pour échapper à un contrôle de police. La vie des deux jeunes gens s'organise, dans l'estime et la confiance réciproques. Chico finit par déclarer sa flamme à sa compagne, à la grande joie de celle-ci, tombée amoureuse de lui dès le premier jour. On parle mariage. Mais la guerre éclate. Le garçon reçoit son ordre de mobilisation. Les deux amants, qui se sont juré fidélité, conviennent de penser l'un à l'autre, avec ferveur, chaque jour à 11 heures du matin. Ce voeu sera exécuté scrupuleusement, Chico combattant sur le front de Champagne, Diane travaillant comme blanchisseuse dans un hôpital militaire. Jusqu'au jour où le contact est rompu : Diane sent que son élan du coeur reste sans écho. La guerre finie, elle se précipite à la mairie où est apposée la liste des «Morts au champ d'honneur» : Chico est porté disparu. Refusant l'évidence, elle se précipite dans leur nid d'amour. Chico est debout contre la fenêtre : une blessure l'a rendu aveugle. Diane se blottit dans ses bras en souriant de bonheur.

   
1938 L'incendie de Chicago

(In Old Chicago / le camarade). Avec : Tyrone Power (Dion Patrick O'Leary), Alice Faye (Belle Katherine Fawcett), Don Ameche (Jack O'Leary), Alice Brady (Molly O'Leary). 1h36.

1854. Chicago est à son apogée. Molly O'Leary et ses trois fils arrivent en ville après un voyage périlleux qui a coûté la vie au chef de la famille. Jack O'Leary devient avocat alors que son frère Dion se lance dans la spéculation financière et s'éprend de la chanteuse Belle Fawcett. Dion ouvre un cabaret dont Belle est la vedette. La période des élections approche...

   
1938 La folle parade

(Alexander's Ragtime Band). Avec : Tyrone Power (Roger Grant), Alice Faye (Stella Kirby), Don Ameche (Charlie Dwyer), Ethel Merman (Gerry Allen), Jack Haley (Davey Lane), Jean Hersholt (Prof. Heinrich), Helen Westley (Tante Sophie), Paul Hurst (Bill Mulligan), John Carradine (le chauffeur de taxi). 1h46.

San Francisco, au début du siècle. Avec ses amis le pianiste Charlie Dwyer et le batteur Davey Lane, le violoniste classique Roger Grant cherche à gagner un peu d'argent en jouant dans les bars populaires de la ville. Dans l'établissement de Bill Mulligan, ils auditionnent sur une partition d'«Alexander's Ragtime Band», oubliée par la chanteuse Stella Kirby. Celle-ci se joint à l'orchestre et le succès est immédiat. Rebaptisé «Alexander», Roger se tourne définitivement vers la variété, au grand désespoir de sa tante Sophie et de son mentor, le professeur Heinrich. Dotés chacun d'un fort tempérament, Roger et Stella ont des rapports houleux jusqu'au jour où ils finissent par s'avouer leur amour. Bien qu'attiré par la jeune femme, Charlie s'efface sans broncher. De passage sur la Côte Ouest, Charles Dillingham, le célèbre imprésario de Broadway, assiste à leur spectacle et offre à Stella un engagement à New York. Dépité par cette défection, Roger s'engage dans l'armée avec Davey. Pour faire concurrence au show préparé par la Marine, ils mettent sur pied une revue qui est bientôt représentée à Broadway. Mais le soir de la première, ils reçoivent l'ordre d'embarquement pour l'Europe. Stella, en larmes, n'a pas le temps de faire ses adieux à Roger. Lorsque celui-ci revient du front, il apprend que Stella et Charlie sont mariés. Il reforme son orchestre et se produit dans un modeste cabaret de Greenwich Village. Sur les conseils de Davey, il engage Jerry Allen, une jeune chanteuse qui lui fait reprendre goût à la vie. S'apercevant que Stella est toujours amoureuse de Roger, Charlie lui rend sa liberté. Mais il est trop tard: l'orchestre est sur le point de partir pour l'Europe, de plus, Roger et Jerry sont fiancés. Stella décide alors de chanter sous un pseudonyme dans des petites villes de province, puis elle finit par abandonner complètement le métier. Au retour de sa tournée triomphale, Roger (que Jerry a sagement refusé d'épouser) se voit offrir la scène du prestigieux Carnegie Hall. Pour lui, c'est la consécration, ainsi que l'occasion de retrouver Charlie. Grâce à la complicité d'un chauffeur de taxi, Stella elle-même arrivera à temps pour le finale et se joindra aux autres pour interpréter «Alexander's Ragtime Band».

   
1939 Stanley et Livingstone ou les conquérants pacifiques

(Stanley and Livingstone). Avec : Spencer Tracy (Henry Stanley), Nancy Kelly (Eve Kingsley), Richard Greene (Gareth Tyce), Walter Brennan (Jeff Slocum), Charles Coburn (Lord Tyce), Cedric Hardwicke (David Livingstone), Henry Hull (James Gordon Bennett, Jr.), Henry Travers (John Kingsley), Miles Mander (Sir John Gresham). 1h41.

En 1870, le journaliste Henry Stanley effectue pour le « New York Herald », un reportage sur les opérations de l'armée contre les Indiens. À son retour, James Gordon Bennett Jr., son patron, l'envoie en Afrique à la recherche du docteur Livingstone, dont « Le Globe », un journal anglais, a annoncé la mort. Bennett est convaincu du contraire. Sur le bateau, Stanley et son ami Jeff Slocum font la connaissance de Lord Tyce, le directeur du « Globe » à la recherche de son fils Gareth, parti à la tête d'une expédition pour retrouver Livingstone. À Zanzibar, ils rencontrent la famille Kingsley : John, le père, qui a bien connu le médecin, et Eve, la fille, que Stanley ne laisse pas indifférente. Au cours de leur voyage, les deux hommes affrontent mille dangers, passent trois mois sans rencontrer la moindre trace humaine avant de croiser une caravane d'esclaves dont le chef leur indique la route du Tanganyika. Puis ils repoussent l'attaque d'une tribu en mettant le feu à la brousse. Stanley attrape la malaria mais son courage le pousse à continuer. Des chasseurs ont vu un homme blanc. C'est bien Livingstone, retrouvé vivant près du lac Tanganyika. Stanley, qui s'est remis de la maladie, voudrait qu'il donne des conférences en Amérique mais Livingstone reste en Afrique pour se consacrer aux Noirs. Atteint à son tour par la malaria, il demande à Stanley d'être son porte-parole en Angleterre afin qu'on lui envoie des médicaments et du matériel médical. À Londres, Stanley retrouve Eve, devenue l'épouse de Gareth Tyce. Devant la Société des Géographes réunie à Brighton, il présente des cartes établies par Livingstone que la plupart des membres contestent, allant jusqu'à l'accuser de supercherie. Lord Tyce est le plus acharné à sa perte. Stanley plaide néanmoins la cause de son ami mais le vote lui est défavorable. Or un message annonce la mort de Livingstone et prouve que Stanley l'a bien rencontré. Lord Tyce présente ses excuses et fait approuver le rapport de Stanley. Stanley repart en Afrique avec Slocum et découvre Stanleyville et Stanley Falls.

   
1939 Le brigand bien-aimé

(Jesse James). Avec : Tyrone Power (Jesse Woodson James), Henry Fonda (Frank James), Randolph Scott (Marshall Will Wright), Nancy Kelly (Zee Cobb-James), John Carradine (Bob Ford), Henry Hull (Major Rufus Cobb), Donald Meek (McCoy), Brian Donlevy (Barshee), Slim Summerville (Le geolier). 1h48.

La guerre de Sécession est terminée; une autre commence, celle déclarée par les compagnies de chemin de fer contre les propriétaires de ranches situés sur le tracé du “Cheval de fer”. Les James refusent de se laisser exproprier. Barshee, l'émissaire de la compagnie, tue la mère de Frank et Jesse. Ce dernier abat Barshee et doit fuir dans les collines avec son frère aîné. Il laisse en ville une fiancée, Zerelda, nièce du major Cobb, le propriétaire du journal local qui le soutient avec tous les ranchers menacés d'expulsion. La bande des frères James s'attaque aux trains et rançonne les passagers, procurant ainsi de l'argent aux expropriés. McCoy, le directeur de la compagnie, promet à Jesse une peine minimum s'il se livre. Le loyal shérif Wright transmet cette offre à Jesse, qui l'accepte. Après avoir épousé Zerelda, il se rend à la prison... et tombe dans le piège tendu par McCoy : il va être jugé et pendu. Mais Frank réussit à le faire s'évader. Désormais, les frères James sont d'impitoyables hors-la-loi qui attaquent et pillent les banques. L'amnistie est promise à quiconque tuera Jesse. Un de ses complices, Bob Ford, avertit le détective Runyan du coup préparé contre la banque de Northfield. Les deux frères échappent cependant au traquenard. Blessé. Jesse retourne chez lui. Il décide de fuir en Californie avec Zerelda et son fils. Bob Ford survient et abat Jesse alors qu'il décrochait un tableau sur lequel on petit lire : “God bless our home” (“Dieu bénisse notre maison”).

   
1940 Les révoltés du Clermont

(Little old New York). Avec : Alice Faye (Pat O'Day), Fred MacMurray Fred MacMurray (Charles Brownne), Richard Greene (Robert Fulton), Brenda Joyce (Harriet Livingstone), Andy Devine (Le Commodore), Henry Stephenson (Robert L. Livingstone). 1h40.

Au début du 18ème siècle, Robert Fulton, un inventeur débarque à New York avec la ferme intention de construire le bateau à vapeur qu'il a conçu en Europe. La tavernière où il loge, un constructeur de bateau et un notable l'aideront à réaliser son projet.

   
1940 Maryland

Avec : Walter Brennan (William Stewart), Fay Bainter (Charlotte Danfield), Brenda Joyce (Linda), John Payne (Lee Danfield), Charles Ruggles (Dick Piper). 1h32.

Charlotte Danfield, bouleversée par la mort de son mari lors d'un accident de chasse, interdit à son fils Lee d'approcher les chevaux

   
1940 La belle ecuyère

(Chad Hanna). Avec : Henry Fonda (Chad Hanna), Dorothy Lamour (Albany Yates), Linda Darnell (Caroline), Guy Kibbee (Huguenine), Jane Darwell (Mrs. Huguenine), John Carradine (Bisbee). 1h28.

Au milieu du XIXe siècle, Chad Hanna, un simple new-yorkais rejoint un cirque ambulant. Il tombe amoureux de l'écuyère Albany Yates, mais elle le repousse. Bien que tout le trouve un peu lent, Chad Hanna parvient à sauver le cirque de la ruine financière...

   
1940 Un yankee dans la R.A.F.

(A Yank in the R.A.F.). Tyrone Power (Tim Baker), Betty Grable (Carol Brown), John Sutton (Le commandant Morley), Reginald Gardiner (Roger Pillby), Donald Stuart (Harry Baker). 1h38.

Dans les premiers jours de guerre, Tim Baker, américain orgueilleux et désinvolte, convoie un bombardier en Grande-Bretagne. Il rencontre inopinément un de ses anciens flirts qu'il décide de reconquérir en s'engageant comme pilote dans la Royal Air Force. Pris au jeu de l'amour, et au piège de la menace nazie, Tim entre alors de plein fouet dans la guerre...

   
1941 Adieu jeunesse

(Remember the day). Avec : Claudette Colbert (Nora Trinell), John Payne (Dan Hopkins), Shepperd Strudwick (Dewey Roberts), Ann E. Todd (Kate Hill), Douglas Croft (Dewey Roberts enfant), Jane Seymour (Mrs. Roberts). 1h26.

En attendant d'être reçue par un candidat à la Présidence des Etats-Unis qu'elle a eu comme élève, une vieille institutrice se remémore son passé.

   
1942 Le cygne noir

(The Black Swan). Avec : Tyrone Power (James Waring), Maureen O'Hara (Lady Margaret Denby), Laird Cregar (Henry Morgan), Thomas Mitchell (Tom Blue). 1h27.

James Waring est fait prisonnier par les Espagnols, après avoir attaqué et pris la ville de Guadala. Son ami Tommy Blue et ses hommes de main vont tout faire pour le délivrer...

   
1943 Le chant de Bernadette

(The Song of Bernadette). Avec : Jennifer Jones (Bernadette Soubirous), William Eythe (Antoine Nicolau), Charles Bickford (Père Peyramale, Doyen de Lourdes), Vincent Price (Vital Dutour, le Procureur impérial), Lee J. Cobb (Docteur Dozous), Gladys Cooper (Soeur Marie Therese Vauzous), Anne Revere (Louise Soubirous), Roman Bohnen (François Soubirous), Mary Anderson (Jeanne Abadie). 2h36.

Bernadette Soubirous, une jeune paysanne, vit à Lourdes, un petit village aux pieds des Pyrénées. Un jour, après avoir ramassé du bois, elle se repose à l'entrée d'une grotte lorsqu'elle entend une musique merveilleuse et voit apparaître une " belle dame". Conquise par la douceur de la voix, elle revient chaque jour, bientôt suivie par des villageois curieux. Inquiets, les membres du conseil municipal de Lourdes font examiner Bernadette par des médecins, quand un fait extraordinaire se produit : un enfant mourant, plongé dans la source jaillie de la grotte, guérit miraculeusement. La nouvelle se répand rapidement et les malades affluent. Émus par l'influence que pourrait avoir la visionnaire sur les gens, les autorités civiles et religieuses interdisent l'accès de la grotte, tandis qu'ils interrogent la jeune fille sans répit. Mais le fils de Napoléon 111 est sauvé d'une maladie incurable par l'eau de Lourdes et l'Empereur ordonne la réouverture de la grotte aux fidèles. Pendant ce temps, les enquêteurs acquièrent la conviction que Bernadette a bien vu la Vierge Marie et qu'on se trouve en présence de miracles. Peyramale, le curé de Lourdes, explique alors à la paysanne qu'elle a été choisie par Dieu et qu'elle le servira mieux en entrant dans la communauté religieuse. Bernadette quitte les siens et son timide amoureux Antoine, pour le couvent de Nevers. Elle y meurt quelques années plus tard, minée par un mal qu'elle avait gardé secret.

   
1944 Wilson

Avec : Charles Coburn (Professeur Henry Holmes), Alexander Knox (Woodrow Wilson), Geraldine Fitzgerald (Edith Bolling Galt Wilson), Thomas Mitchell (Joseph Tumulty), Ruth Nelson (Ellen Wilson), Cedric Hardwicke (Sénateur Henry Cabot Lodge), Vincent Price (William Gibbs McAdoo), William Eythe (Lt. George Felton), Mary Anderson (Eleanor Wilson). 2h34.

En 1909, Thomas Woodrow Wilson est le président de l'Université de Princeton et l'heureux époux d'Ellen qui lui a donné trois filles. Personnalité attachante et respectée de tous, Wilson est sollicité par les démocrates pour devenir gouverneur du New-Jersey. Élu à cette fonction en 1911, il surprend tout le monde en tenant ses promesses électorales. La convention démocrate de 1912 le désigne comme candidat du parti à la Présidence des Etats-Unis. Aidé de son ami, le professeur Holmes, de son secrétaire, Joseph Tumulty, un ancien avocat, et de conseillers fidèles comme William McAdoo et George Felton, Wilson, est élu Président des États-Unis, le 5 novembre 1912. Avec lui ce sont la simplicité, la sincérité et le pacifisme qui entrent à la Maison Blanche. Des lois sociales, anti-trust sont promulguées grâce à lui. Très attaché à son épouse, Wilson surmonte la douleur de la perdre grâce à l'amour de ses filles et à la rencontre d'une belle jeune femme, Edith Galt, qui deviendra, en 1916, la seconde Mrs Wilson, juste avant sa réélection pour un second mandat. Depuis 1914, la politique américaine est dominée par la menace de la guerre contre les Allemands. Wilson cherche d'abord à éviter le conflit, fidèle à son idéal pacifiste. Mais, en 1917, il se résout à faire entrer les États-Unis dans la guerre. Dès la signature de l'Armistice, le 11 novembre 1918, il préconise la création de la Société des Nations, organisation destinée, selon lui, à prévenir tout risque de guerre. Il ne sera pas suivi par le Congrès, influencé par le sénateur Cabot Lodge, champion de l'isolationnisme. Fatigué, frappé d'hémiplégie, Wilson ne sollicitera pas, en 1920, un troisième mandat. Son successeur, le républicain Harding, prendra, sur l'essentiel, le contre-pied de sa politique.

   
1945 Une cloche pour Adano

(A bell for Adano). Avec : Gene Tierney (Tina Tomasino), John Hodiak (Victor Joppolo) William Bendix (Sgt. Borth), Glenn Langan (Lt. Crofts Livingstone), Richard Conte (Nicolo). 1h43.

En Italie, au lendemain de la deuxième guerre mondiale, le major américain Victor Joppolo, nommé administrateur du petit village d'Adano, tente d'améliorer le sort des habitants et de les mettre en confiance. L'existence du major se complique quand il tombe amoureux d'une jeune et belle villageoise.

   
1946 Margie

(Margie). Avec : Jeanne Crain (Margie MacDuff), Glenn Langan (Edward Fontayne), Lynn Bari (Isabelle Palmer), Alan Young (Roy Hornsdale), Barbara Lawrence (Marybelle), Conrad Janis (Johnnykins Green), Esther Dale (Grand-mère McSweeney), Hobart Cavanaugh (M. MacDuff), Ann E. Todd (Joyce). 1h34.

La découverte de vêtements à la mode il y a vingt ans dans le grenier de sa maison rappelle des souvenirs à Margie... Vivant avec sa grand-mère, elle était élève à l'université où Monsieur Fontayne, professeur de français, faisait tourner les têtes des jeunes filles. Au bal de la promotion, Margie eut beaucoup de succès, mais un accident vestimentaire aurait pu ternir cette belle soirée, sans l'intervention de Monsieur Fontayne qui, ce soir-là, la raccompagna chez elle avant de l'épouser...

   
1947 Capitaine de Castille

(Captain from Castille). Avec, Tyrone Power (Pedro De Vargas), Jean Peters (Catana Perez), Cesar Romero (Hernando Cortez). 2h20.

Dans l'Espagne du XVI siècle, un jeune noble, Pedro de Vargas, sauve une humble paysanne, Catana Perez, des griffes de l'inquisiteur général Diego de Silva. Il la raccompagne chez elle et fait la connaissance d'un sympathique aventurier, Juan Garcia. Pour se venger, l'inquisiteur intente un procès en hérésie à la famille de Pedro...

   
1948 L'orphelin de la mer

(Deep waters). Avec : Dana Andrews (Hod Stillwell), Jean Peters (Ann Freeman), Cesar Romero (Joe Sanger), Dean Stockwell (Donny Mitchell), Anne Revere (Mary McKay). 1h25.

Un architecte de formation, préfère être un pêcheur de homards malgré les objections de sa fiancée. Il prendra sous son aile Donny un jeune orphelin de 12 ans...

   

1949

Echèc à Borgia

(Prince of Foxes). Avec : Tyrone Power (Andrea Orsini), Orson Welles (Cesare Borgia), Wanda Hendrix (Camilla Verano), Marina Berti (Angela Borgia), Everett Sloane (Mario Belli), Katina Paxinou (Mona Constanza Zoppo), Felix Aylmer (Comte Marc Antonio Verano). 1h47.

En l'an 1500, devenu le capitaine Orsini, spadassin au service de Cesare Borgia, Andrea Zeppo a soigneusement caché qu'il était d'origine paysanne. Borgia, qui l'apprécie, lui donne pour mission de convaincre le comte d'Este d'épouser sa soeur Lucrèce, veuve depuis peu, afin d'étendre son empire sur le comté de Ferrare. Orsini ayant brillamment réussi, Borgia le charge alors de se faire admettre comme ambassadeur auprès du vieux comte Verano, qui règne sur Città Del Monte. Accompagné de son âme damnée, Mario Belli, Andrea tombe amoureux de la très jeune femme du comte, Camilla, tout en éprouvant une admiration puis une amitié sincère pour le comte lui-même, qui gouverne sa cité par la bonté et la justice. Lorsque le temps est venu de remplir sa mission et de faire assassiner le comte, Andrea s'y refuse et renvoie Mario. Borgia fait attaquer Città Del Monte par Don Esteban Ramirez. La ville est ardemment défendue par l'armée de Verano sous les ordres d'Orsini et du comte lui-même, qui trouve la mort dans la première bataille. Mais Andrea comprend qu'il sera impossible de soutenir un long siège et décide de se rendre lui-même à Borgia en échange de la promesse d'épargner les habitants. Borgia fait jeter Camilla dans un donjon, mais Andrea doit à l'amitié de Mario Belli d'échapper au terrible châtiment auquel le destine son ancien maître. Il réussit à délivrer Camilla et à battre à l'épée Don Esteban. Abandonné par ses hommes qui se méfient de plus en plus de lui, Borgia renoncera à Città Del Monte pour se tourner vers d'autres conquêtes, et Andrea prendra Camilla sous sa protection, ainsi que l'avait souhaité son défunt époux.

   
1949 Un homme de fer

(Twelve O'Clock High). Avec : Gregory Peck (Frank Savage), Hugh Marlowe (Ben R. Gately), Gary Merrill (Keith Davenport), Millard Mitchell (Ben Pritchard), Dean Jagger (Harvey Stovall), Robert Arthur (Sgt. McIlhenny), Paul Stewart (Doc Kaiser), John Kellogg (Joe Cobb), Robert Patten (Jesse Bishop). 2h12.

Londres, 1949. Le major Harvey Stovall prend le train pour le petit village d'Archbury, lieu du terrain d'aviation désaffecté, où il a, quelques années plus tôt, participé à la Deuxième Guerre Mondiale. Là, il se remémore les événements vécus sous le commandement du colonel Davenport, dévoué corps et âme à ses hommes... À mesure que les missions du groupe 918 s'intensifient et deviennent dangereuses, les pertes s'alourdissent et la fatigue nerveuse des pilotes atteint son comble. Davenport se fait relever par son supérieur, le général Pritchard, pour trop de laxisme et de faiblesse. Le général Savage prend la relève. Son but: redonner aux hommes épuisés physiquement et moralement, la volonté de voler, et préserver, pour leur sécurité, l'intégrité du groupe. Sa dureté et son intransigeance provoquent la colère de tous. Chacun, par l'intermédiaire du jeune Bishop, demande à être muté. Grâce à Stovall, qui a compris le but de Savage, les demandes de mutations prennent du retard. Les missions se succèdent sans pertes et avec succès. Le groupe reprend confiance en lui et comprend que Savage agit dans son intérêt. Chacun retire sa plainte. La première mission sur l'Allemagne est saluée comme un événement. Même les “rampants” se cachent dans les avions pour vivre le grand jour. Mais peu à peu, Savage comme Davenport, s'implique moralement vis-à-vis de ses hommes. Au départ de la troisième mission pour le territoire ennemi, Savage est pris de tremblements. De retour dans sa chambre, prostré, c'est l'état de choc, le mutisme. L'“effort maximum” a été accompli. C'est seulement au retour des avions qu'il reprendra conscience, puis s'endormira... Stovall quitte la base désaffectée, balayée par le vent...

   
1950 La cible humaine

(The Gunfighter). Avec : Gregory Peck (Jimmie Ringo), Helen Westcott (Peggy Walsh), Millard Mitchell (Mark Strett), Jean Parker (Molly, la chanteuse), Karl Malden (Mac), Skip Homeier (Hunt Bromley), Anthony Ross (Charlie Norris), Verna Felton (Mrs. August Pennyfeather), Ellen Corby (Mrs. Devlin). 1h25.

Jimmie Ringo, "le tireur le plus rapide de l'Ouest", est sans cesse provoqué par des mauvais garçons qui espèrent ainsi gagner une gloire impérissable en l'abattant. Ringo vient ainsi de tuer un outlaw qui l'avait défié ; les trois frères de sa victime se lancent à sa poursuite... Ringo arrive à Cayenne, une petite bourgade où vivent sa femme Peggy et son fils. Le shériff de l'endroit, Mark Street, est un ancien compagnon d'aventures, rentré dans le droit chemin. Il lui conseille de ne pas s'attarder pour ne pas provoquer d'incident. Jimmie désire simplement convaincre sa femme qu'il a sincèrement envie de quitter cette existence errante et dangereuse et de reprendre la vie commune. Mais les tueurs qui le traquaient font irruption en ville. Mark Street tente vainement d'éviter l'affrontement, Ringo sort vainqueur du combat. Mais alors qu'il va reprendre sa route, un jeune voyou ambitieux, Hunt Bromley, le provoque. Ringo refuse le défi. Traitreusement, Bromley tire et le blesse mortellement. Avant d'expirer, Jimmie demande au shériff de laisser son assassin en liberté, ce sera sa punition : "A partir de maintenant, sa vie va devenir un enfer; il sera l'homme qui a tué Jimmie Ringo".

   
1950 David et Bethsabée

(David and Bathsheba). Avec : Gregory Peck (David), Susan Hayward (Bethsabée), Raymond Massey (Nathan), Kieron Moore (Uriah), James Robertson Justice (Abishai), Jayne Meadows (Michal), John Sutton (Ira), Dennis Hoey (Joab). 1h56.

Depuis que, jeune berger de quinze ans, il a tué le géant Goliath, le roi David qui règne sur le peuple juif, jouit d'une grande popularité. Tandis que ses troupes assiègent la ville ammanite de Rabba, David - marié pour des raisons politiques à Mical, une femme qu'il n'aime pas - s'éprend d'une jeune femme d'une grande beauté, Bethsabée, l'épouse délaissée de l'un de ses officiers les plus dévoués, Urie le Hétien. La sécheresse et la famine menacent le pays. David soupçonne que ses péchés ont amené ces calamités sur son peuple. Mais lorsque Bethsabée lui apprend qu'elle est enceinte et risque, selon la loi, d'être lapidée pour adultère, son mari étant depuis longtemps parti à la guerre, David ne songe qu'à la sauver. Il ordonne à son général, Joab, de placer Urie au plus fort de la bataille. Une fois Urie tué au combat, David répudie Mical et épouse sa veuve. Mais le peuple n'est pas dupe et le ciel punit les amants : Bethsabée perd son enfant sept jours après sa naissance. Se faisant le porte-parole de tous les mécontents, Nathan le prophète demande à David d'ordonner la mise à mort de son épouse. David vient prier devant la sainte Arche d'Alliance déposée à la porte de la ville. La pluie soudaine lui fait comprendre que le ToutPuissant lui a pardonné...

   
1951 L'épreuve du bonheur

(I'd climb the highest mountain). Avec Susan Hayward (Mary Elizabeth Eden Thompson), William Lundigan (Rev. William Asbury Thompson), Rory Calhoun (Jack Stark), Barbara Bates (Jenny Brock) Gene Lockhart (Jeff Brock), Lynn Bari (Mrs. Billywith). 1h28.

Le révérent William Asbury Thompson, un pasteur méthodiste qui a épousé Mary Elizabeth Eden, vient s'installer dans une petite ville de la Géorgie...

   
1952 Wait till the sun shines, Nellie

Avec : Jean Peters (Nellie Halper), David Wayne (Ben Halper), Hugh Marlowe (Ed Jordan), Albert Dekker (Lloyd Slocum), Helene Stanley (Eadie Jordan). 1h48.

Un barbier se souvient, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la fondation de sa ville, de son arrivée dans la région et des conséquences des choix qu'il a pris...

   
1952 Les neiges du Kilimandjaro

(The Snows of the Kilimandjaro). Avec : Gregory Peck (Harry Street), Susan Hayward (Helen), Ava Gardner (Cynthia Green). 1h51.

Grièvement blessé au cours d'une chasse au léopard, couché au pied du Kilimandjaro et persuadé qu'il va mourir, l'écrivain Harry Street raconte à sa femme Helen les grandes étapes de sa vie. C'est à l'époque de la publication de son premier roman qu'il rencontra Cynthia dans un petit bar de Montparnasse. Il l'emmena chasser en Afrique...

   
1953 Capitaine King

(King of the Khyber Rifles). Avec : Tyrone Power (Alan King), Terry Moore (Susan Maitland), Michael Rennie (Général de Brigade J. R. Maitland), John Justin (Lt. Geoffrey Heath), Guy Rolfe (Karram Khan), Richard Wyler (Lt. Ben Baird), Murray Matheson (Major Ian MacAllister), Frank DeKova (Ali Nur), Argentina Brunetti (Lali). 1h40.

Au XIXè siècle, un officier britannique de la classe moyenne indienne doit affronter les préjugés de ses collègues militaires mais aussi de la population locale victime d'une rebellion menée par un dirigeant local exigeant...

   
1955 Tant que soufflera la tempête

(Untamed). Avec : Tyrone Power (Paul Van Riebeck), Susan Hayward (Katie O'Neill / Kildare / Van Riebeck), Richard Egan (Kurt Hout), John Justin (Shawn Kildare), Agnes Moorehead (Aggie, la gouvernante des Kildare), Rita Moreno (Julia), Hope Emerson (Maria DeGroot), Brad Dexter (Lieutenant Christian), Henry O'Neill (Squire O'Neill). 1h57.

Irlande, 1847. Katie O'Neill rencontre Paul Van Riebeck, chef boer venu d'Afrique du Sud pour acheter des chevaux. Ils tombent amoureux l'un de l'autre mais Paul la quitte, préoccupé par ses responsabilités dans la naissance d'un État libre néerlandais. Quelques années plus tard, après une terrible famine, Katie, qui pense toujours à Paul, s'exile en Afrique du Sud avec Shawn Kildare, qu'elle a épousé, leur fils et Aggie, sa gouvernante. Au cours d'un voyage éprouvant vers des terres à coloniser, Katie attire l'attention de Kurt Hout, fils du chef de convoi. Kildare meurt lors d'une attaque des Zoulous et un commando conduit par Paul vient au secours de l'expédition. Libre à nouveau, Katie est courtisée par Kurt, mais elle aime toujours Paul. Les deux hommes se battent au fouet pour elle. Paul sort vainqueur du duel et le couple s'installe dans une ferme. Pourtant Paul abandonne encore Katie, pour se lancer dans la politique, à la fureur de la jeune femme. Lui cachant qu'elle est enceinte, elle prend Kurt comme régisseur. Ce dernier constate qu'il ne peut remplacer Paul auprès d'elle et s'en va après une violente tempête qui ruine l'exploitation et au cours de laquelle il est gravement mutilé. Katie, volontaire et farouche, survit grâce à l'or et aux diamants qu'elle découvre sur ses terres. Elle s'installe au Cap, rachète la maison familiale de Paul, y élève ses deux fils. Elle fait partie de la haute société et c'est au cours d'un bal chez elle qu'elle retrouve Paul, émissaire des Boers. Ils se disputent et se séparent encore quand Paul découvre ce fils qu'elle lui a caché. Ruinée à nouveau, Katie repart vers les terres aurifères, atteint une ville tenue par des hors-la-loi, dont Kurt est le chef. Paul et ses troupes attaquent ce point de résistance au nouveau pouvoir. Kurt est tué. Enfin réunis, Katie et Paul partent vivre au coeur de l'état boer.

   
1955 La colline de l'adieu

(Love is a Many Splendored Thing). Avec : William Holden (Mark Elliott), Jennifer Jones (Han Suyin), Torin Thatcher (Humphrey Palmer-Jones), Isobel Elsom (Adeline Palmer-Jones), Murray Matheson (John Keith), Virginia Gregg (Anne Richards) Richard Loo (Robert Hung), Soo Yong (Nora Hung). 1h42.

À Hong-Kong en 1949, des réfugiés chinois arrivent tous les jours, fuyant la guerre civile qui ravage leur pays. Jeune doctoresse eurasienne, Han Suyin est employée au Victoria Hospital. Veuve d'un officier nationaliste, elle ne vit que pour son métier jusqu'au jour où elle rencontre Mark Elliott, correspondant de guerre américain en Extrême-Orient. Un amour passionné naît entre eux. Mark est marié, mais séparé de sa femme qui vit à Singapour. La liaison ostensible des deux amants est jugée scandaleuse par leur entourage. Le docteur Sen reproche à Han de trahir sa race en fréquentant Mark et la femme de l'administrateur de l'hôpital enjoint à Han de rompre si elle veut conserver son travail... Han est appelée par sa famille à Chung-King. Mark la suit peu après et demande sa main au " 3ème Oncle ", le chef de la famille. Puis il part à Singapour rencontrer sa femme pour obtenir sa liberté. Mais elle refuse obstinément... Marc et Han font un bref voyage à Macao. A leur retour, Mark est envoyé en Corée où la guerre vient d'éclater. Il y sera tué au cours d'un bombardement. Han, déchirée, décide de rentrer en Chine.

   
1956 Carrousel

(Carousel). Avec : Gordon MacRae (Billy Bigelow), Shirley Jones (Julie Jordan), Cameron Mitchell (Jigger Craigin), Barbara Ruick (Carrie Pipperidge), Claramae Turner (Cousin Nettie), Robert Rounseville (Mr. Enoch Snow), Gene Lockhart (Selden), Audrey Christie (Mrs. Mullin), Susan Luckey (Louise Bigelow). 2h08.

Un petit village de pêcheurs de la Nouvelle-Angleterre, en 1873. Billy Bigelow, un bonimenteur de foire, fait la connaissance d'une jeune ouvrière, Julie Jordan. Ils ne tardent pas à s'avouer leur amour (If I Loved You) et se marient. Billy devient désoeuvré et s'inquiète pour l'avenir lorsqu'il apprend qu'il sera bientôt père (Soliloquy). Il se laisse entraîner par un petit malfrat, Jigger Craigin, dans un cambriolage dérisoire et se tue pour échapper à la police. Il prend place dans le wagon des suicidés du train des morts, et arrive au ciel. Le magistrat suprême écoute son histoire et lui accorde de revenir sur terre pour accomplir une bonne action. Son souhait devient réalité lorsqu'il découvre et approche sa fille Louise, déjà grande, prête à recevoir ses diplômes de fin d'études. À son insu, il lui dit d'avoir confiance en elle et en l'avenir puisqu'il sera toujours à ses côtés pour la soutenir (You'll Never Walk Alone).

   
1957 Le soleil se lève aussi

(The Sun Also Rises). Avec : Tyrone Power (Jake Barnes), Ava Gardner (Brett Ashley), Mel Ferrer (Robert Cohn). 2h08.

Paris, 1922. Comme beaucoup d'Américains de la "Génération perdue", Jake Barnes s'est établi à Paris après sa démobilisation et occupe désormais les fonctions de journaliste au “New York Herald”. Un soir, il se rend dans un bal musette à Sainte-Geneviève, où il retrouve son ami le romancier Robert Cohn. Au milieu du bal, arrive la troublante Lady Brett Ashley. Depuis qu'elle fut son infirmière durant la Grande Guerre, elle et Jake sont liés par une indéfectible amitié amoureuse. Mais une blessure irréversible a privé Jake de sa virilité...

   
1958 Bravados

(The Bravados). Avec : Gregory Peck (Jim Douglass), Joan Collins (Josefa Velarde), Stephen Boyd (Bill Zachary), Albert Salmi (Ed Taylor), Henry Silva (Lujan), Kathleen Gallant (Emma Steimmetz), Barry Coe (Tom), George Voskovec (Gus Steimmetz), Herbert Rudley (Sheriff Sanchez). 1h38.

Jim Douglas arrive à Rio Arriba où Zachary, Taylor, Parral et Lujan doivent être pendus le lendemain pour un vol de banque. Mais les quatre complices s'évadent au cours de la nuit et emmènent en otage Emma, la fille d'un commerçant. Le shérif conduit une patrouille sur les traces des fugitifs. Mais seul Jim Douglas qui semble poursuivre ces hommes d'une haine farouche, est un chasseur suffisamment expérimenté pour continuer les recherches. Il retrouve d'abord Parral et l'exécute à bout portant, puis il abat Taylor. Entre temps, Zachary et Lujan ont trouvé refuge dans la cabane de Butler, un vieux prospecteur voisin du ranch de Douglas. Zachary tue Butler qui tentait de dissimuler un sac d'or, puis il viole la jeune Emma. Inlassablement, Douglas continue la poursuite. Il rejoint Zachary dans un café mexicain et le tue à son tour. Lujan s'enfuit. Douglas le retrouve chez lui, au chevet de son enfant malade, mais la femme de Lujan intervient à temps pour assommer le poursuivant. L'lndien l'interroge : pour quelles raisons s'est-il acharné sur eux ? Douglas a perdu sa femme un an plus tôt, violée et tuée par quatre bandits qui ont attaqué son ranch en son absence. Mais au cours de la conversation, la vérité se fait jour : c'est Butler qui avait tué sa femme et rejeté les soupçons sur les quatre hors-la-loi...

   
1959 Cette terre qui est mienne

(This earth is mine). Avec : Rock Hudson (John Rambeau), Jean Simmons (Elizabeth Rambeau), Dorothy McGuire (Martha Fairon), Claude Rains (Philippe Rambeau), Kent Smith (Francis Fairon), Anna Lee (Charlotte Rambeau), Ken Scott (Luigi Griffanti), Augusta Merighi (Mme Griffanti). 2h04.

M. Rambeau, un viticulteur Californien souhaite garder les vignes dans la famille. Il pense à Elizabeth, sa nièce qui vit en Angleterre pour reprendre l'affaire et la marier à un autre viticulteur en vue. Mais John, le fils des Rambeau, n'a pas les mêmes projets.

   
1959 Un matin comme les autres

(Beloved infidel). Avec : Gregory Peck (F. Scott Fitzgerald), Deborah Kerr (Sheilah Graham), Eddie Albert (Carter), Philip Ober (John Wheeler), Herbert Rudley (Stan Harris), John Sutton (Lord Donegall), Karin Booth (Janet Pierce), Ken Scott (Robinson), Buck Class (Dion). 2h03.

Sheilah Graham arrive à Hollywood dans l'espoir d'y trouver le succes. Elle rencontre l'écrivain F. Scott et ils s'éprennent l'un de l'autre. Mais Scott a une femme internée dans un asile et s'est endetté pour la faire soigner. Ayant beaucoup de mal à écrire, il trouve du reconfort auprès de Sheilah qui l'accepte tel qu'il est...

   
1962 Tendre est la nuit

(Tender is the Night). Avec : Jennifer Jones (Nicole Diver), Jason Robards (Dr. Dick Diver), Joan Fontaine (Baby Warren), Tom Ewell (Abe North), Cesare Danova (Tommy Barban). 2h22.

Nicole est une jeune femme très riche internée en hôpital psychiatrique dans les années 20 en Suisse. Son docteur Dick Diver la soigne et parvient à la guérir. Mais il est tombé amoureux d'elle et l'épouse. Son train de vie désormais aisé le plonge dans l'oisiveté. Il délaisse son travail à la clinique...

   
   
   
Retour à la page d'accueil

(1888- 1982)
116 films
  
2
4