né en 1940
15 films
   
   
3
 

Anglais d'adoption, Terence Vance Gilliam est né le 22 novembre 1940 à Minneapolis (Minnesota). Il a onze ans quand sa famille s'installe à Los Angeles, où il fait ses études à la Birmingham High School puis étudie la physique, les beaux-arts et les sciences politiques. Il décroche une licence en sciences politiques. Durant ses études universitaires, il dirige un magazine satirique. De 1962 à 1965, à New York, rédacteur-adjoint du magazine « Help », il fait la connaissance de John Cleese et Graham Chapman. Il voyage un an en Europe et participe au journal « Pilote » en 1965. Après un bref retour dans son pays, il émigre à Londres en 1967. Il publie des dessins dans différentes revues et retrouve John Cleese qui le présente à Humphrey Barclay, producteur de télévision. Barclay lui achète deux sketches et l'engage.

C'est en participant à l'émission « Do not Adjust your Set » qu'il rencontre Eric Idle, Terry Jones et Michael Palin. Avec eux, Graham Chapman et John Cleese, il fonde en 1969 les Monty Python, groupe comique à l'humour dévastateur. Ensemble, ils conçoivent et écrivent la série « Monty Python's Flying Circus » diffusée à la télévision britannique d'octobre 1969 à décembre 1974. Gilliam devient co-scénariste, interprète et réalisateur mais surtout le plasticien du groupe, le spécialiste de l'animation. Pataquesse de Ian MacNaughton, auquel Gilliam collabore, une anthologie de leurs sketches pour la BBC, les fait découvrir au grand public. Parallèlement, il réalise plusieurs génériques d'émissions et des courts métrages d'animation dont The miracle of flight et Story time. Trois ans plus tard, il réalise avec Terry Jones Monty Python sacré graal sur un scénario collectif. En 1977, Terry Gilliam réalise seul son premier film, Jabberwocky, une fable médiévale. Il s'éloigne des Monty Python après Le sens de la vie et poursuit sa carrière en solo.

Décrivant avec humour et effroi un univers à la George Orwell, Brazil (1985) est un magnifique film baroque et visionnaire, un regard porté sur la société américaine que seul un humour décapant réussit à rendre supportable : « L'Amérique vous bombarde de rêves et vous prive des vôtres... c'est pour cela que j'ai quitté l'Amérique et c'est de cette confusion que parle Brazil » déclare t-il. Il livre ensuite sa version des Aventures du Baron de Munchausen, où les effets spéciaux sont au service d'une imagination extravagante. Fable moderne sur la générosité, interprétée par Robin Williams et Jeff Bridges, FISHER KING obtient le Lion d'Or à Venise en 1991. Mêlant apocalypse et voyage dans le temps, L'armée des douze singes avec Bruce Willis et Brad Pitt, est adapté de La jetée, court métrage de Chris Marker. Johnny Depp et Benicio Del Toro mènent LAS VEGAS PARANO, adaptation délirante (et fidèle) du roman de Hunter S. Thompson. En 2000, Terry Gilliam tente de réaliser un vieux rêve : sa version du « Don Quichotte » de Cervantès, avec THE MAN WHO KILLED DON QUIXOTE, interprété par Jean Rochefort et Johnny Depp. Mais le tournage est frappé de plusieurs calamités qui l'empêcheront d'être mené à son terme, ce qui fera l'objet d'un documentaire : LOST IN LA MANCHA, de Keith Fulton et Louis Pepe (2002) . C'est ensuite dans le monde féerique des Fères Grimm que Terry Gilliam situe sa nouvelle aventure.

Filmographie :

1971 Pataquesse / La première folie des Monty Python
 

(And now for something completely different). Co-réal. Ian MacNaughton. Avec : Graham Chapman (un frère / un pieton britanique...), John Cleese (le présentateur/ le hongrois / le professeur de self-défense...), Eric Idle (le procureur / le conseiller en mariages...), Terry Jones (le régisseur / l'homme au tabac...), Michael Palin. 1h29.

Montage de sketches de durée et de style différents, issus de l'ancienne émission de télévision Monty Python Flying Circus, et dont les seuls liens communs semblent être l'humour noir et l'absurde.

   
1975 Monty Python sacré graal

(Monty Python and the Holy Grail). Avec Graham Chapman (le Roi Arthur), John Cleese (le chevalier noir...). 1h30

Le Roi Arthur persuade Sir Bedevere, Sir Lancelot, Sir Galahad, Sir Robin, et Sir "qui n'apparaît-pas-dans-ce-film", de rejoindre la communauté des Chevaliers de la Table Ronde. Sous l'ordonnance de Dieu, ils se mettent à la recherche du Graal, et subissent, en tout premier lieu, les attaques d'un Chevalier français qui se bat avec des animaux domestiques lancés du haut des créneaux. ..

   
1977 Jabberwocky

Avec : Michael Palin (Dennis Cooper), Harry H. Corbett (l'écuyer Ethel), John Le Mesurier (Passelewe), Warren Mitchell (M. Fishfinger), Max Wall (le Roi Bruno le Contestable). 1h45.

Au Moyen-Age, une bête sanguinaire surnommé le Jabberwocky, ravage le royaume de Bruno le Contestable, faisant fuir les habitants qui se réfugient dans l'enceinte de la ville fortifiée. Afin de débarrasser le royaume de la bête,le roi organise un tournoi avec à la clé la main de sa fille ainsi que la moitié du royaume...

   
1981 Bandits, Bandits

(Time Bandits). Avec : Craig Warnock (Kevin), David Rappaport (Randall), Kenny Baker (Fidgit), Malcolm Dixon (Strutter), Mike Edmonds (Og). 1h56.

Ils ont aidé Dieu à créer le monde, avec des retouches de leur cru. En fait, ces six nains sont des voleurs, des bandits, et ils ont dérobé à l' tre suprême la carte des trous du Temps. Dans leur fuite à travers l'Histoire, ils emmènent avec eux un petit garçon anglais, Kevin, et se retrouvent à la bataille de Castiglione, où Napoléon est ravi de trouver des êtres encore plus petits que lui. Puis c'est la forêt de Sherwood, où les accueille Robin des Bois. Celui-ci ne trouve rien de mieux que de leur confisquer, pour les pauvres bien sûr, le fabuleux trésor qu'ils ont auparavant dérobé à l'armée napoléonienne. Kevin et les nains sont dès lors l'enjeu d'une lutte terrible entre l' tre suprême et le génie du mal, ce dernier voulant à tout prix s'emparer de la carte, qui lui ouvrirait la totale possession du monde. Dans la panique, Kevin se retrouve en plein désert, au beau milieu d'un combat entre le Minotaure et le roi Agamemnon. C'est d'ailleurs grâce à lui que le roi triomphe, avant de l'adopter comme héritier du trône de Mycène. Mais, au cours d'une fête, surgissent les nains, qui ramènent Kevin avec eux, sur le pont d'un luxueux paquebot... le Titanic ! Pour les attirer à lui, le génie du mal les fait venir à l'époque des légendes, où les attendent un ogre et sa femme, dont le bateau n'est rien moins que le couvre-chef d'un géant surgissant de l'eau. Ils franchissent ces obstacles, mais le génie du mal leur dérobe la carte et les enferme dans des cages au-dessus du vide. Ils s'en échappent, reprennent la carte, mais seul litre suprême, arrivé à temps, peut triompher de son ennemi. Kevin se réveille... sauvé de l'incendie de sa maison par un pompier qui ressemble fort à Agamemnon. Ses parents touchent à un morceau de Mal... et disparaissent...

   
1983 Le sens de la vie

(Monty Python's Meaning of Life). Coréalisé avec Terry Jones. Avec Graham Chapman (Poisson / Obstetricien...), John Cleese (Poisson /Dr. Spenser...), Terry Gilliam (Poisson / Walters..), Eric Idle (Poisson /le chanteur), Terry Jones (Poisson/la mère..) 1h47.

De la naissance à la mort, les épisodes essentiels qui jalonnent la vie des êtres vivants : le rugby, l'éducation sexuelle, la guerre des Zoulous et la transplantation d'organes.

   
1985 Brazil
Avec : Jonathan Pryce (Sam Lowry), Robert De Niro (Harry Tuttle), Michael Palin (Jack Lint), Kim Greist (Jill Layton), Katherine Helmond (Mme Ida Lowry). 2h22.

Dans un État monstrueux, où chaque citoyen n'est plus qu'un rouage dans l'immense machine bureaucratique, Sam Lowry est un employé sans ambition. Dans le privé, il ne voit que sa mère Ida, qui ne s'intéresse qu'à sa chirurgie esthétique. Il se contente donc de rêver : il se voit en Icare héroïque, croisant parfois dans les cieux une jeune fille angélique...

   
1988 Les aventures du Baron de Munchausen
(The Adventures of Baron Munchausen). Avec : John Neville (Baron de Munchausen), Eric Idle (Desmond / Berthold), Sarah Polley (Sally Salt), Oliver Reed (Vulcain), Charles McKeown (Rupert / Adolphus). 2h05.

En plein siècle des Lumières, les guerres barbares font rage. Dans une ville assiégée par les Turcs, Henry Salt et sa compagnie donnent un spectacle inspiré des aventures fabuleuses du baron de Munchausen. Dans la salle, le gouverneur Horatio Jackson, un rationaliste bon teint, proteste que cela n'a guère de sens. Mais un autre spectateur, l'authentique baron, affirme que la réalité dépasse la fiction et entreprend de raconter lui-même son histoire. Les Turcs, ditil, sont ses ennemis personnels depuis le jour où il a dérobé le trésor du Sultan de Constantinople. Pour avoir raison des assiégeants, il lui faut retrouver ses irremplaçables compagnons : Berthold, rapide comme l'éclair, Albrecht à la force colossale, Adolphus qui voit à des lieues à la ronde et Gustavus dont le souffle soulève des tempêtes. Grâce à une montgolfière confectionnée avec des dessous féminins, il s'échappe de la ville, accompagné de Sally, la fillette de Salt.

Le ballon s'échoue sur la Lune où ils sont aussitôt emprisonnés par un irascible monarque. Munchausen retrouve ainsi Berthold et tous trois, avec l'aide d'Ariane, la compagne du Roi, s'évadent... pour se retrouver dans les forges de Vulcain dont Albrecht est devenu le serviteur. Après une valse avec Vénus, Munchausen entraîne ses trois compagnons vers la mer des antipodes où ils sont avalés par un gigantesque poisson. Dans son ventre : Adolphus et Gustavus. Avec son équipe au complet, Munchausen ira libérer la ville assiégée, mais tombera, victime de la vindicte de Jackson, et ressuscitera... miraculeusement.

   
1991 Le roi pêcheur
(The Fisher King). Avec : Jeff Bridges (Jack Lucas), Robin Williams (Henry Sagan, 'Parry'), Mercedes Ruehl (Anne Napolitano), Amanda Plummer (Lydia Sinclair), Michael Jeter (le chanteur sans domicile fixe). 2h05.

Jack Lucas anime à New York une émission de radio agressive, suivie par un grand nombre d'auditeurs, parmi lesquels un certain nombre de détraqués. L'un d'eux, Edwin Malnick, prenant au mot une diatribe de Jack contre les "yuppies", s'arme d'une carabine et abat plusieurs clients d'un bar chic, dont l'épouse d'un jeune professeur, Henry Sagan. Bourrelé de remords, Jack abandonne son émission et sombre dans l'alcoolisme, soutenu malgré tout dans sa dérive par sa tendre et généreuse amie, Anne Napolitano, propriétaire d'un vidéo-club. Un soir, sur les bords de l'East River, il est aspergé d'essence par deux voyous fermement décidés à le brûler vif. Il est sauvé de justesse par un étrange clochard, Parry, qui n'est autre que Henry Sagan. Depuis le drame, et une longue période de catatonie, celui-ci vit dans un délire permanent, peuplé de légendes médiévales et d'un terrifiant Chevalier Rouge, réincarnation de Malnick. Découvrant la véritable identité de Parry, Jack voit là l'occasion de se racheter.
Parry est amoureux fou et transi de Lydia Sinclair, une employée de bureau timide et incroyablement maladroite. Jack organise une rencontre entre les deux tourtereaux, puis un repas dans un restaurant chinois. Le courant passe à merveille et Parry raccompagne Lydia chez elle. Mais, sur le chemin du retour, il est agressé par les deux voyous et retombe dans un coma profond. Pendant ce temps, Jack, libéré par sa bonne action, a repris du poil de la bête. Il retrouve un poste de présentateur-vedette à la télévision et en profite pour laisser Anne. Mais une visite à Parry hospitalisé lui fait comprendre qu'il a encore une dette envers lui. Il décide alors de lui rapporter le graal dont il rêve et qu'il affirme se trouver dans la demeure d'un milliardaire de Manhattan. Après un périlleux cambriolage, Jack dépose l'objet (en fait, un banal trophée sportif) entre les mains de son ami, qui s'en trouve aussitôt ragaillardi, d'autant que Lydia l'a rejoint à son chevet. Mais l'exploit de Jack aura un autre effet : celui de lui faire comprendre que son avenir est auprès d'Anne.

   
1995 L'armée des douze singes
(Twelve Monkeys). Avec : Bruce Willis (James Cole), Madeleine Stowe (Kathryn Railly), Brad Pitt (Jeffrey Goines). 2h10.

En 1996, une terrifiante épidémie, due à un virus inconnu, a éliminé la quasi-totalité de la population mondiale. En 2035, les survivants, réfugiés sous terre, n’ont qu’un espoir : remonter le temps jusqu’à la date de la catastrophe et en rapporter un échantillon du virus originel, afin de fabriquer un vaccin. Le prisonnier James Cole se voit proposer une remise de peine s’il mène à bien cette dangereuse mission....

   
1998 Las Vegas parano
(Fear and Loathing in Las Vegas). Avec : Johnny Depp (Raoul Duke), Benicio del Toro (Docteur Gonzo), Tobey Maguire (l'autostoppeur), Ellen Barkin (la serveuse), Gary Busey (policier d'autoroute). 1h58.

1971. Les années soixante et le rêve hippie sont définitivement enterrés. L'Amérique se vautre avec délectation dans le cynisme et le matérialisme. Seuls quelques individus marginaux et iconoclastes résistent au conformisme ambiant. Parmi eux, le journaliste Raoul Duke, chargé de couvrir pour un magazine sportif la course de motos Mint 400 devant se dérouler dans le désert de Las Vegas. Au volant d'une rutilante décapotable, le coffre bourré de substances illicites (poppers, mescal, L.S.D., cocaïne, amphétamines...), le voilà en route pour la ville des casinos avec son ami l'avocat chicano Dr Gonzo. En chemin, ils prennent un auto-stoppeur qui, effrayé par leur comportement erratique, leur fausse compagnie à la première occasion.

À Las Vegas, ils s'installent au Mint Hotel, où le photographe Lacerda prend contact avec eux. La paranoïa des deux compères s'accentue au fil des heures et ils finissent barricadés dans leur chambre, bientôt transformée en champ de bataille et gigantesque dépotoir. Pour Raoul, les motifs psychédéliques de la moquette s'animent dangereusement et le bar de l'établissement se remplit de lézards menaçants.

Gonzo, pour sa part, s'invente une rivalité amoureuse avec Lacerda. Ils assistent à la course de motos dans un état second, puis se font expulser sans ménagement du spectacle de Debbie Reynolds. Gonzo étant retourné à Los Angeles sans payer la note, Raoul doit lui aussi quitter subrepticement l'hôtel. Sur l'autoroute, il est pris en chasse par un policier qui exige de lui... un baiser.

Raoul apprend qu'il doit couvrir une convention de procureurs sur... les méfaits de la drogue ! Retournant à Las Vegas, il s'installe au Flamingo où il retrouve Gonzo, cette fois accompagné de Lucy, une jeune artiste spécialisée dans les portraits de Barbra Streisand. L'adolescente ayant mal supporté les hallucinogènes que Gonzo lui a fait prendre, Raoul conseille à son ami de l'installer dans un autre hôtel et de ne plus la revoir. Les deux compagnons sombrent dans le délire le plus total et dévastent complètement leur chambre du Flamingo.

Au départ de son enquête, Raoul avait eu l'idée d'une nouvelle forme de journalisme où des heures de conversations enregistrées et de documents sonores bruts seraient livrés tels quels au lecteur. Mais le matériel amassé s'avère inutilisable dans le cadre d'un article. En revanche, il pourrait donner lieu à un roman, dont le titre serait "Las Vegas Parano"...

   
2005 Les frères Grimm
(The brothers Grimm). Avec : Matt Damon (Will Grimm), Heath Ledger (Jake Grimm), Jonathan Pryce (Delatombe). 1h59.

1796. La famille Grimm vit dans la misère. Pour soigner sa sœur malade, Jacob achète des haricots magiques tant sa croyance aux contes est forte, ce qui n’est pas le cas de Will, son frère aîné. Quinze ans plus tard, l’Allemagne est occupée par la France napoléonienne. Will et Jacob arnaquent des paysans crédules en chassant des sorcières et des trolls que leurs deux compères, Bunst et Hidlick, ont mis en place...

   
2005 Tideland
(Rose in Tideland). Avec : Jodelle Ferland (Jeliza-Rose), Janet McTeer (Dell), Brendan Fletcher (Dickens), Jennifer Tilly (La Reine Gunhilda), Jeff Bridges (Noah). 1h57.

Après le décès par overdose de sa mère, la petite Jeliza-Rose s’installe avec son père Noah, un rocker sur le retour, dans une maison isolée reçue en héritage. Alors que le musicien meurt lui aussi d’une overdose, l’enfant se réfugie dans son monde imaginaire, encouragée par ses voisins un rien déjantés. En effet Dell et son frère Dickens ne se sont jamais remis de la mort de leur mère et entretiennent des rites funéraires particuliers. Simple d’esprit, Dickens prend les champs pour des fonds marins. Jeliza-Rose discute sans cesse avec ses poupées Mustique, Baby Blonde, Sateen Lips et Glitter Gal dont il ne reste plus que des têtes et encourage Dickens, désormais son amoureux, à mener à bien son ambitieux projet : tuer le terrible requin, en l’occurrence le train à grande vitesse qui passe à proximité de la maison…

   
2009 L'imaginarium du docteur Parnassus

(The Imaginarium of Doctor Parnassus). Avec : Heath Ledger (Tony), Johnny Depp (Tony -1ère transformation), Jude Law (Tony-2e transformation), Colin Farrell (Tony-3e transformation). 2h.02.

Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur univers d'imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l'heure de payer le prix... Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes...

   
2013 Zero Theorem
(The Zero Theorem). Avec : Christoph Waltz (Qohen Leth), David Thewlis (Joby), Mélanie Thierry (Bainsley), Lucas Hedges (Bob). 1h47.

Londres, dans un avenir proche. Les avancées technologiques ont placé le monde sous la surveillance d’une autorité invisible et toute-puissante : Management. Qohen Leth, génie de l’informatique, vit en reclus dans une chapelle abandonnée où il attend désespérément l’appel téléphonique qui lui apportera les réponses à toutes les questions qu’il se pose. Management le fait travailler sur un projet secret visant à décrypter le but de l’Existence – ou son absence de finalité – une bonne fois pour toutes. La solitude de Qohen est interrompue par les visites des émissaires de Management : Bob, le fils prodige de Management et Bainsley, une jeune femme mystérieuse qui tente de le séduire. Malgré toute sa science, ce n’est que lorsqu’il aura éprouvé la force du sentiment amoureux et du désir que Qohen pourra enfin comprendre le sens de la vie...

   
2018 L'homme qui tua Don Quichotte
(The Man Who Killed Don Quixote). Avec: Adam Driver (Sancho Panza), Jonathan Pryce (Don Quixote), Stellan Skarsgård (The Boss), Olga Kurylenko (Jacqui). 2h13.

Toby, un jeune réalisateur de pub cynique et désabusé, se retrouve pris au piège des folles illusions d’un vieux cordonnier espagnol convaincu d’être Don Quichotte. Embarqué dans une folle aventure de plus en plus surréaliste, Toby se retrouve confronté aux conséquences tragiques d’un film qu’il a réalisé au temps de sa jeunesse idéaliste: ce film d’étudiant adapté de Cervantès a changé pour toujours les rêves et les espoirs de tout un petit village espagnol. Toby saura-t-il se racheter et retrouver un peu d’humanité? Don Quichotte survivra-t-il à sa folie? Ou l’amour triomphera-t-il de tout?