Ado Arrietta

né en 1942
7 films
   
   
1

Ado Arrietta (ou Adolfo Arrieta) est peintre de 1958 à 1964. Après avoir tourné quelques courts métrages en Espagne, il s'installe en France en 1967 où il réalise ses premiers longs métrages, participant en outre, en 1971, à la réalisation de Numéro zéro de Jean Eustache. En 1979, il a été filmé par Gérard Courant pour son anthologie Cinématon (n° 50). En 2009, le festival International du film Entrevues lui consacre une rétrospective. Il est considéré, en Europe, comme l'un des pionniers du cinéma indépendant.


1965 Le crime de la toupie
1966 La imitación del ángel
1969 Le jouet criminel
1989 Kikí éppisode la série TV Delirios de amor
2003 Narciso
2006 Vacanza permanente
2008 Dry martini (bunuelino cocktail)

Filmographie :

1972 Le château de Pointilly
   
   
1975 Les intrigues de Sylvia Couski
   
   
1976 Tam Tam
   
   
1978 Flammes

Avec : Caroline Loeb (Barbara), Xavier Grandes (Le pompier), Marilu Marini (La mère de Barbara), Dionys Mascolo (Le père de Barbara). 1h30.

Barbara, une petite fille, vit dans une vieille maison de campagne avec son père et sa préceptrice. Une nuit, elle rêve qu’un pompier entre par la fenêtre de sa chambre… Jeune femme, Barbara échappe à son père en faisant le tour du monde, puis revient et retrouve ses vieux rêves d’enfant. En feu, elle appelle les pompiers, en capture un dans sa chambre et s’enferme avec lui pendant plusieurs jours…

   
1983 Grenouilles
   
   
1991 Merlín
   
   
2016 Belle Dormant

Avec : Niels Schneider (Le Prince Egon de Létonia), Agathe Bonitzer (Gwendoline), Mathieu Amalric (Gérard Illinski). 1h22.

Dans le royaume de Letonia, le jeune prince Egon passe ses nuits à jouer de la batterie. Le jour, il n'a qu'une idée en tête : pénétrer le royaume de Kentz pour retrouver la belle dormant et briser le charme. Mais son père, le roi, qui ne croit pas aux contes de fées, y est totalement opposé. C'est Maggie Jerkins, archéologue de l'Unesco, qui va lui donner la clef.