La dentellière

1669
La dentellière
Johannes Vermeer, vers 1669-70
Huile sur toile, 24.5 x 21 cm
Paris, Musée du Louvre, Richelieu, 2e étage.

Ce tableau de très petites dimensions représente une dentellière absorbée par son ouvrage. Ce travail était considéré depuis la fin du Moyen-Age comme convenant aux femmes. La jeune fille se détache sur un mur blanc, probablement parce que l'artiste a cherché à éliminer toutes les distractions autour de l'image centrale.

On attribue généralement au procédé de la camera obscura utilisé par Vermeer le flou des fils de couleur rouge sortant du coussin bleu au premier plan. Par contraste avec la netteté du fil blanc tenu par la dentellière, Vermeer suggère la profondeur de champ d'une manière inhabituelle pour la peinture baroque néerlandaise de l'époque.

La dentellière de Caspar Netscher
Jeune femme à sa couture
de Nicolas Maes , 1655
La dentellière, 1662
de Caspar Netscher
La dentellière de Vermeer
La dentellière, 1666
de Johannes Vermeer

Caspar Netscher portraitiste et peintre de genre néerlandais avait peint en 1662 une toile au titre semblable où les connotations était nombreuses : les chaussures abandonnées et les coquilles de moules à proximité des pieds de la jeune fille ont une connotation sexuelle.