Trois musiciens

1921
Three Musicians
Pablo Picasso, 1921
Huile sur toile 200.7 x 222.9 cm
The Museum of Modern Art, New York.

Réalisé à Fontainebleau durant l'été 1921, Les trois musiciens est le dernier tableau du cublisme synthétique. Par la disposition et la monumentalité de ses figures il préfigure les Trois femme à la source, réalisée presque au même moment, garnde réussite d'une période néo-classique entamée depuis 1917.

A gauche d'un espace dénudé et ressemblant à une boîte, un Pierrot masqué joue de la clarinette. À droite, un moine chantant tient des partitions. Et au centre, grattant une guitare, il y a un Arlequin, motif de l'autoportrait chez Picasso

Pierrot et Arlequin sont des personnages classiques de la commedia dell'arte et de la peinture de Picasso. Le fond sombre et la grande taille de l’œuvre font des musiciens un trio solennel, voire majestueux. Plus étonnant dans ce contexte le chien presque invisible dont ladevrait se trouvers à mi-hauteur de la toile de gauche et dont on ne distingue que els pattes avantlt la queue entre les jambes d'Arlequin

La composition complexe, semblable à un puzzle, rappartient bien au cubisme synthétique avec ses à-plats de couleur sans ombres rappelant les papiers découpées et collées par lesquelles le style a commencé. Les formes qui se chevauchent sont assez complexes au centre C’est également là que sont concentrées les teintes les plus claires, de sorte qu’une aura de ténèbres entoure un centre plus lumineux.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts