Jeune femme au miroir

1932
Girl before a Mirror
Pablo Picasso, mars 1932
Huile sur toile, 162.3 x 130.2 cm
New York, MOMA

La jeune fille devant un miroir est la jeune maîtresse de Picasso, Marie-Thérèse Walter, l'un de ses sujets favoris au début des années 1930. Son profil lavande rose lisse sur fond blanc, semble serein. Mais il se dédoubleen un portrait de face vu dans un croissant de lune intensément jaune, comme le soleil où elle s'eat maquillée avec du rouge à lèvres et du vert sur la paupière. Peut-être la peinture suggère à la fois le jour et la de Marie-Thérèse avec sa tranquillité et sa vitalité, transition d'une jeune fille innocente et d'une femme mondaine consciente de sa sexualité.

Le tableau est ausi une variante du thème traditionnel d ela vanité où une femme réflechie à la mort face à son miroir, qui semble reflèter ici une tête de mort. Sur la droite, la réflexion du miroir suggère une forme de radiographie surnaturelle de l'âme de la jeune fille, son avenir, son destin. Son visage est obscurci, ses yeux sont ronds et creux et son corps, intensément féminin, est tordu et déformé. Elle semble plus âgée et plus anxieuse. La jeune fille tend la main à son image, comme si elle essayait d'unir ses différents «moi». Le papier peint en losanges rappelle le costume d'Arlequin, le personnage comique de la commedia dell'arte avec lequel Picasso s'est identifié si souvent. Il est un témoin silencieux des transformations psychiques et physiques de la jeune fille.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts