Arlequin assis

1923
Arlequin assis
Pablo Picasso, 1923
Huile sur toile, 130.2 x 97.1 cm
Bâle Kunstmuseum

La figure d’Arlequin traverse l’œuvre de Pablo Picasso, depuis 1901 (Arlequin et sa compagne, Moscou, Musée Pouchkine) jusqu’aux toutes dernières années. Personnage de la Commedia dell’arte en perpétuelle métamorphose, il est chargé par l’artiste d’un fort contenu autobiographique, fonctionnant comme un double mélancolique, qui incarne la solitude et la fragilité de l’artiste.

Picasso avait reçu le magnifique costume en patchwork de Jean Cocteau en 1916 quand il cherchait à le convaincre de travailler pour les Ballets Russes de Serge Diaghilev.

Il y a au moins quatre versions d'Arlequin assis sur des toiles au format 130 à 97 cm réalisées en 1923. Dans le tableau bâlois, l'arlequin sérieux est de profil ; il tourne la tête et regarde au loin. Picasso le mentionne dans une liste de vente «vendue à Paul Rosenberg» comme «profil Arlequin». Une autre version, la tête de face dans laquelle les deux pointes du chapeau sont visibles, appartient à une collection privée. Le peintre Salvado en Arlequin, avec son fond sombre, et ses couleurs à peine ébauchées se trouve  au MNAM de Paris alors que L'Arlequin avec les mains croisées, est dans la collection du Museum Ludwig de Cologne.
La peinture est appliquée en couche mince et semble douce et mate grâce à l'ajout de blanc. Les tons rose et bleu du costume rappellent la période bleue et rose de Picasso au début du XXe siècle.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts