Personnages et un chien devant le soleil

1949
Figures and Dog in Front of the Sun
Joan Miró, 1949
Huile sur toile, 81×55 cm
Bâle, Kunstmuseum

Comme le titre l'indique, letableau représente des personnages et un chien devant le soleil, mais cette description n'est pas immédiatement évidente. Sur un fond crème c'est une combinaison de lignes, de couleurs et de symboles qui contiennent en eux une multitude d'interprétations. Dans le coin supérieur gauche se trouve un grand cercle rouge qui représente le soleil et, en dessous, une étoile faite de simples lignes noires. La façon dont le spectateur doit distinguer les deux personnages et un chien reste ambiguë.

La tête d'un des personnages chevauche le soleil, avec des lignes qui forment un nez, deux yeux et des mèches de cheveux. Le cou en forme de trianle est prolongé par un corps guitare aux coins arrondis avec des motifs géométriques rouge, noir, bleu et vert. En bas une petite forme de rein comporte du jaune. Deux lignes courbes à partir du cou, serrées contre le corps, suggérer les deux bras, et deux autres à la base de la composition se terminent par de petits cercles noirs pour suggérer les jambes et les pieds.

Derrière la première figure, un autre corps semble émerger, bien que cette fois il semble être à l'envers, avec des jambes multicolores atteignant le haut de la composition et une tête simple, mais à l'envers, en bas. Une autre forme de rein se situe au même niveau que la première pour suggérer la tête

L'ensemble de lignes et de cercles dans le coin inférieur droit suggére la présence d'un chien. Mais dans le coin inférieur gauche, des lignes noires, des cercles et d'autres formes rouges et bleues se croisent pour suggérer un deuxième chien.

Malgré le titre, l'œuvre est aussi indéchiffrable pour le spectateur que le rêve de quelqu'un d'autre. La nature ambiguë et interprétative du travail de Miró lui confère son attrait, car le spectateur l'aborde avec incertitude pour laisser son esprit vagabonder librement. En effet, Miro a déclaré un jour que «maîtriser la liberté, c'est maîtriser la simplicité», et dans ce tableau il réussit à créer une composition qui incarne la liberté à travers la simplicité de ses lignes et de ses couleurs. Figures et Chien devant le Soleil n'impose pas de sens, mais s'ouvre plutôt à l'interprétation et à l'appréciation.