Bacchus
Michel-Ange, 1497
Marbre, hauteur : 203 cm
Florence, Musée du bargello.

À l'âge de 21 ans, Michel-Ange se rend à Rome pour la première fois. Seules deux des oeuvres de cette période sont conservées, ce Bacchus et la Pietà. Les autres ont vraisemblablement été perdues, car Michel-Ange est resté cinq ans pour son premier séjour à Rome.

La statue de Bacchus a été commandée par le banquier Jacopo Galli pour son jardin. Il voulait qu'elle démode les modèles anciens. Le corps de ce dieu ivre donne une impression de jeunesse et de féminité. Vasari dit que cet étrange mélange est la caractéristique même du dieu Dionysos.

Michel-Ange en fait cependant aussi une allégorie de la condition humaine. Dans sa main gauche, le dieu tient avec indifférence une peau de lion, symbole de la mort, et une grappe de raisin, symbole de la vie, qui nourrit le faune. Nous réalisons ainsi que ce miracle de la pure sensualité ne dure qu'un court moment de la vie de l'homme. Celui-ci se trouve dans la position du faune, pris entre la vie et la mort.

La statue a été transférée à Florence en 1572.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts
 

Bacchus
1497