Orphée aux enfers
1594
Florence, Musée des Offices
Le dénombrement de Bethléem
1610
Caen, Musée des beaux-arts

Pieter Brueghel le Jeune dit Brueghel d'Enfer est né fin 1564 ou début 1565 à Bruxelles. Fils aîné de Pieter Bruegel l'Ancien et frère de Jan Brueghel, il était surnommé "Brueghel d’Enfer" à cause d’un de ses thèmes favoris : les incendies. Il a modifié l'orthographe de son nom, ajoutant un "h" pour se différencier de son père. Celui-ci meurt alors que Pieter n’a que cinq ans. Il est initié à la peinture par sa grand-mère maternelle. Il se forme à Anvers ou il est reçu franc-maître en 1585. Il se retrouve vite à la tête d’un atelier très productif et a de nombreux élèves (dont son fils Pieter III).

Il est longtemps imitateur de l’œuvre de son père pour répondre à la demande des collectionneurs. C'est ainsi qu'il subsiste une douzaine de copies du Dénombrement de Bethléem, un tableau de Pieter Bruegel l'Ancien aujourd'hui aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles). C’est aussi à travers les excellentes copies du fils que l’on connaît certains originaux disparus du père.

Ses oeuvres originales se démarquent peu du style de son père. Il eut tendance à simplifier les formes et à insister sur les aspects anecdotiques ou pittoresques et à utiliser une facture plus sèche. Il conserva toute sa vie le style du réalisme flamand. Il situe souvent ses scènes dans un décor champêtre.

Il est mort le 10 octobre 1636 à Anvers.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts  

(1564-1636)
 
Renaissance