Dénombrement de Bethléem Pieter Brueghel   1610
 
 

Dénombrement de Bethléem ou Le paiement de la dîme
Pieter Brueghel le Jeune (dit d'Enfer) vers 1610
(d'après P. Bruegel l'Ancien, 1566)
Huile sur panneau de chêne, 110 x 160
Musée des Beaux-arts de Caen

   

La scène est inspirée de l'Évangile selon saint Luc (II, 1-5) : il s’agit du premier recensement ordonné par l’empereur Auguste : chacun devait aller se faire enregistrer dans sa ville d’origine. Joseph partit ainsi avec Marie pour le village de Bethléem en Judée. C’est pendant ce séjour que naquit Jésus. Cependant, au thème du dénombrement s'associe celui du paiement de la dîme, évoqué dans La Légende dorée, composée vers 1265 par Jacques de Voragine, oeuvre très célèbre au moyen-âge . Le peintre s’est un peu éloigné de ses sources. En effet, Brueghel représente la scène dans un village brabançon envahi par la glace et la neige. La Vierge, bien reconnaissable à son grand manteau bleu, porte déjà l’enfant Jésus. Le groupe de soldats que l'on découvre dans la partie supérieure droite du tableau annonce le massacre des innocents ordonné par le roi Hérode, en même temps que le dénombrement. Le tableau semble ainsi évoquer l’épisode suivant de la fuite en Egypte.

Pieter Brueghel l’Ancien 1566, Bruxelles.
Pieter Brueghel le Jeune, vers 1610, Caen

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts