La calomnie

1495
Calumny
Sandro Botticelli, 1495
Tempera sur bois, 62 x 91 cm
Florence, Galerie des Offices

Ce tableau prend pour sujet le tableau d'un peintre grec Apelles, décrit aux temps classiques par Lucian et mentionné à la Renaissance par Léon Battista Alberti dans son traité "De Pictura". Dans ce tableau est représenté le roi Midas avec ses oreilles d'âne qui écoute les fallacieux conseils de l'Ignorance et de la Suspicion

Devant eux se tient se tient Calomnie précédée par Envie et Fraude qui traînent Innocence par les cheveux.

Derrière ce groupe se tient Le Remords revêtu d'un capuchon qui se tourne pour regarder la figure nue de la Vérité;

Cette allégorie est située dans une large pièce avec des arcades dont le style est celui du XVIème siècle. Au travers d'elles, on perçoit un paysage lointain avec, sous un ciel bleu très bas, une campagne aride.

Les murs sont décorés de niches avec des sculptures représentant des personnages de l'antiquité classique et des écritures. Ce sont des sujets semblables qui ornent les reliefs monochromes qui décorent les arches et les bases des colonnes. Le mélange d'éléments classiques et bibliques prend place dans la méditation humaniste sur la possibilité de réconcilier la pensée païenne et la tradition chrétienne.

Mais ces personnages sont tous emportés par un grand vent qui meurt devant la figure monumentale de la vérité. Ceci révèle comme Botticelli résout pour lui-même la méditation sur le mystère de l'homme face aux deux plus grands mouvements spirituels de l'occident.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts